Achat immédiat or sur Ebay

20F or se terminant sur Ebay

Bonnes affaires eBay - O.Crottaz - Le blog à Lupus - Tradosaure - Argentum Aurum - Calculatrice Or & Argent
Achat immédiat argent sur Ebay

Lots argent se terminant sur Ebay
Nous sommes actuellement le 20 Sep 2017 23:59

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 239 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 20, 21, 22, 23, 24
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Revue de presse : ARGENT / SILVER !
MessagePublié: 10 Juin 2017 21:49 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Oct 2008 13:52
Messages: 17341
Localisation: Alsace
numismachin a écrit:
Les boutiquiers disent: "Ce ne sont pas les clients qui manquent; c'est la marchandise. Chaque nap' qu'on a pourrait être vendu 10 fois. On a des acheteurs qui appellent tous les jours pour réserver 100, 200, 500 ou 2000 nap'. Mais il n'y en a pas à la vente. D'où les prix."

C'est ce système de business que je ne comprends pas.
Si je suis ton raisonnement, on a des acheteurs qui veulent 2.000 napo (globalement pour 430/450.000 euros). S'ils en veulent pour ce montant, c'est qu'ils pensent que le cours va monter et on peut imaginer que celui qui dépense 450.000 euros en or n'achète pas pour gagner 5%. Je fais abstraction de la TMP puisque celui qui a les moyens de payer 450.000 euros a en théorie les moyens de faire un petit montage fiscal pour "dé-résidentialiser" ce placement.
J'imagine que s'ils veulent 2.000 napo, c'est qu'ils ne veulent pas 11 ou 12 lingots de 1 kilo qui se trouvent en quelques heures à Paris ou ailleurs.
Si je suis un pro, et que je sais que les clients sont près à mettre le prix, pourquoi je ne rachète pas plus cher. Sachant qu'il vaut mieux faire 2% de com' sur 2.000 pièces que 6% de com' sur 100 pièces. Il y a des trucs qui m'échappent.
Autre truc que je ne comprends pas, celui qui veut 2.000 pièces, pourquoi il n'achète pas des bullions modernes, ça se trouve facilement en Allemagne ou en France ? Un résident français peut tout à fait légalement acheter pour 450.000 euros de pièces en Allemagne si son argent est clean. J'imagine qu'il est clean, sinon il n'aurait pas l'idée de passer par une boutique française.
On en revient donc au même point, à savoir la théorie du marché:
-Soit il n'y a pas d'or sur le marché et la prime augmente.
-Soit il y a de l'or sur le marché et le prix de vente est proche du cours.
Je ne vois pas d'autre marché où quand il n'y a pas d'offre, le prix n'augmente pas.

_________________
Méfiez-vous, on n'est jamais à l'abri de devenir riche.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Revue de presse : ARGENT / SILVER !
MessagePublié: 10 Juin 2017 23:03 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Oct 2008 21:44
Messages: 10741
Localisation: N'importe où...
Je te suis là: Pas de lingot! —parce qu'on me l'a dit. Manque de marchandise: nap' et Souv' (j'aurais dû préciser; grosse demande sur les "petites coupures")

"Si je suis un pro, et que je sais que les clients sont près à mettre le prix, pourquoi je ne rachète pas plus cher."
==> tout bêtement parce qu'il n'y a pas d'offre de vente.
J'en parlais encore cet ap-midi chez moi avec un pro de la rue Viv. venu à titre perso pour des médailles: il me disait qu'il se présente chaque jour quantité de mecs louches (truands, roms, flics, douanes et journaleux) pour proposer des nap' —que les boutiques refusent; tandis qu'il confirmait que les gens comme toi et moi... ou autre venant vendre 10 ou 50 ou 100 nap', il n'y en a plus.
Thésaurisation d'un côté et grosse demande de l'autre.
Ce n'est pas que les boutiques ne "veulent" pas acheter, c'est qu'elles ne trouvent pas à acheter.
Quand tu tiens une boutique de bonne réputation à Paris, tu n'achètes pas à n'importe qui, sauf à vouloir fermer boutique rapido.

Quand certaines ont de gros clients qui leur "commandent" 200 ou 500 ou 1000 ou 2000 pces (clients "dé-résidentialisés", selon ta très bonne expression), et que les boutiques répondent qu'elles en ont 25 ou 48 ou 74 en stock, il y a un lézard...

