Achat immédiat or sur Ebay

20F or se terminant sur Ebay

Bonnes affaires eBay - O.Crottaz - Le blog à Lupus - Tradosaure - Argentum Aurum - Calculatrice Or & Argent
Achat immédiat argent sur Ebay

Lots argent se terminant sur Ebay
Nous sommes actuellement le 18 Oct 2018 08:11

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 8  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Target 2 Eurozone
MessagePublié: 29 Oct 2017 12:23 
Hors-ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012 23:05
Messages: 2338
2 articles à lire sur l'implication des déséquilibres des Targets 2


LA SORTIE FURTIVE DE L’EURO… par Vincent Brousseau
https://www.upr.fr/actualite/france/sor ... -brousseau


POURQUOI LE FREXIT EST-IL SI URGENT ? par Vincent Brousseau
https://www.upr.fr/actualite/france/fre ... -brousseau


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Target 2 Eurozone
MessagePublié: 29 Oct 2017 15:38 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Déc 2011 05:22
Messages: 3175
LaDoub a écrit:
2 articles à lire sur l'implication des déséquilibres des Targets 2


Très intéressant... Vincent Brousseau, toujours lucide...

Pour compléter cette analyse sur cette devise monétaire, voici la conférence de Michel Drac, qui développe sans exception tous les scénarios possibles sur l'avenir de l’euro-zone dans les 5 ans à venir, en y associant à chacun une probabilité d'occurence...

Image



https://www.youtube.com/watch?v=ge5WCP2XXlE

_________________
Our entire currency system is imaginery. It doesn't really exist. It's just that we're all dreaming the same dream. If anybody chooses to wake up... It's over with...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Target 2 Eurozone
MessagePublié: 07 Nov 2017 16:49 
Hors-ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012 23:05
Messages: 2338
Jusqu'où cela va-t-il pouvoir tenir ?


Pièces jointes:
ItSp.JPG
ItSp.JPG [ 60.77 Kio | Consulté 1710 fois ]
Tot.JPG
Tot.JPG [ 54.27 Kio | Consulté 1710 fois ]
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Target 2 Eurozone
MessagePublié: 06 Jan 2018 14:54 
Hors-ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012 23:05
Messages: 2338
===EURO : PENDANT QUE LES GRANDS MÉDIAS ET TOUS LES PARTIS POLITIQUES (sauf l'UPR) GARDENT LE SILENCE, LA SITUATION CONTINUE D'EMPIRER===
En atteignant +906.941.417.444,22 € au 31 décembre 2017, le solde Target 2 de l'Allemagne dépasse les 900 milliards d'euros pour la première fois depuis la création de l'euro.
C'est la Bundesbank allemande qui vient de le révéler : https://www.bundesbank.de/…/TARGET2_Saldo/target2_saldo.html

Au même moment, le solde négatif de l'Italie avoisine les -450 milliards d'euros et celui de l'Espagne les -400 milliards. (La France étant à peu près à l'équilibre)

Ces évolutions, qui confirment une nouvelle fois la justesse des analyses de l'UPR depuis dix ans, confirment par la même occasion que la fin inéluctable de l'euro approche.
----------------------
Les internautes qui ne sont pas familiers de nos analyses, ni de
ce qu'est le solde Target 2, ni de ce que cela signifie quant à la non-viabilité de l'euro à long terme, peuvent se reporter aux nombreuses analyses développées par l'UPR depuis plusieurs années, et en particulier aux articles et vidéos suivants
:

- 23 février 2012 : Pourquoi l’Allemagne envisage de sortir de l’euro ? https://www.upr.fr/…/pourquoi-l-allemagne-envisage-de-sorti…

- 20 décembre 2012 : L’euro est-il une monnaie commune ou une monnaie unique ? https://www.upr.fr/vos-que…/…/euro-monnaie-commune-ou-unique

- 19 juin 2015 : la conférence de Vincent Brousseau intitulée « L’euro avant, pendant, après », explique de façon très pédagogique ce qu'est le système Target 2, en particulier à partir de 1 h 36 min 05 secondes. https://www.upr.fr/…/vincent-brousseau-leuro-avant-pendant-…

- 19 août 2015 : Ce que doit à ses consœurs une banque centrale qui quitte l’euro : La prime de sortie, par Vincent Brousseau. https://www.upr.fr/…/ce-que-doit-a-ses-consoeurs-une-banque…

- 14 février 2016 : Le graphique qui affole les européistes : « Target 2 », le retour !, par François Asselineau https://www.upr.fr/…/le-graphique-qui-affole-les-europeiste…

- 16 février 2016 : Pourquoi l'euro est condamné, par Vincent Brousseau. https://www.upr.fr/actualite/pourquoi-l ... t-condamne

- 12 octobre 2016 : Les miracles d'Euro d'Alexandrie ont des limites, par Vincent Brousseau. https://www.upr.fr/…/miracles-deuro-dalexandrie-ont-limites…

- 26 décembre 2016 : Le crépuscule de l’euro, Targets : Le dégel de la pensée, par Vincent Brousseau https://www.upr.fr/…/crepuscule-de-leuro-targets-degel-de-p…

