Achat immédiat or sur Ebay

20F or se terminant sur Ebay

Bonnes affaires eBay - O.Crottaz - Le blog à Lupus - Tradosaure - Argentum Aurum - Calculatrice Or & Argent
Achat immédiat argent sur Ebay

Lots argent se terminant sur Ebay
Nous sommes actuellement le 25 Oct 2020 18:41

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 193 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 20  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 03 Juil 2014 10:11 
Hors-ligne

Inscrit le: 19 Juil 2011 14:27
Messages: 1409
Localisation: Pyrénées
Nous connaissons les déclarations faites par M. Noyer, président de la Banque de France. En représailles à ce que les Américains ont fait de BNP Paribas, il a estimé que le commerce avec la Chine doit se faire en yuans ou euro

je suis très content d’apprendre ça
si enfin on fait comprendre au US que l'on peut aussi en France avoir une politique "punitive" envers eux quant on touche nos intérêts ...
mais nul doute que la soumission de nos politiques, elle, n'est pas révolue

_________________
Mieux vaut une fin effroyable qu'un effroi sans fin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 03 Juil 2014 10:49 
Hors-ligne

Inscrit le: 06 Nov 2010 09:06
Messages: 208
nos intérêts nos intérêts lol
jusqu'à preuve du contraire la BNP qd elle gagne du pognon elle t'en file pas
C'est une boite privé qui appartient aux actionnaires et d'apres ce que j'ai entendu que 46.3 % du CAC40 appartient aux etrangers.Apres qd tu sais que 10% ou 12% des actifs des banques francaises sont pour les prêt entreprises et 10 ou 12 pour les particulier ca laisse 78 % pour la speculation

PS:notre chef avait une bonne expression qd la BNP a pris 3.6% en bourse et 9M d'amende^^ :"quand t'as un cadavre ds le coffre t'es bien content de te prendre qu'un excès de vitesse"

PSé:J'irai voté et je serai d'accord avec toi quand un homme politique nationnalisera tout le CAC40 et que les banques feront leur boulot

_________________
Je pense que très peu de personnes sont totalement libre sur cette planète.
Je ne le suis pas mais j y travail (stevie wonder )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 03 Juil 2014 10:51 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Oct 2008 13:52
Messages: 17872
Localisation: Alsace
solid_liquid a écrit:
si enfin on fait comprendre au US que l'on peut aussi en France avoir une politique "punitive" envers eux quant on touche nos intérêts ...

:?: Comme si la France actuelle pouvait avoir une politique indépendante des USA !? Tout cela reste des mots en l'air pour l'opinion publique française.
Au même moment on veut faire croire que la France peut-être indépendante alors même que l'on est en train de tout faire pour que le traité transatlantique nous enlève toute possibilité de contester toutes les décisions américaines.
-Renault en Iran
-L'amende de la BNP
Ce n'est que le début. Le but c'est de détruire toute l'industrie en europe puis tout ce qui touche à l'agriculture. Pour la mort de l'industrie (industrie militaire comprise), c'est déjà bien parti, pour la fin de l'agriculture en europe c'est en cours. Dans 10 ans nous ne consommerons que des produits d'entreprises US, soit implantées chez nous, soit hors d'Europe, mais tous les produits consommés en France seront aux normes US. On nous expliquera que les normes européennes sont beaucoup trop restrictives (regardez comment on a vite modifié les normes pour les produits venant du Japon après Fukushimma).

