Achat immédiat or sur Ebay

20F or se terminant sur Ebay

Bonnes affaires eBay - O.Crottaz - Le blog à Lupus - Tradosaure - Argentum Aurum - Calculatrice Or & Argent
Achat immédiat argent sur Ebay

Lots argent se terminant sur Ebay
Nous sommes actuellement le 18 Déc 2017 17:49

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 155 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 16  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Le Brent, nouvelle crise pétrolère en vue?
MessagePublié: 04 Déc 2013 08:01 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Oct 2008 16:48
Messages: 2712
Remake de 2008?
Pièce jointe:
BRENT.jpg
BRENT.jpg [ 49.53 Kio | Consulté 5310 fois ]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Brent, nouvelle crise pétrolère en vue?
MessagePublié: 04 Déc 2013 09:39 
Hors-ligne

Inscrit le: 18 Oct 2008 16:55
Messages: 3632
L'Opep devrait de nouveau opter pour le statu quo, malgré de nombreux défis:
AFP le 04/12/2013

L'Opep devrait laisser inchangé son plafond de production lors de sa réunion mercredi à Vienne, malgré une possible augmentation de la production irakienne et iranienne et une demande déclinante pour son brut l'année prochaine.

Lors de son arrivée à Vienne lundi, le ministre du Pétrole de l'Arabie saoudite - premier producteur mondial de brut et chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) - a plaidé en faveur du maintien du plafond de production, fixé à 30 millions de barils par jour (mbj) depuis deux ans.

"Le marché est dans la meilleure situation possible. La demande est excellente, la croissance économique s'améliore", a justifié le ministre saoudien du Pétrole Ali Al-Nouaïmi.

Le ministre irakien du Pétrole Abdel Karim al-Luyabi a également indiqué mardi à Vienne qu'il n'attendait pas de changement du plafond de production.

Et le Venezuela "pousse pour maintenir" le plafond, a déclaré mardi à Vienne le ministre du Pétrole Rafael Ramirez.

Pourtant, "le simple renouvellement de la cible totale (de production), peut-être suffisant pour éviter que les prix ne chutent dans la première partie de l'année prochaine, ne permettra pas de s'atteler au défi réel que devrait rencontrer l'organisation" en 2014, ont estimé dans une note les analystes du Centre d'études énergétiques mondiales (CGES).

"La rétablissement de la production en Iran, en Libye, au Nigeria ou une forte augmentation de la production irakienne pourraient ré-ouvrir la difficile question des quotas individuels", ont-ils précisé.

Les ambitions de l'Irak, qui compte exporter 3,4 mbj l'année prochaine (contre 2,318 mbj en novembre), et de l'Iran, qui affirme pouvoir retourner "immédiatement" à son niveau de production d'avant les sanctions (4 mbj) si ces dernières étaient levées, pourraient en effet changer la donne pour le cartel l'année prochaine.

"Nous n'avons aucune difficulté technique (qui nous empêcherait d')augmenter nos exportations et de revenir à 4 millions de barils par jour de production pétrolière, mais nous avons (actuellement) des restrictions politiques", a affirmé le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namadar Zanganeh.

Certains analystes sont toutefois sceptiques sur la rapidité avec laquelle l'Iran pourrait revenir à son niveau normal de production.

Pour les analystes de Crédit Suisse, il suffirait cependant de deux trimestres pour que l'Iran retrouve "75% de son (actuel) manque à gagner en production".

Eviter les quotas individuels

Depuis décembre 2011, l'Opep ne fixe plus de quotas individuels.

"Le plafond de production total est fait pour encourager les pays membres (...) à compenser les quantités (de pétrole) qui ne parviennent pas jusqu'au marché", par exemple en provenance de la Libye ou de la Syrie, a expliqué mardi à Vienne le ministre irakien du Pétrole.

La production libyenne de brut est altérée depuis cet été par diverses grèves et manifestations sur les lieux de production et d'exportation de pétrole, chutant à 250.000 barils en novembre contre 1,5 mbj en temps normal.