****

Quant aux "bullions modernes", c'est un gros piéjak-on. On les trouve moins cher à Brux qu'à Paname, c'est vrai, mais c'est le nap', le CHF et le Souv' qui sont très demandés.
Pour info, ça transite sec entre G4ex et Lux. Si Lux. bloque, G4ex explose à la hausse. Et qui alimente Lux., à l'aller ou au retour de Brux, hein? (Moi, pas causer. Moi, pas balance.)
—Cépamwa!^^
* Jamais on ne te reprendra un "bullion" moderne 24k à prix correct. Les boutiques disent: c'est pour la fonte, Monsieur.
Vers 2010, j'en rachetais des tubes entiers (ML) à spot -25%!!! que je revendais en 2011 à spot -5%. (De la daube, comme les 10€ ag)
* La plupart des oz en 999.9 sont tellement fragiles que la pce du haut et celle du bas du tube sont amochées. Cf les oz gold Maple Leaf
* De plus en plus de faux -chinois!^^ :P (Bp de faux aussi, d'ailleurs, sur les 100 Fr N III tête laurée —1969, je crois: à vérifier— Voir les abeilles)
Etc.

_________________
"Je crains plus nos fautes à nous que les desseins de l'adversaire." Thucydide
La France "midinette" dans une Europe convulsive, menacée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Revue de presse : ARGENT / SILVER !
MessagePublié: 10 Juin 2017 23:23 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Oct 2008 21:44
Messages: 10741
Localisation: N'importe où...
P.S.
Je n'explique pas; je n'interprète pas; je ne juge pas. Je n'en suis pas capable: je suis con (tout le monde le dit; donc, c'est forcément vrai.)

Je répète ce que je vois, ce qu'on me dit, quand c'est dito dans 4 ou 5 ou 6 boutiques différentes. Pour les prix du nap, facile de vérifier sur internet: j'ai fait à pied TOUTES les boutiques de Montparnasse, Rivoli, Richelieu, Vivienne jusqu'à la Gare du Nord (c'est dire que je suis allé jusqu'en Afrique sans visa).
Pt-être que dans une semaine, ce sera différent (je n'en sais rien) —et que certains diront que je change d'avis. Or, je N'ai PAS d'avis. Je dis les choses qui sont, à un instant "t".

En privé, si tu veux, je te donne les noms des boutiques, les noms des mecs et avec qui j'ai causé hier et cet ap-midi.



HS:
Je voulais poster le spectacle de ce / ceux que j'ai vu passer jeudi dernier devant moi, depuis le petit resto portugais où j'ai déjeuné et suis resté rêvasser en regardant l'avenue (passante*) de 12:30 à 15:00. J'avais, comme souvent, rédigé sur word. Je n'ai pas posté. Grands dieux! Quelle foudres j'eusse assurément encourues! Des bien- et mal-pensants simultanément. Car, dire le réel sans fard, c'est l'art (que je maîtrise assez bien) de se faire détester par tous: chacun n'acceptant que les portraits saint-simoniens de son voisin, et pas le sien ni celui de son clan. Or, je tape autant sur les uns que sur les autres, pour peu que leurs modus vivendi aiguise mon appétit de croquer leur portrait.

NB
Vous noterez la stupidité sémantique du participe présent dans "avenue passante"... (comme on dit un homme marchant = un homme qui marche)
—comme si l'avenue faisait une quelconque action de passer, alors qu'elle subit (What else?) le passage. On devrait dire: l'avenue passée = où l'on passe.
J'adore les travers de not'bonne langue.

_________________
"Je crains plus nos fautes à nous que les desseins de l'adversaire." Thucydide
La France "midinette" dans une Europe convulsive, menacée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Revue de presse : ARGENT / SILVER !
MessagePublié: 11 Juin 2017 09:04 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Oct 2008 09:45
Messages: 3475
Dantec a écrit:
numismachin a écrit:
Les boutiquiers disent: "Ce ne sont pas les clients qui manquent; c'est la marchandise. Chaque nap' qu'on a pourrait être vendu 10 fois. On a des acheteurs qui appellent tous les jours pour réserver 100, 200, 500 ou 2000 nap'. Mais il n'y en a pas à la vente. D'où les prix."