_________________
Méfiez-vous, on n'est jamais à l'abri de devenir riche.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 03 Juil 2014 10:51 
Hors-ligne

Inscrit le: 28 Mar 2010 12:58
Messages: 1462
http://agefi.com/une/detail/artikel/ces ... 6b6fc6f15a

jeudi 03 juillet 2014 // 09:28
Ces Américains qui détruisent le dollar
mardi, 01.07.2014

Nicolette de Joncaire

La seule évocation d’une suspension possible des opérations de BNP Paribas sur le dollar a suffi à lézarder davantage le fondement de l’équilibre fragile qui permet au billet vert de conserver sa place de monnaie de réserve mondiale. Ce qui précipite le mouvement déjà bien engagé vers la multipolarité des échanges internationaux. L’ouverture à Paris d’une chambre de compensation pour le yuan, certes préparée de longue date, prend ici la valeur emblématique d’une coïncidence qui ne doit rien au hasard.

On en vient à se demander pourquoi les Etats-Unis choisissent d’exercer aujourd’hui leur droit territorial sur les échanges internationaux en dollars, alors qu’ils s’en sont abstenus pendant plus de 60 ans avec l’usage des eurodollars par les Sovietiques. Ils s’y sont toutefois décidés il y a quelques mois avec les banques proches de Vladimir Poutine après la sécession de la Crimée. Mais le cas d’une banque comme BNP Paribas est une toute autre affaire. De par sa taille et son appartenance - voire sa subordination - à un gouvernement supposé ami. Car même les Américains ne peuvent ignorer que les faits reprochés à BNP Paribas, essentiellement entre 2003 et 2009, ont eu lieu alors que le groupe était dirigé par un grand commis de l’Etat français, à la fois responsable de la privatisation de BNP et de la fusion avec Paribas. Un homme alors considéré comme le conseiller le plus influent de la République en matière de politique financière.

Pourquoi donc cette instrumentalisation progressive du dollar à des fins politiques? Impossible de croire à des malentendus entre sphères politique et administrative. Aucun department ne peut prendre seul l’initiative d’actes d’une telle portée sans la validation du gouvernement. D’autant que Michel Barnier, directeur des services financiers de la Commission européenne, parle déjà d’enquêtes visant d’autres banques européennes.

Est-il question de rétablir l’équilibre entre banques américaines (forcément soumises aux embargos) et autres banques, selon le principe maintes fois invoqué du level playing field (certainement déjà en cause avec le secret bancaire)? S’agit-il du sursaut d’un suzerain qui entend rappeler son autorité alors que le dollar perd de la vitesse - il représentait 71% des réserves de change mondiales en 1999 et 61% en 2014 -, sans engager de troupes (une voie coûteuse et impopulaire).

Indépendamment du cas BNP Paribas, ces successions d’événements ne peuvent qu’ébranler davantage encore la confiance dans un dollar, fragilisé par une dette excessive. Et encourager les solutions de rechange.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 03 Juil 2014 15:50 
Hors-ligne

Inscrit le: 19 Juil 2011 14:27
Messages: 1409
Localisation: Pyrénées
Dantec a écrit:
solid_liquid a écrit:
si enfin on fait comprendre au US que l'on peut aussi en France avoir une politique "punitive" envers eux quant on touche nos intérêts ...

:?: Comme si la France actuelle pouvait avoir une politique indépendante des USA !? Tout cela reste des mots en l'air pour l'opinion publique française.
Au même moment on veut faire croire que la France peut-être indépendante alors même que l'on est en train de tout faire pour que le traité transatlantique nous enlève toute possibilité de contester toutes les décisions américaines.
.


Je ne doute nullement de la soumission, voir corruption d'une partie de nos élites qui ne "roulent" que pour les amerloc.
Mais avant, on n'entendait jamais un politique ou un haut responsable sous-entendre une action "négative" envers nos amis les ricains. Même si on est loin des actes, c'est déjà un premier pas. Dans tous les cas: c'est mieux que rien!
Je remarque aussi que depuis la crise Ukrainienne les Russes qui ont initié la dédollarisation de leur économie, essayent dans un même temps à entrainer leurs voisins proches, ou du moins ceux dans leur camp, à faire de même et ça c'est une très bonne chose même si ce n'est tjrs pas suffisant pour moi.
Je dis et ce n'est que mon avis que cette dédollarisation du monde est la meilleur chose qui peut nous arriver.
Pour moi, l'Europe c'est du Sud de l'Espagne au Nord de la Russie, et dans tout les cas SANS les ricains!
Maintenant si vous attendez après la nationalisation de tout le CAC 40 pour aller voter, c'est d'après moi encore moins réalisable que la dédollarisation du monde.
De toute façon tout ça va très mal finir et c'est pour ces raisons que je me prépare.
:twisted:

