Achat immédiat or sur Ebay

20F or se terminant sur Ebay

Bonnes affaires eBay - O.Crottaz - Le blog à Lupus - Tradosaure - Argentum Aurum - Calculatrice Or & Argent
Achat immédiat argent sur Ebay

Lots argent se terminant sur Ebay
Nous sommes actuellement le 24 Oct 2020 04:43

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: L'épargne à taux d'intérêt négatifs
MessagePublié: 21 Aoû 2014 09:35 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Oct 2008 12:26
Messages: 2990
Ceci c'est pour la Belgique. Qu'en est-il en France ?
-------------------------------------------------------------------------------------------
07:21 - 21 août 2014 par Philippe Galloy
L'épargne soumise à des taux d'intérêt négatifs


Vu les frais bancaires, le client ordinaire des banques subit des taux virtuellement négatifs, même sans tenir compte de l’inflation.
Les formules tarifaires des grandes banques actives en Belgique (ici BNPP Fortis) engendrent dans beaucoup de cas un taux d'intérêt virtuellement négatif sur l'épargne.
Bon nombre de clients des banques belges paient ces dernières pour qu’elles gardent leur argent. C’est la conséquence de la récente glissade des taux d’intérêt à des niveaux historiquement faibles sur les comptes d’épargne, alors que les frais bancaires restent quant à eux fixes.

D’après les calculs de "L’Echo", un client d’une des quatre plus grandes banques belges qui dispose d’une épargne de 10.000 euros et recourt aux services bancaires ordinaires peut se voir appliquer un taux d’intérêt virtuel allant de - 0,02% à - 1,60% sur son argent placé en banque, selon l’institution financière et la formule tarifaire choisie.

Ces taux pourraient même être encore plus négatifs, de l’ordre de - 0,36% à - 1,94%, si l’on tenait compte de l’inflation, qui s’est établie à 0,34% le mois dernier. Mais notre simulation se borne à calculer les taux virtuels en fonction des frais supportés et des intérêts perçus.

BNP Paribas Fortis, Belfius, KBC et ING Belgique se partagent environ 70% du marché belge. Or, les quatre plus grandes banques du pays proposent depuis cet été des taux d’intérêt historiquement bas sur leurs comptes d’épargne. Simultanément, ces banques appliquent des frais bancaires élevés à leur clientèle. Par conséquent, à moins de disposer d’une épargne importante, bon nombre de clients subissent des taux d’intérêt réels négatifs auprès de leur banque.

Nous avons retenu l’hypothèse d’un client disposant de 10.000 euros sur son compte d’épargne et titulaire d’un compte à vue ordinaire. Les comptes sélectionnés ne sont pas des formules exclusivement sur internet ni destinées uniquement aux jeunes, deux créneaux où il est encore possible de trouver des comptes sans frais bancaires mais qui ne concernent pas la majorité du public. Notre sélection comporte en outre au moins une carte de crédit de type Visa ou MasterCard, indispensable de nos jours pour régler certains achats, comme des repas au restaurant, des réservations d’hôtel ou encore du shopping sur internet.

Dans 10 des 12 formules tarifaires testées, il apparaît que les taux d’intérêt virtuels, qui tiennent compte à la fois des revenus de l’épargne et des frais bancaires, sont négatifs. Seules deux hypothèses mènent à des taux positifs signifiant que le client ne perd pas d’argent dans sa relation bancaire. Mais dans ces deux cas, il n’en gagne pas beaucoup non plus, les taux étant de 0,04% et 0,05%…

Taux positif… à 20.000 euros
En outre, les hypothèses retenues partent du principe que l’épargnant laisse ses 10.000 euros sur son livret pendant toute l’année, sans toucher à aucun moment à ce capital, sans quoi il perdrait la prime de fidélité, ce qui lui enlèverait encore de 0,10% à 0,15% de rendement selon la banque.

Logiquement, les clients qui subissent les taux les plus négatifs sont ceux qui s’exposent aux frais bancaires les plus élevés, à savoir principalement ceux qui ont opté pour des formules tarifaires donnant accès à des cartes de crédit autorisant le prélèvement de montants plus importants. Par exemple, les cartes Silver, Gold et Platinum de KBC comportent un plafond d’utilisation de 2.500 euros, 5.000 euros et 7.500 euros respectivement. Les gros utilisateurs des cartes de crédit sont donc plus exposés aux taux négatifs.

Par ailleurs, le montant de l’épargne peut faire varier fortement le taux d’intérêt virtuel du client bancaire. Ainsi, dans les formules tarifaires que nous avons retenues, l’épargnant qui parvient à garnir son livret de 20.000 euros au lieu de 10.000 euros échappera dans la plupart des cas aux taux d’intérêt négatifs. Un tel montant d’épargne n’est toutefois pas à la portée de tous, alors que l’utilisation des comptes bancaires et des cartes de crédit est devenue économiquement indispensable.

Enfin, l’offre bancaire est bien plus large que la douzaine de tarifs retenus ici: même au sein des quatre grandes banques, il est possible d’obtenir des formules meilleur marché voire sans aucun frais. Mais dans la plupart de ces cas, le client devra se contenter de gérer ses opérations bancaires uniquement par internet, c’est-à-dire sans pouvoir passer en agence, ou ne bénéficiera pas de carte de crédit. Toujours est-il que l’épargnant qui souhaite réduire ses frais bancaires est en mesure de le faire, pour autant qu’il accomplisse les démarches nécessaires.