C'est ce système de business que je ne comprends pas.
Si je suis ton raisonnement, on a des acheteurs qui veulent 2.000 napo (globalement pour 430/450.000 euros). S'ils en veulent pour ce montant, c'est qu'ils pensent que le cours va monter et on peut imaginer que celui qui dépense 450.000 euros en or n'achète pas pour gagner 5%. Je fais abstraction de la TMP puisque celui qui a les moyens de payer 450.000 euros a en théorie les moyens de faire un petit montage fiscal pour "dé-résidentialiser" ce placement.
J'imagine que s'ils veulent 2.000 napo, c'est qu'ils ne veulent pas 11 ou 12 lingots de 1 kilo qui se trouvent en quelques heures à Paris ou ailleurs.
Si je suis un pro, et que je sais que les clients sont près à mettre le prix, pourquoi je ne rachète pas plus cher. Sachant qu'il vaut mieux faire 2% de com' sur 2.000 pièces que 6% de com' sur 100 pièces. Il y a des trucs qui m'échappent.
Autre truc que je ne comprends pas, celui qui veut 2.000 pièces, pourquoi il n'achète pas des bullions modernes, ça se trouve facilement en Allemagne ou en France ? Un résident français peut tout à fait légalement acheter pour 450.000 euros de pièces en Allemagne si son argent est clean. J'imagine qu'il est clean, sinon il n'aurait pas l'idée de passer par une boutique française.
On en revient donc au même point, à savoir la théorie du marché:
-Soit il n'y a pas d'or sur le marché et la prime augmente.
-Soit il y a de l'or sur le marché et le prix de vente est proche du cours.
Je ne vois pas d'autre marché où quand il n'y a pas d'offre, le prix n'augmente pas.


Ces clients achètent du nap. car ils pensent (savent?) que c'est ce qui se revendra le mieux.
Si le cours de l'or explose à la hausse, peu de personnes pourront acheter des lingots.
Si l'or est "interdit" ou si il faut justifier la provenance, des pièces "héritées de papy" (les nap. pour les français, 20 francs belges pour les belges, Vrenellis en Suisse, sovereigns en GB ...) sont le meilleurs choix car on pourra tjrs les écouler/revendre peu à peu "partout" avec une "justification" d'origine. Les onces modernes seront plus difficiles a écoulées auprès du grand public car moins connues et plus difficile "à justifier".

Ma conclusion: Achetez des 20 francs or sans prime et des 5 francs argent "semeuse" pour vos placements de sécurité, le reste c'est de la "numismatique". :idea:

_________________
Image
Site EN PANNE >> https://argentum-aurum.com
Facebook >> https://www.facebook.com/Argentum-Aurum-Europa-376466075722491/
Google+ >> https://plus.google.com/+ArgentumAurum
Pinterest - Graphiques - Photos MPx >> https://fr.pinterest.com/argentumaurumeu/
Twitter >> https://twitter.com/#!/ArgentumAurum


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Revue de presse : ARGENT / SILVER !
MessagePublié: 11 Juin 2017 09:20 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Oct 2008 13:52
Messages: 17341
Localisation: Alsace
numismachin a écrit:
P.S.
Je n'explique pas; je n'interprète pas; je ne juge pas. Je n'en suis pas capable: je suis con (tout le monde le dit; donc, c'est forcément vrai.)
Je répète ce que je vois, ce qu'on me dit, quand c'est dito dans 4 ou 5 ou 6 boutiques différentes.
Pt-être que dans une semaine, ce sera différent (je n'en sais rien) —et que certains diront que je change d'avis. Or, je N'ai PAS d'avis. Je dis les choses qui sont, à un instant "t".


Mon post n'était pas critique envers toi. Je te crois sans problème.
Ce que je ne comprends pas, c'est ce marché. Si il y a une forte demande et que l'offre se raréfie, le prix doit monter, c'est le cas de tous les marchés (immo, obligations, etc...) sauf celui du jaune. C'est ça qui me pose problème.

_________________
Méfiez-vous, on n'est jamais à l'abri de devenir riche.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Revue de presse : ARGENT / SILVER !
MessagePublié: 11 Juin 2017 10:09 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Oct 2008 17:48
Messages: 2686
D'accord avec Dantec, avec une forte demande, cpr afficherait une belle prime.
Sur le marché qui m'intéresse (la chine), depuis quelques mois c'est un marché d'acheteur...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Revue de presse : ARGENT / SILVER !
MessagePublié: 11 Juin 2017 17:00 
Hors-ligne

Inscrit le: 28 Jan 2013 15:13
Messages: 702
Entre les lignes de Numis.
Les boutiques n'achetent pas aux sales gueules... et à raison.
Le petit normalien est rincé depuis longtemps.
Maintenant des acheteurs... en province ca vend a tour de bras a des gros pros car pas d'acheteur... donc bon... et par contre des normaliens il nous en reste ici.
Bref. Si ca se trouve on mitonne a numis aussi hein a son insue :-D

De ce que je vois en province ca vend a tour de bras et ca achete pour les baptemes c'est la saison mais une piece par ci par la.

_________________
gridizbak a écrit:
- Si ça baisse, c'est que ça va remonter violemment.
- Si ça stagne, c'est que ça ne va pas tarder à monter violemment.
- Si ça monte, c'est que ça va continuer à monter violemment.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Revue de presse : ARGENT / SILVER !
MessagePublié: 23 Juin 2017 16:21 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Juil 2010 18:38
Messages: 2774
Le mythe du ratio or/argent

Depuis le milieu des années 60, un ratio or/argent de 1 pour 16 est le Saint Graal des investisseurs dans le métal gris. Malheureusement, 50 années plus tard, cette quête n’est toujours pas couronnée de succès.