_________________
Mieux vaut une fin effroyable qu'un effroi sans fin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 03 Juil 2014 15:51 
Hors-ligne

Inscrit le: 19 Juil 2011 14:27
Messages: 1409
Localisation: Pyrénées
Par La Voix de la Russie | Le monde multipolaire aspire à la « désaméricanisation » de l’économie mondiale et à l’abandon du système de Bretton Woods. Cela fait plusieurs décennies que des appels sont lancés en ce sens. Pourtant, la route vers le changement de devise mondiale dominante n’est pas aisée. Mais la crise financière a fait avancer l’idée selon laquelle il faut changer le monde financier. Les marchés en développement sont entrés en scène.

Le système de Bretton Woods, créé en 1944, a vieilli, affirment les experts. Ayant, au siècle passé, défini les relations financières interétatiques, actuellement, il ne prend pas en compte les réalités contemporaines : la multipolarité du monde. Cela signifie, que le dollar restera dans le passé. Cependant, selon l’analyste Evguéni Retiunsky, il n’y a aucune nécessité pour passer à de nouvelles monnaies :

« Cette nécessité se fait jour pour l’instant au niveau politique, pour se prémunir contre les problèmes potentiels liés au dollar dans l’avenir mais aussi diminuer le monopole du dollar en tant que monnaie mondiale. Il y a pour l’instant peu de raisons économiques à cela, peut-être seulement la consolidation des nouvelles économies comme la Chine, l’Amérique du Sud, la Russie ou l’Inde. »

Maintenant, nous pouvons seulement dire qu’à partir du moment où la part américaine dans le commerce et la production mondiale va commencer à décliner, le rôle du dollar va baisser. Selon les experts, des changements dans le système financier mondial ne se produiront pas avant les 50 prochaines années. Il s’agira plutôt d’un programme à long terme de changement des monnaies, de la même façon qu’avec l’euro, suggère le professeur Alexander Abramov du Département des marchés d’investissement de l’Ecole des Hautes Etudes en sciences économiques :

« Selon l’intégration des économies, le niveau de confiance, les pays essaieront d’une certaine façon d’utiliser une monnaie universelle pour l’achat de biens et de services. Un tel scénario est pour l’instant difficile à imaginer. L’apparition de l’euro, par exemple, a mis près de 30 ans. Et à présent nous voyons qu’il est souvent en panne.»

Parallèlement, les pays utilisent déjà leurs propres devises dans des règlements communs dans le cadre de relations de confiance. Par exemple, la construction du pont sur le détroit de Kertch sera financée en roubles et en yuans. Cela est possible entre la Russie et la Chine, car les deux pays entretiennent des relations commerciales de longue durée. Face à la croissance de nouveaux centres économiques, comme celle des BRICS, une question se pose : dans quelle mesure le dollar reste-t-il cet argent « roi » qu’il était autrefois ? Dans ce contexte, les économistes estiment que des perspectives s’ouvrent pour le rouble russe. Il pourrait devenir une monnaie pour les transactions internationales, a déclaré Alexander Abramov :

« L’avantage du rouble est d’être une monnaie plus ou moins stable. La Russie mène de nombreux grands projets internationaux. L’agressivité du gouvernement russe et des autorités financières a récemment augmenté dans la promotion du rouble comme monnaie internationale. Et dans un certain nombre de projets bilatéraux, les perspectives d’utilisation du rouble sont évidentes, en particulier avec la Chine, le Kazakhstan et la Biélorussie. »

