Achat immédiat or sur Ebay

20F or se terminant sur Ebay

Bonnes affaires eBay - O.Crottaz - Le blog à Lupus - Tradosaure - Argentum Aurum - Calculatrice Or & Argent
Achat immédiat argent sur Ebay

Lots argent se terminant sur Ebay
Nous sommes actuellement le 18 Oct 2018 03:56

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 189 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 15, 16, 17, 18, 19
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 22 Mai 2018 20:59 
Hors-ligne

Inscrit le: 20 Oct 2009 00:14
Messages: 1473
Argenor a écrit:
Pour en suivre l'évolution, le site officiel du gouvernement US est ici : http://ticdata.treasury.gov/Publish/mfh.txt


Merci beaucoup Argenor :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 25 Mai 2018 15:37 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 5805
Localisation: Portugal
La Russie prête à choisir l’euro pour son commerce extérieur en cas de soutien européen
25 mai 2018

La Russie se dit prête à remplacer le dollar par l’euro pour les règlements de ses échanges commerciaux extérieurs. Mais elle attend de l’Union européenne une position ferme sur les dernières sanctions américaines qui la visent.

Le ministre des Finances russe Anton Silouanov a déclaré le 24 mai, lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg que les règlements en monnaie américaine pourraient être abandonnés par la Russie en faveur de l'euro si l'Union européenne prenait position contre les dernières sanctions américaines contre Moscou.

«Comme on le voit, les restrictions imposées par les partenaires américains sont de nature extraterritoriale. La possibilité de passer du dollar américain à l'euro dans les paiements dépend de la position de l'Europe vis-à-vis de l’attitude de Washington», a précisé le ministre des Finances, également vice-Premier ministre.

A la veille de son départ pour le Forum de Saint-Pétersbourg le président du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), qui devait y être accompagné d’une délégation comprenant un tiers des dirigeants des entreprises du CAC 40, s’était également emporté contre «les sanctions délirantes imposées par les Etats-Unis».

L'UE avait initialement soutenu les sanctions de Washington contre Moscou, mais a récemment critiqué la politique du président américain Donald Trump consistant à imposer des restrictions commerciales à d'autres pays. L'UE a en outre été frappée par l'introduction de droits d'importation américains sur l'acier et l'aluminium. La situation s'est encore aggravée après le retrait des Etats-Unis de l'accord nucléaire avec l'Iran.

«Si nos partenaires européens prennent position sans équivoque, nous pourrions certainement voir un moyen d'utiliser la monnaie commune européenne pour les règlements financiers, tels que les paiements pour les biens et services, qui sont souvent soumis à des restrictions», a détaillé Silouanov. Il a ajouté que la Russie développait déjà des règlements en devises nationales avec ses partenaires commerciaux.

Source

_________________
Quand le vent souffle fort assez, même les dindes arrivent à voler !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 19 Juil 2018 16:54 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Oct 2008 13:52
Messages: 17782
Localisation: Alsace
C'est passé inaperçu avec l'actu foot de ces derniers jours, mais la Russie ne possédait plus que 14,9 Mds de $ d'obligations américaines fin mai 2018… Et n'apparait plus dans le Top 30 des futurs pays ruinés par les US.
Pièce jointe:
obligUS2.png
obligUS2.png [ 21.19 Kio | Consulté 1330 fois ]

Pièce jointe:
obligUS1.png
obligUS1.png [ 28.36 Kio | Consulté 1324 fois ]


Source: http://ticdata.treasury.gov/Publish/slt3d.txt et http://ticdata.treasury.gov/Publish/mfh.txt

_________________
Méfiez-vous, on n'est jamais à l'abri de devenir riche.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 19 Juil 2018 19:34 
Hors-ligne

Inscrit le: 30 Sep 2012 18:14
Messages: 478
Dantec a écrit:
C'est passé inaperçu avec l'actu foot de ces derniers jours, mais la Russie ne possédait plus que 14,9 Mds de $ d'obligations américaines fin mai 2018… Et n'apparait plus dans le Top 30 des futurs pays ruinés par les US.
Pièce jointe:
obligUS2.png