"L'Opep a été capable d'éviter la difficile tâche de fixer des quotas individuels à ses membres, laissant l'Arabie saoudite utiliser ses capacités de production excédentaire pour équilibrer le marché", expliquent les analystes de CGES.

Mais, préviennent-ils, "ce fut une politique acceptable tant que le Royaume a pu la mettre en place sans supporter de grandes réductions de production, mais ce ne sera plus faisable s'il doit trop réduire sa production".

Sans compter que la demande pour le brut de l'Opep est attendue en baisse l'année prochaine, de 300.000 barils par jour selon le cartel et de 900.000 barils par jour selon l'Agence internationale de l'Energie (AIE).

Par ailleurs, le cartel, qui a été fondé en 1960 et pompe environ un tiers de la production mondiale de brut, doit nommer un nouveau secrétaire général.

L'actuel secrétaire général, le Libyen Abdallah El-Badri, a enchaîné deux mandats depuis 2007 avant d'être reconduit pour une année supplémentaire en décembre dernier, faute d'accord entre l'Arabie Saoudite, l'Iran et l'Irak, qui défendent chacun un candidat.

Copyright © 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Brent, nouvelle crise pétrolère en vue?
MessagePublié: 04 Déc 2013 11:50 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Déc 2011 04:22
Messages: 2983
En dehors de l'aspect de l'évolution du cours du pétrole, il est intéressant de savoir ce qu'il est permis d'espérer en terme de volume de production dans les futures années.
Citer:
A partir de l'analyse de 1600 champs ayant dépassé le pic de production, l'Agence internationale de l'énergie estime leur rythme moyen de déclin à 6 % par an. Cela signifie que si l'industrie arrêtait aujourd'hui d'investir dans la recherche et la mise en production de nouvelles ressources, les extractions pétrolières mondiales chuteraient presque de moitié d'ici à 2020


Citer:
Ce déclin naturel de la production représente un problème d'une ampleur sans précédent : jamais jusqu'ici l'industrie pétrolière n'a fait face à un tel rythme de chute de la production dans un si grand nombre de champs.

Ne serait-ce que pour maintenir la production au niveau atteint en 2012, l'industrie pétrolière devra d'ici à 2020 développer environ 34 Mb/j de capacités supplémentaires, estime l'AIE. Cela représente l'équivalent de trois Arabie Saoudite. Le rythme de déclin annoncé par l'AIE est désormais presque le même que celui mis en avant en 2011 par l'ex-PDG de la Shell, Peter Voser.


http://petrole.blog.lemonde.fr/2013/11/ ... -lenergie/

Comme l'économie ne fait que suivre l'évolution de la production de pétrole depuis le 2ième choc pétrolier, on peut effectivement s'attendre à quelque chose de pas très bon dans les années à venir...

_________________
Our entire currency system is imaginery. It doesn't really exist. It's just that we're all dreaming the same dream. If anybody chooses to wake up... It's over with...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Brent, nouvelle crise pétrolère en vue?
MessagePublié: 19 Mai 2014 08:26 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Oct 2008 16:48
Messages: 2712
Hum...
Pièce jointe:
BRENT.jpg
BRENT.jpg [ 54.16 Kio | Consulté 4834 fois ]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Brent, nouvelle crise pétrolère en vue?
MessagePublié: 20 Mai 2014 12:58 
Hors-ligne

Inscrit le: 13 Avr 2011 16:42
Messages: 318
C'est l'hypothèse que formule Gary savage sur son site smartmoney tracker : les indices stagnent depuis le début de l'année et une partie de l'argent s'est déversé sur l'indice des matières premières (break out des indices $CCI et $CRB).
Selon lui, l'inflation qui est stockée dans les indices boursiers va se déverser sur les matières premières. il "prédit" une forte poussée inflationniste des matières premières lors du 2ème semestre.