- 25 octobre 2017 : La sortie furtive de l'euro, par Vincent Brousseau. https://www.upr.fr/…/sortie-furtive-de-leuro-vincent-brouss…

- 28 octobre 2017 : Pourquoi le Frexit est-il si urgent ?, par Vincent Brousseau. https://www.upr.fr/actual…/…/frexit-urgent-vincent-brousseau

----------------------
CONCLUSION
---------------------
Le plus incroyable de toute cette situation, c'est qu'aucun grand média et aucun parti politique français - à part l'UPR - ne met en garde nos concitoyens sur cette inéluctable explosion à venir de l'euro, alors que cette explosion aura des conséquences d'autant plus graves sur notre économie et notre niveau de vie que la France n'aura pas su l'anticiper et sortir de l'euro à temps.

La connivence objective entre les dirigeants des grands médias et ceux autres partis politiques pour écarter tout débat national sur l'avenir de l'euro et pour tenir les Français dans l'ignorance de ce qui se passe vraiment s'apparente à non-assistance à peuple en danger.


François Asselineau
6 janvier 2018


Pièces jointes:
26168885_1976615729257929_9107977660694959013_n.png
26168885_1976615729257929_9107977660694959013_n.png [ 177.41 Kio | Consulté 1361 fois ]
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Target 2 Eurozone
MessagePublié: 06 Jan 2018 19:01 
En ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Oct 2008 17:48
Messages: 2818
Pas un problème, ce sera payé en or réévalué.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Target 2 Eurozone
MessagePublié: 06 Jan 2018 19:13 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Juin 2009 23:06
Messages: 2529
mook a écrit:
Pas un problème, ce sera payé en or réévalué.

Les occidentaux n’ont pas assez de réserves d’or pour cela.

En cryptomonnaie, plutôt... pas celles déjà en place, mais une qui va sortir du chapeau... faudra faire un sondage pour lui trouver un nom d’ailleurs... Dolly, le dollar génétiquement modifié ?

_________________
« Plus une société s’éloigne de la vérité, plus elle hait ceux qui la disent. » [George Orwell]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Target 2 Eurozone
MessagePublié: 06 Jan 2018 19:22 
En ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 5805
Localisation: Portugal
En fait, les choses n'ont jamais été aussi bien depuis longtemps...

Citer:
The world is swimming in a record $233 trillion of debt
06-01-2018 - Joe Ciolli - Reuters/Arnd Wiegmann

Global debt levels hit an unprecedented level in the third quarter of 2017, according to the Institute of International Finance.

The IIF cautions that this record debt burden could keep global central banks from tightening monetary conditions in the coming months.

Global debt soared to a record $233 trillion in the third quarter of 2017, according to a report from the Institute of International Finance.

That marked a $16.5 trillion — or 8% — increase from the end of 2016. It also reflected record highs for private nonfinancial sector debt in Canada, France, Hong Kong, Korea, Switzerland, and Turkey.

One possible side effect of this massive debt burden could be a reluctance from central banks to tighten lending conditions, the IIF says. It points out in the report that because a prolonged low-interest-rate environment contributed to the swelling of debt levels, sovereign banks may be reluctant to rock the boat by hiking.

"High debt levels could limit the pace and scale of policy tightening, with central banks proceeding cautiously in an effort to support growth," a group of IIF analysts led by the executive managing director Hung Tran wrote in the report.
Here's a look at global indebtedness, sorted by sector:

Pièce jointe:
dette.png
dette.png [ 57 Kio | Consulté 1253 fois ]

The IIF does note, however, that the global ratio of debt to gross domestic product declined for a fourth straight quarter. It now sits at 318%, roughly 3 percentage points lower than the record high reached in the third quarter of 2016.

"A combination of factors including synchronized above-potential global growth, rising inflation (China, Turkey), and efforts to prevent a destabilizing build-up of debt (China, Canada) have all contributed to the decline," the IIF analysts wrote.

Source

_________________
Quand le vent souffle fort assez, même les dindes arrivent à voler !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Target 2 Eurozone
MessagePublié: 06 Jan 2018 19:47 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Déc 2011 05:22
Messages: 3175
mook a écrit:
Pas un problème, ce sera payé en or réévalué.


A 100,000 euros l'once d'or, tout cela sera payé rubis sur l'ongle... :mrgreen:

Pièce jointe:
cf934c946e4143130ededdbf59145b2f84d76d38e9efcab801ff3883c1ffd204.gif
cf934c946e4143130ededdbf59145b2f84d76d38e9efcab801ff3883c1ffd204.gif [ 567.8 Kio | Consulté 1230 fois ]

_________________
Our entire currency system is imaginery. It doesn't really exist. It's just that we're all dreaming the same dream. If anybody chooses to wake up... It's over with...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Target 2 Eurozone
MessagePublié: 08 Jan 2018 21:57 
En ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 5805
Localisation: Portugal
« Target2 » pour les nuls


_________________
Quand le vent souffle fort assez, même les dindes arrivent à voler !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Target 2 Eurozone
MessagePublié: 04 Fév 2018 11:41 
Hors-ligne

Inscrit le: 05 Déc 2012 23:05
Messages: 2338
Une analyse à nouveau très claire de Vincent Brousseau, pour celles et ceux qui ne comprennent pas ce qu'impliquent les Targets

Ce que sont les Targets

L’euro est émis non pas par une institution, mais par plusieurs institutions juridiquement distinctes, a savoir les banques centrales membres de la zone euro (ce qui inclut la BCE en tant que telle).