Pièce jointe:
obligUS1.png


Source: http://ticdata.treasury.gov/Publish/slt3d.txt et http://ticdata.treasury.gov/Publish/mfh.txt

Effectivement confirmation : TABULA RASA (j'aime beaucoup le titre !)
Il semble que ça sorte enfin ! bien vu monsieur le précurseur !
https://www.businessbourse.com/2018/07/ ... ericaines/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 15 Aoû 2018 22:15 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Oct 2008 13:52
Messages: 17782
Localisation: Alsace
Chiffres publiés ce soir, en juin, la Russie n'a plus vendu de dette US. 14 Md en compte.
Pièce jointe:
bonusjuin18.png
bonusjuin18.png [ 29.35 Kio | Consulté 973 fois ]

_________________
Méfiez-vous, on n'est jamais à l'abri de devenir riche.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 18 Sep 2018 22:32 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Oct 2008 13:52
Messages: 17782
Localisation: Alsace
La France a acheté pour 20 Md de $ de bons US en juillet !!!
Et la Turquie n'a pas vendu, + 1Md $
Pièce jointe:
bonusjuillet18.png
bonusjuillet18.png [ 29.06 Kio | Consulté 625 fois ]

_________________
Méfiez-vous, on n'est jamais à l'abri de devenir riche.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 19 Sep 2018 08:35 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 5805
Localisation: Portugal
Dantec a écrit:
...Et la Turquie n'a pas vendu, + 1Md $

Oui, mais d'un autre côté, ils aurait vendu de l'or, ce qui expliquerait en même temps la faiblesse du métal précieux récemment ?

Turkish banks liquidate Gold in currency crisis panic
Sat, 09/15/2018

At the peak of the Turkish currency crisis in mid-August, in addition to general concerns about the state of the local economy, one sector got hit especially hard: Turkish banks, which saw their bonds plunge amid growing concerns that the currency slump would makes it impossible for lenders to repay dollar-denominated debts or rollover maturities.

The prompt liquidation was driven by were fears that Turkish lenders would struggle to find the capital to repay the $34.4 billion of bonds sold during a decade of rapid economic growth and historically low global borrowing costs. The near-term along is daunting as Turkish banks have to service $7.6 billion in USD-denominated debt by the end of 2019.

So in a panic scramble to shore up liquidity and reassure investors of their viability, Turkish banks pulled as much as $4.5 billion worth of gold reserves, which they then sold in exchange for "more liquid" assets.

Zooming on just the recent action shows that weekly holdings reported by the Central Bank of Turkey fell by a whopping 20% since June 15 to 15.5 million ounces according to Bloomberg, with the bulk of the exodus, or $3.3 billion, sparked by the central bank's decision last month to lower reserve requirements.

As a reminder, in order to stem the plunge in the lira, on August 13 the Turkish central bank cut reserve requirements for banks by 4% points for foreign exchange liabilities over one, two and three years, and by 2.5% points over other maturities. This, the central bank said, equated to $3 billion worth of dollar-equivalent gold liquidity.

But why would banks proceed to liquidate their gold holdings as reserves were released?
For one reason: unlike most countries, in Turkey commercial banks are allowed to meet reserve requirements with gold bullion deposits, which also explains why Turkey was the hub smuggling some 200 tons of gold to Iran (a money-laundering scheme that also included the scandal-plagued Halkbank) in exchange for various products during the 2013 Iran sanctions.

Furthermore, Turkish banks mostly borrow on international markets in dollars and other hard currencies, while hedging dollar liabilities using gold deposits instead of the volatile lira, even as their loans are denominated in lira, making gold the fulcrum security in bank balance sheets.
Like in India, gold is especially revered in Turkey which is one of the 20 largest sovereign owners of the precious metal and boasts the fifth-biggest consumer demand in the world, according to 2017 data from the World Gold Council. It refines scrap gold into jewelry sold all over the Middle East, and - when the Iran sanctions hit in earnest in November - Turkish gold will once again serve as a monetary lifeline to Tehran, as the untracable gold-petro-yuandollar loop is restored.

Commenting on the sharp plunge in gold reserves, Capital Economics' Jason Tuvey said that "the commercial banks were probably switching to more liquid assets, given what has happened to the lira." Confirming what we said above, Tuvey also noted that "there’s been concern at the commercial banks over their external debt burden, which has been reflected in the rising bank bond yields."