Et c’est là que le bât blesse. "Beaucoup de clients préfèrent payer quelques euros en plus et éviter les tracas liés à un changement de compte ou de banque", explique Julien Manceaux, économiste chez ING Belgique. "Or, il est toujours possible d’avoir des services gratuits, mais sans guichet le plus souvent, chez des banques plus petites mais qui offrent les mêmes garanties que leur maison mère, comme Hello Bank pour BNP Paribas Fortis ou Record Bank pour ING."

L’économiste rappelle aussi que "des banques en ligne étrangères ont parfois aussi de meilleurs rendements mais ne bénéficient pas de la garantie de l’État belge mais bien de celle de leur pays d’origine en cas de difficultés". Par exemple, Deutsche Bank Belgique tombe sous le coup de la garantie allemande et Rabobank.be est soumise au régime de garantie néerlandais. Chaque formule bancaire a donc ses avantages et ses inconvénients.

http://monargent.lecho.be/epargner_et_i ... source=SIM


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'épargne à taux d'intérêt négatifs
MessagePublié: 21 Aoû 2014 14:54 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Déc 2011 05:22
Messages: 3649
Juste une petite réflexion, comme ça, en passant...
Comment le capital peut-il être rémunéré avec des taux positifs réels corrigés de l'inflation, alors que le taux de croissance est négatif, même en y incluant les putes et la drogue?
Ne cherchez pas... Ce n'est pas possible... sauf dans le monde de Madoff ou de Ponzi...

_________________
Our entire currency system is imaginery. It doesn't really exist. It's just that we're all dreaming the same dream. If anybody chooses to wake up... It's over with...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'épargne à taux d'intérêt négatifs
MessagePublié: 21 Aoû 2014 15:01 
Hors-ligne

Inscrit le: 30 Déc 2010 23:28
Messages: 6798
Pas même possible en appauvrissant, et en finissant par saisir, les sans-capital ?

_________________
Le survivaliste qui a oublié son ouvre-boîte ne mérite pas de survivre (155 / k)
En France tout finit par des sansons (Robespierre)
L'important n'est pas de gagner mais de participer (Gamelin)
Si tu veux la paix, prépare le lager et le lüger (Clausewitz)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'épargne à taux d'intérêt négatifs
MessagePublié: 21 Aoû 2014 16:13 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Oct 2008 12:26
Messages: 2990
Oui , mais qui ne possède pas de carte de crédit ? On est arrivé insensiblement à une situation où personne ne peut plus se passer de cette carte, donc ce sera toujours tout bénéf pour les banques et les banksters :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'épargne à taux d'intérêt négatifs
MessagePublié: 21 Aoû 2014 17:21 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Déc 2011 05:22
Messages: 3649
155 au kilo a écrit:
Pas même possible en appauvrissant, et en finissant par saisir, les sans-capital ?


Oui, il faut partir du principe que la dette n'est pas remboursable, car d'un coté, la monnaie est créée par l'émission de créances a intérêts (positifs), et de l'autre, pour des raisons structurelles profondes longues à développer, il n'y aura plus de croissance (les simulations du modèle macro du MIT indique une décroissance industrielle mondiale de -4%/-5% vers 2030-2040).

Donc, c'est le défaut de paiement certain et garanti... Que se passe t'il ensuite?

Je vois les choses comme ça:

-Soit les banques, les principales créancières, avec l'accord des "politiques", s'approprient absolument tout le patrimoine des nations: forêt, routes, autoroutes, bâtiments publics, tour Eiffel, Louvre, etc pour la France... un petit peu comme en Grèce qui a perdu le port du Pirée, des mines de cuivre, des petites îles devenues propriété privée, etc...
-Soit le peuple se révolte et répudie la dette (et les politiciens corrompus), pour ne pas que les actifs tangibles des nations puissent tomber entre les mains des créanciers, comme en Islande par référendum populaire.

Mais, ces affaires d'argent et de transferts d'actifs ne sont pas graves par rapport au "reste"...

_________________
Our entire currency system is imaginery. It doesn't really exist. It's just that we're all dreaming the same dream. If anybody chooses to wake up... It's over with...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'épargne à taux d'intérêt négatifs
MessagePublié: 14 Aoû 2020 21:15 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Déc 2011 05:22
Messages: 3649
Stupeur en Irlande, où les retraités ne semblent pas pouvoir jouir d’un peu de répit en cet été obscurci par la crise sanitaire et économique. La mauvaise nouvelle est tombée fin juillet : les dépôts d’épargne retraite au sein de la Banque d’Irlande, établissement privé, seront ponctionnés dès septembre prochain pour compenser les taux négatifs. Pénalisée depuis de nombreux mois par la politique des taux bas de la Banque centrale européenne (BCE), la plus grande banque commerciale du pays estime qu’il n’est «plus viable de détenir des fonds aussi importants sans frais».

https://www.lefigaro.fr/placement/en-eu ... s-20200814

_________________
Our entire currency system is imaginery. It doesn't really exist. It's just that we're all dreaming the same dream. If anybody chooses to wake up... It's over with...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 78 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
Powered by phpBB2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr



Vendre des bijoux ou de l'or sur oravendre.com



Pensez à Amazon pour vos achats