Cela revient à dire que la base monétaire de l’euro est définie comme la dette à vue, non pas d’une, mais de plusieurs institutions juridiquement distinctes. Et par voie de conséquence qu’il existe plusieurs sortes distinctes d’euros : les euros qui sont de la dette à vue de la Bundesbank, les euros qui sont de la dette à vue de la Banque de France, les euros qui sont de la dette à vue de la Banque d’Italie, etc., à quoi il faut ajouter les billets en euro.[2]

L’existence de l’union monétaire suppose nécessairement que les banques centrales reprennent les euros émis par les autres banques centrales de la zone à un taux prédéfini et fixe (en l’occurrence de un pour un), sans limites de quantité et de manière inconditionnelle.

Toute restriction conduirait à une fin de facto de la fongibilité des divers euros entre eux, selon un processus que l’on trouvera décrit plus en détail dans cet article ( https://www.upr.fr/actualite/france/sor ... -brousseau ).

Cela étant rappelé, la nécessité de maintenir ce lien (« peg ») au taux de un pour un entraîne à son tour, par la force des choses, la constitution de dettes et de créances entre les banques centrales elles-mêmes.

La composante quantitativement la plus importante de ces dettes et créances sont précisément ces « Targets », qui sont par exemple, fin 2017, une créance de 906 milliards de la Bundesbank sur les autres banques centrales de la zone euro, ou une dette d’environ 450 milliards de la Banque d’Italie vis-à-vis des autres banques centrales de la zone euro.
En quoi les Targets sont-elles un problème ?

Ces flux de dettes et de créances entre les banques centrales de la zone euro ont progressivement conduit à la constitution d’un stock toujours plus important de dettes des banques centrales de certains pays, tels qu’ Italie et Espagne, et d’un stock toujours plus important de créances d’autres banques centrales telles que la Bundesbank. En quoi ceci pose-t-il problème ?

Il y a deux façons de le voir.
En premier lieu, on peut faire observer que si une banque centrale fortement débitrice quittait l’Union monétaire, sa dette Target serait trop grosse pour être remboursée et que les banques centrales fortement créditrices se verraient alors imputer une perte d’une taille conséquente. C’est surtout ce type d’argument qui est utilisée par les publications allemandes qui s’inquiètent à ce sujet. En réponse, la BCE a longtemps adopté la ligne de défense suivante[3] : puisque l’euro est pérenne, ce risque ne se matérialisera jamais et par conséquent il n’a pas d’importance. Ce raisonnement fallacieux est exactement ce que l’on appelle une pétition de principe, qui suppose déjà résolu le problème qu’il s’agit justement de résoudre. Ce tour de passe-passe est encore volontiers utilisé par le public français europhile en ce qu’il permet, par un acte de foi, d’évacuer une question qui sinon serait assez préoccupante.

En second lieu, on peut faire observer que le système des Targets équivaut à la constitution de lignes de crédits des banques centrales les unes sur les autres, lignes qui :

a/ sont de taille infinie
b/ portent sur des crédits non nantis (en anglais unsecured, en jargon bancaire français prêts en blanc : pour lesquels on n’a pas dû mettre d’actifs en gage ou en hypothèque).

Il n’est pas besoin d’être un grand spécialiste des questions monétaires pour comprendre qu’une ligne de crédit inconditionnelle, illimitée, et pour des prêts en blanc dépourvus de toute garantie, constitue une hérésie, et que donc aucune banque dans son bon sens n’accorderait, en aucune circonstance, à qui que ce soit.

Il est également facile de comprendre qu’une telle anomalie inquiète d’abord le prêteur (ici la Bundesbank) et l’inquiète davantage que l’emprunteur (ici, les banques centrales des pays du Sud).

Conclusion : point de salut pour l’euro

La prise de conscience fait que, désormais et jusqu’à la fin, les agents économiques auront toujours une préférence pour les euros-créances-sur-la-Bundesbank.

La divergence chronique de compétitivité empêche par ailleurs la résorption des déficits commerciaux des pays du sud vis-à-vis de l’Allemagne, ce qui poussera tendanciellement à des niveaux toujours plus élevés le solde des créances de la Bundesbank sur les banques centrales des pays du sud.

L’histoire à venir ne fait donc aucun doute : le montant de créances Target sur la Bundesbank finira nécessairement par atteindre un niveau de risques non garantis qu’elle jugera inacceptable.
https://www.upr.fr/actualite/france/rep ... -brousseau


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 8  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Exabot [Bot], Père Turbet et 10 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
Powered by phpBB2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr



Vendre des bijoux ou de l'or sur oravendre.com



Pensez à Amazon pour vos achats