To be sure, the plunge in Turkish bank bonds has paused as most rushed to shore up their liquidity by dumping gold, and boosting optimistic expectations they will survive the crisis.

But they may not be out of the woods just yet.

Last week, in what some dubbed an act of defiance against Erdogan, the Turkish central bank raised the one-week repo rate by 625 basis points to 24%, more than economists expected. While the anticipated hike helped stop the record 40% plunge in the lira this year, the currency resumed its slide on Friday amid fears that the economy is now set for a hard landing and economic depression along with a surge in corporate defaults: the traditional aftermath of any emerging markets currency crisis.

Ultimately, the question is whether the central bank can restore investor confidence - and just how long the emerging market crisis, and capital outflows, will continue.

"The most drastic drop appeared in August when the lira gold crisis was at its peak,” Cagdas Kuckemiroglu, Turkey-based consultant for Metals Focus told Bloomberg. "Whether the sell-off continues will depend on how the market reacts to yesterday’s interest rate change."

If the reaction is adverse, expect much more gold selling, which incidentally may also explain the ongoing gold weakness in recent weeks, driven by the concerted gold selling out of Turkey.
Meanwhile, the "doomsday" debt clock is ticking: according to Nora Neuteboom from ABN Amro, of the $118 billion in short-term debts due by September 2019, 15% is owed by publicly owned banks, and 44% by private financial institutions.

"But, of course, you can’t repay your debt in gold, so they’re probably selling to shore up finances for when their debt becomes due," Neuteboom said.

Source

_________________
Quand le vent souffle fort assez, même les dindes arrivent à voler !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 26 Sep 2018 08:56 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 5805
Localisation: Portugal
En 2018, l’Union européenne met en place un système de… troc international !!
26 Sep 2018 - par Charles Sannat

Nous sommes en 2018. 2018, l’ère du numérique, de l’Internet 2.0 devenu 3.0 et l’Internet des objets, l’année où l’on a décidé de vous vendre pour Noël des enceintes connectées qui ne servent pas à grand-chose, mais qui feront bien dans votre salon, et feront de vous des gens « modernes » à la pointe de la « geek-itude »…

Et malgré toute cette modernité, notre bonne vieille Union européenne vient de décider de mettre en place une immense chambre de compensation sur base de troc… Il n’y a plus, à ce stade, qu’à évoquer le retour de l’étalon-or, sans oublier les télégraphistes dans les bureaux des PTT. Voilà qui ravira le vieux con que je suis.

L’Union européenne n’a rien trouvé de mieux donc que d’instaurer un système géant de troc pour échapper aux sanctions américaines ! Bonne idée ? Non, symptôme désastreux de l’impuissance européenne. Explications.
« Les Européens ont annoncé la création d’un système de troc afin de préserver leur commerce avec l’Iran tout en échappant aux sanctions américaines, une décision-camouflet à la veille d’un discours mardi à l’ONU de Donald Trump visant à mobiliser contre Téhéran. Cette initiative vise à sauver l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 malgré la sortie fracassante des États-Unis de ce texte en mai.

« Concrètement, les États membres de l’Union européenne vont instaurer une entité légale pour faciliter les transactions financières légitimes avec l’Iran », a expliqué la cheffe de la diplomatie de l’Union européenne, Federica Mogherini, dans une déclaration lue lundi soir conjointement avec le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif.

« Ce système permettra aux compagnies européennes de continuer à commercer avec l’Iran conformément au droit européen et pourrait être ouvert à d’autres partenaires dans le monde », a-t-elle ajouté.

Selon des sources européennes, ce « véhicule dédié » (Special purpose vehicle – SPV) fonctionnera comme une bourse d’échanges ou un système de troc sophistiqué à partir de la vente de pétrole iranien, première ressource du pays.

Si par exemple l’Iran vend du pétrole à l’Espagne et l’Allemagne des machines-outils à Téhéran, la somme correspondant à la livraison du pétrole servirait directement à payer le fournisseur allemand. « Il y aura une sorte de chambre de compensation qui vérifie que la valeur des biens exportés et importés par l’Iran se compense », explique une source diplomatique française. Ce mécanisme « immunise » acheteurs et vendeurs en évitant des transactions en dollars qui pourraient les exposer à des sanctions américaines.