Pour ce qui est des perspectives d’effondrement du dollar comme monnaie de référence mondiale, les experts citent souvent un exemple : l’année dernière, la Banque mondiale a émis ses premières obligations en yuans chinois à Hong-Kong. Les acheteurs étaient des institutions financières, des entreprises et des particuliers basés à Hong Kong. Même s’ils n’ont été tirés que pour un montant de 500 millions de yuans (76 millions de dollars), il s’agit d’une autre preuve du fait que l’économie mondiale cherche une monnaie alternative capable de remplacer le dollar américain malade.

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_03/L ... iale-9900/

_________________
Mieux vaut une fin effroyable qu'un effroi sans fin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 03 Juil 2014 16:08 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Oct 2008 13:52
Messages: 17872
Localisation: Alsace
solid_liquid a écrit:
Mais avant, on n'entendait jamais un politique ou un haut responsable sous-entendre une action "négative" envers nos amis les ricains. Même si on est loin des actes, c'est déjà un premier pas. Dans tous les cas: c'est mieux que rien!

C'est du pipo tout cela. Quand un élu critique la politique US ou menace les US c'est toujours avec l'aval du parti. C'est pour donner un sentiment de démocratie.
C'est comme "la fronde" des députés PS, c'est du pipo, ça reste des mots, c'est pour faire croire aux personnes de gauche qu'ils peuvent encore voter PS puisqu'il y a des frondeurs qui les représentent. Si il y a vraiment des frondeurs, on le verra au moment du 49-3, avec dissolution immédiate (mais perte du siège) mais il risque d'y avoir des élus UDI/UMP qui voteront la confiance au gouvernement de peur de perdre également leur siège.
Pareil à droite avec Dupont Aignan, le coté anti atlantiste de ceux qui ne sont plus d'accord avec l'UMP mais qui n'osent pas voter FN.
Ne vous faites pas avoir par cette mascarade, toutes ces pseudo menaces restent des paroles en l'air.

_________________
Méfiez-vous, on n'est jamais à l'abri de devenir riche.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 03 Juil 2014 16:53 
Hors-ligne

Inscrit le: 19 Juil 2011 14:27
Messages: 1409
Localisation: Pyrénées
Chef, ça fait bien longtemps que je n'attend plus rien de tous nos politiques ...

_________________
Mieux vaut une fin effroyable qu'un effroi sans fin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 03 Juil 2014 20:08 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Juil 2010 18:38
Messages: 3112
Charles ne parle pas du dollar, mais c'est tout comme :

Le président défend enfin BNP Paribas… enfin le président de Russie !
Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Que les choses soient très claires, car depuis le début de l’affaire BNP Paribas j’ai reçu quelques commentaires pas forcément sympathiques « m’accusant » de défendre l’indéfendable à savoir la banque BNP Paribas. En tant qu’ancien banquier et de BNP Paribas de surcroît, je pense savoir de quoi je parle et être assez bien placé pour moi aussi ne pas aimer ni les méthodes ni les manières de nos banquiers quels qu’ils soient, raison pour laquelle d’ailleurs j’ai décidé à un moment de ma vie de quitter ce système pour retrouver une réelle liberté en dehors de ce dernier.

Je ne veux donc pas que mes propos soient pris ou interprétés comme la défense de BNP Paribas mais comme la défense d’une idée qui dépasse largement le cadre de cette entreprise fut-elle une banque, à savoir la défense des intérêts de la France et de son peuple.