On est clairement dans un environnement déflationniste majeur (saturation de dettes, deleveraging, vélocité de la monnaie à un plus bas historique) avec des bulles stockant de l'inflation (principalement les marchés actions) formées par le flot de fausse monnaie des BC.

_________________
les banquiers sont trop injustes


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Brent, nouvelle crise pétrolère en vue?
MessagePublié: 22 Mai 2014 14:01 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Oct 2008 16:48
Messages: 2712
http://ourfiniteworld.com/2014/05/21/th ... est-rates/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Brent, nouvelle crise pétrolère en vue?
MessagePublié: 22 Mai 2014 14:25 
En ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Juil 2010 17:38
Messages: 3088
C'est vraiment chaud-bouillant cette histoire d'huile :o
Image
hébergement gratuit


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Brent, nouvelle crise pétrolère en vue?
MessagePublié: 11 Juin 2014 13:21 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Oct 2008 16:48
Messages: 2712
http://petrole.blog.lemonde.fr/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Brent, nouvelle crise pétrolère en vue?
MessagePublié: 11 Juin 2014 14:49 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Déc 2011 04:22
Messages: 2983
Le problème du Brent illustré en 3 planches...

Image

Image

Image

_________________
Our entire currency system is imaginery. It doesn't really exist. It's just that we're all dreaming the same dream. If anybody chooses to wake up... It's over with...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Brent, nouvelle crise pétrolère en vue?
MessagePublié: 11 Juin 2014 16:24 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Déc 2011 04:22
Messages: 2983
Pétrole : sommes-nous à l'aube d'une nouvelle crise ?

Selon le nouveau rapport « World Energy Investment Outlook » de l’Agence Internationale de l’Energie (IEA) il faut trouver 48 trilliards $ jusqu’en 2035 pour maintenir la production pétrolière au niveau actuel.Pour rentabiliser les nouvelles techniques de forages, il est nécessaire de mettre le curseur du prix du baril au-delà de 120$. Mais à ce niveau, c’est l’économie qui s’écroule! C'est un vrai casse-tête et un cercle vicieux insoluble.Tous les signaux d’alarmes viennent de passer au rouge.

Tous les signaux sont au rouge vif

Le peak oil d'or noir conventionnel a été atteint en 2007 et le pétrole de schiste, off-shore, sable bitumineux ou dans les glaces de l’Arctique devaient prendre le relais pour assurer la stabilité et la croissance mondiale des économies.Mais ces technologies coûtent cher, trop cher. Ainsi toutes les majors pétrolières ont réduit leurs investissements en attendant que le prix du baril couvrent leurs frais d’exploration. Toutes alignent des chiffres de production en baisse. Quant aux pays (Russie, Iran, Kazakhstan, Venezuela, Nigeria) ils comptent sur le savoir-faire des grandes majors. Tout ce beau monde est en position d'attente alors que le nombre d’automobilistes et la croissance ne cessent d’augmenter et de peser sur les inventaires. D’ici l’automne, 900'000 barils/jour devraient manquer pour satisfaire la demande. 

L’Economie détruite par l’énergie

Logiquement l’équation Offre-Demande devrait s’appliquer : plus un bien est rare, plus il est cher. Mais cette loi ne s’applique pas au pétrole car c’est lui qui est le moteur de la croissance. Une augmentation de consommation de pétrole de 0,6% équivaut à une augmentation de PIB de 1% (en Europe).Sous nos latitudes, un baril au-delà de 110$ détruit la croissance  (100$ aux USA). L’économie américaine vit sous perfusion de sa banque centrale avec 70 milliards $ distribués chaque mois via le quantitative easing.

http://www.2000watts.org/index.php/home ... rise-.html

_________________
Our entire currency system is imaginery. It doesn't really exist. It's just that we're all dreaming the same dream. If anybody chooses to wake up... It's over with...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 155 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 16  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
Powered by phpBB2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr



Vendre des bijoux ou de l'or sur oravendre.com



Pensez à Amazon pour vos achats