« Le pétrole est la seule contrepartie que l’Iran peut donner (…) Il permet aux recettes du pétrole d’être utilisées pour importer des biens », poursuit la source française. Les nouveaux canaux de paiement doivent « rassurer les acteurs économiques », a souligné devant la presse Federica Mogherini.

Derrière cette bourse au troc… l’incapacité de faire de l’euro une monnaie d’échange internationale

La triste réalité économique c’est que le roi dollar poursuit sa domination sans partage et que la part de l’euro dans le système monétaire international est non seulement inférieure à ce qu’était le poids cumulé autrefois de l’ensemble des monnaies nationales composant la zone euro, mais qu’en plus cette part continue à chuter à environ 20 %, comme le montre ce graphique de… la BCE !

Pièce jointe:
part-de-leuro-dans-le-SMI.jpg
part-de-leuro-dans-le-SMI.jpg [ 26.8 Kio | Consulté 282 fois ]

Il n’y a donc, dans mes propos, aucun euro-« bashing » ! Au contraire, l’euro comme la construction européenne sont de très belles idées, hélas, bien mal mises en œuvre avec un projet politique malsain pour l’intérêt des peuples et des problèmes techniques qui ne permet pas d’avoir de perspectives crédibles d’amélioration à court terme. On peut le regretter, mais c’est ainsi.

L’euro ? Personne n’en veut et, encore plus grave, les autorités européennes, plutôt que d’inciter l’Iran à commercer en euro avec la zone euro, préfèrent aller s’enferrer dans un système absurde de troc qui terminera en un immense machin technocratique dysfonctionnel et ingérable comme savent en faire nos mamamouchis bruxellois. Il eut été logique, si nous ne pouvions commercer avec l’Iran en dollars parce que les États-Unis nous l’interdisent, de le faire avec notre propre monnaie, l’euro. Ce refus des Européens de commercer en euro alors que les États-Unis imposent leur loi extraterritoriale en dit plus que tous mes longs discours sur l’abandon politique des peuples européens par nos élites.

Dans quelques mois, vous irez voter pour le projet européen. Le projet ? Mais quel projet ? L’Europe n’existe pas et n’a aucune volonté d’exister contre l’Amérique. L’Europe est l’organisation de la soumission des peuples européens à la puissance américaine et au totalitarisme marchand des grandes multinationales… souvent américaines.

On vous fera croire l’inverse. La propagande tournera à plein régime, mais la vérité c’est qu’avec l’Iran, nous n’osons même pas commercer avec notre propre monnaie.

Source

_________________
Quand le vent souffle fort assez, même les dindes arrivent à voler !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 26 Sep 2018 10:13 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Oct 2008 09:45
Messages: 3974
Alors là Charles, amha il est a côté de la plaque!
Car même pour faire du troc, il faut une unité de compte qui sert de dénominateur commun afin de déterminer la valeur des biens échanger. Cette unité de compte sera l'euro. Ce système est la première étape "simple" avant la mise en place d'un système complexe style "swift". Système "swift" qui ne s'est pas crée en un jour et qui a été copié en 2/3 ans de temps par les russes en version rouble et les chinois en version yuan. Donc je pense qu'on a paré au plus pressé, la suite sera la mise en place d'un "swift-euro" et cela se fera plus vite, puisque swift est une société belge et que les gouvernements européens peuvent lui demander de mettre en place une version "euro".

_________________
Image
Site EN PANNE >> https://argentum-aurum.com
Facebook >> https://www.facebook.com/Argentum-Aurum-Europa-376466075722491/
Google+ >> https://plus.google.com/+ArgentumAurum
Pinterest - Graphiques - Photos MPx >> https://fr.pinterest.com/argentumaurumeu/
Twitter >> https://twitter.com/#!/ArgentumAurum


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 189 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 15, 16, 17, 18, 19

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
Powered by phpBB2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr



Vendre des bijoux ou de l'or sur oravendre.com



Pensez à Amazon pour vos achats