Pour ceux qui n’auraient pas encore compris, ou qui ne veulent pas comprendre, tout en sachant qu’ils bénéficient des circonstances atténuantes puisque ce n’est pas le JT de 20h00 qui leur permettra d’avoir une vision précise des enjeux et des batailles en cours à travers le monde, l’affaire BNP Paribas n’est que le début d’une (nouvelle) attaque orchestrée par nos grands amis les Américains contre les intérêts économiques français.
Après BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole aussi dans le viseur américain

Comme nous l’apprend cet article tout à fait sérieux de La Libre Belgique (un vrai journal avec des vrais journalistes), « après BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole risquent également d’être mises à l’amende par les autorités américaines, pour avoir réalisé des opérations en dollars avec des pays sous embargo économique des États-Unis ».

La Société Générale et le Crédit Agricole ont donc dû annoncer dans leurs documents officiels qu’ils allaient vérifier l’ensemble des « opérations réalisées en dollars avec des pays sous embargo américain », la Société Générale ayant quant à elle confirmé qu’elle avait déjà entamé des discussions avec les autorités américaines histoire de négocier déjà le racket, pardon l’amende à laquelle elle serait soumise.

Pourquoi le racket ? Tout d’abord parce que la légitimité morale d’une telle sanction est déjà particulièrement contestable dans la mesure où ce qui est reproché à la BNP c’est d’avoir utilisé le dollar pour des transactions avec des pays sous embargo américain mais qui ne l’étaient pas en France, or BNP Paribas est une entreprise de droit français appliquant la législation française et européenne. Cela doit permettre au passage de réfléchir sur le rôle du dollar et son encadrement juridique aux États-Unis qui font du dollar une monnaie tout… sauf libre d’utilisation.

Ensuite parce que d’autres banques ont déjà été condamnées pour des faits similaires et que les sanctions prononcées ont été 20 fois moins importantes. Dans l’affaire BNP Paribas se cache autre chose, à savoir un chantage des Américains (nos grands amis) à l’égard de notre pays qui livre des navires de guerre (les Mistral) à la Russie et au méchant mangeur d’enfants à chaque petit déjeuner, Vladimir Poutine.
BNP : Poutine dénonce un « chantage » américain sur la vente des Mistral

Alors que le silence du président français, qui était allé faire le caniche à Washington pour sa visite d’État, est particulièrement assourdissant et sa mollesse grandement remarquée (sans parler de son inefficacité sur ce sujet), c’est le président russe Vladimir Poutine qui vient prendre la défense de BNP Paribas et des intérêts économiques français en mettant officiellement les pieds dans le plat et en disant tout haut ce que tout le monde savait déjà tout bas (et je l’avais d’ailleurs à plusieurs reprises expliqué dans les colonnes du Contrarien Matin).

Le président russe Vladimir Poutine a donc déclaré le plus sérieusement du monde que : « Nous sommes au courant de la pression que nos partenaires américains exercent sur la France pour qu’elle renonce à la livraison des Mistral en Russie, et du fait qu’on lui a fait comprendre que si elle y renonçait, les sanctions sur les banques seraient levées ou réduites. Comment peut-on qualifier cela autrement que de chantage ? »

Bon, il faut dire qu’entre-temps, la France livre quand même ses navires de guerre à la Russie et que 400 marins russes sont arrivés lundi à Saint-Nazaire pour prendre livraison de leur dernière commande de jouets qui s’avère pour la France une très mauvaise affaire financière.
Le problème du dollar…

Le problème du dollar donc c’est qu’il est en réalité une monnaie dont vous n’êtes en aucun libre de l’utilisation lorsque vous êtes une nation étrangère. Vous devez appliquer la loi US pour commercer en dollar, cela est donc une restriction particulièrement intolérable pour une monnaie qui se veut la référence mondiale et l’étalon monétaire du monde économique moderne.

Cela pose évidemment également le sujet de la réalité de l’amitié franco-américaine et de notre alignement sur les intérêts américains au détriment des nôtres.

Les États-Unis sont progressivement passés, et insidieusement d’ailleurs, d’une attitude où les idéaux américains étaient suffisamment forts pour susciter l’adhésion des peuples et des nations partenaires à une dictature diplomatique et à une obligation de partenariat en utilisant des moyens coercitifs de plus en plus forts.

Cette attitude profondément belliqueuse et humiliante à l’égard des partenaires historiques des États-Unis d’Amérique date des suites des attentats du 11 septembre et de la doctrine Bush pour la guerre en Irak (et avec quel succès comme on peut le voir aujourd’hui puisque Bagdad va tomber et que ce n’est qu’une question de jours et tout au plus de semaines) du « vous êtes avec nous ou contre nous »… et être avec les Américains, c’est se taire et obéir.

Face à ces excès américains parfaitement condamnables et inacceptables, la France doit retrouver son propre positionnement à savoir un non-alignement et servir de pont entre les États-Unis et la Russie à travers sa place centrale en Europe.

L’Europe doit prendre conscience qu’elle doit se défendre et se comporter comme un État souverain garant de ses intérêts supérieurs et de la protection de ses peuples (ce que cette Europe-là, profondément pro-américaine, est incapable de faire, d’où la nécessité d’en sortir pour refonder une autre Europe).

Nous sommes écoutés, nous sommes espionnés, nous sommes humiliés, nous sommes rackettés par ceux censés être nos amis et nos alliés… Or nous avons quitté depuis longtemps le domaine de l’amitié pour rentrer dans celui d’un régime autoritaire d’occupation économique de la part des Américains.

C’est la raison pour laquelle nous devons retrouver notre souveraineté dans sa plénitude et cela passe par le refus pur et simple du Traité transatlantique qui n’est pas envisageable dans l’état de pressions diplomatiques et économiques que nous subissons et que nous devons mettre fin à cette expérience européenne qui ne fait de nous que des vassaux de la toute-puissance américaine.
http://www.24hgold.com/francais/actuali ... les+Sannat


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédollarisation
MessagePublié: 04 Juil 2014 14:12 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 26 Mar 2010 22:57
Messages: 9706
http://rt.com/business/170408-south-korea-china-yuan/

Citer:
South Korea, China agree to direct trade in national currencies
Published time: July 04, 2014 11:05

Reuters/Petar Kujundzic



South Korea and China have agreed to create a market for direct trading of the yuan and won, which is hoped, will help reduce the pressure of the US dollar, as well as cut foreign exchange costs and boost bilateral investment.

The memorandum of understanding (MOU) between China's central bank and the Bank of Korea to create a yuan clearing system was signed during Chinese President Xi Jinping's visit to South Korea on Thursday. The leaders of both countries pledged to sign an agreement by the end of the year.

“Through these measures, exchange between companies and citizens in the two countries will become faster and more free,” the Financial Times quotes South Korean President Park Geun-hye.

The main idea of the agreement is to provide an agent through which financial instruments such as shares, bonds and currencies will be traded. Clearing banks will be capable of making payments in the renminbi within South Korea.

Since 2004 China has been South Korea’s biggest trading partner accounting for a quarter of total exports. The establishment of a won-yuan market may make bilateral trade easier, and reduce the pressure of the US dollar on the Korean currency.

China also provided South Korea with a $12.8 billion quota to invest in national capital markets, the same amount the UK and France have been granted.

A few days earlier the French Central bank also signed and MOU with China to establish a yuan payment system in Paris.

"This MoU is the first step towards the creation of a renminbi clearing and settlement infrastructure in Paris," Banque de France said in a statement.

Earlier this year, China's central bank signed two similar MOUs with Germany and the UK.

In June the British pound became the fifth major currency to be exchangeable directly to renminbi in Shanghai. It is now in line with the Australian and New Zealand dollars, the Japanese yen and the US dollar.

The Chinese currency is now the world’s seventh most used currency for payment.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 193 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 20  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : raduku et 102 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
Powered by phpBB2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr



Vendre des bijoux ou de l'or sur oravendre.com



Pensez à Amazon pour vos achats