En fait, il y a des événements qui contredisent et qui élargissent le fossé entre les désirs et la réalité.
Avec le Mint Act de 1792, le gouvernement américain fixa arbitrairement un ratio or/argent de 1 pour 16. Avec l’once d’or fixé à 20,67 dollars, cela signifie qu’une once d’argent valait 1,29 dollar.
Avant 1792, les États-Unis ne battaient pas leur propre monnaie (voir notre article sur l’histoire monétaire des États-Unis). Cela changea avec la création de la Monnaie de Philadelphie, qui fut entérinée par le Mint Act de 1792.
Le prix officiel de l’argent et la valeur de marché du métal restèrent relativement proches jusqu’à la fin des années 1800.

En 1859, des prospecteurs découvrirent le filon de Comstock à Virginia City, dans le Nevada. Soit le filon d’argent le plus riche du monde.
En combinaison avec l’argent déjà en circulation, cette offre supplémentaire « inonda le marché » et poussa ainsi la valeur de l’argent bien en dessous de sa valeur officielle de 1,29 dollar l’once. Il s’agit d’un autre exemple classique d’inflation dans le sens le plus strict du terme, une dévaluation de la masse monétaire. L’argent contenu dans un dollar argent valait bien moins que le prix officiel de 1,29 dollar l’once.

Le Congrès réagit rapidement en ratifiant le Coinage Act de 1873, qui prononçait la fin de la production de toutes pièces en argent aux États-Unis. Cinq années plus tard, il faisait machine arrière avec la loi Bland-Allison, qui restaura le cours légal de l’argent et obligea le Trésor à en acheter de grandes quantités. Les producteurs d’argent, qui avaient accumulé d’énormes stocks, espérèrent que ce nouvel accord allait permettre de relancer l’emploi dans l’industrie minière.

Toute une série d’efforts législatifs annulant des lois précédentes ou renforçant l’obligation légale pour le Trésor d’acheter de l’argent métal eurent lieu afin de soutenir cette industrie.
Durant les 70 années qui suivirent, le gouvernement américain redoubla d’efforts pour contrôler le cours de l’argent. Il se proposa d’acheter le métal à des prix artificiellement élevés, ce qui surstimula la production du métal gris. C’était très plaisant pour l’électorat des États producteurs. Mais en cours de route, le gouvernement américain a accumulé un stock d’argent superflu de plus de 2 milliards d’onces.

Simultanément, le cours de l’argent poursuivait son déclin. En 1887, le cours annuel moyen du métal passa en dessous de la barre du dollar. En 1932, au pire de la Dépression, il atteignit le prix de 0,25 dollar l’once.
Durant ces événements, le ratio or/argent poursuivit sa marche en avant. Avant que l’argent atteigne son plus bas de la dépression de 0,25 dollar, le ratio or/argent avait déjà grimpé à 1/80 (20,67 dollars / 0,25). En 1940, le ratio atteignait un plus haut historique de 97 (34 $ / 0,35).

La valeur principale de l’argent en tant que matière première industrielle a émergé avec l’implication des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, si bien que le ratio or/argent démarra une baisse graduelle qui dura 27 ans pour atteindre un plus bas de 1/16 en 1968.
Après cela, et coïncidant avec l’émergence des marchés libres aussi bien pour l’or que pour l’argent, le ratio commença à repartir dans l’autre sens pour atteindre presque 1/100 en 1991. Ce n’est que pendant une période très brève de six mois, entre juillet 1979 et janvier 1980, que le ratio est passé de 32 à 16 mais pour ensuite repasser presque directement à 40 après cet épisode.

Les investisseurs dans l’argent, qui misent sur un ratio en baisse, espèrent ainsi voir l’argent surperformer l’or dans le futur. Le graphique ci-dessus indique pourtant le contraire. Pendant les 50 dernières années, le ratio s’est entêté à rester bien au-delà de ce niveau (1/16), et à suivre une tendance qui ne fait que s’en éloigner. (…)
L’or et l’argent sont deux choses différentes, ayant des fonctions et des utilisations indépendantes. L’or est la véritable monnaie. L’argent est une matière première dotée d’un rôle monétaire secondaire.

Le ratio or/argent d’il y a 150 ans était principalement le résultat d’une volonté politique d’apaisement, il s’agissait d’un nombre arbitraire. (…) Il n’existe aucune raison fondamentale qui justifie un ratio arbitraire or/argent.
http://www.24hgold.com/francais/actuali ... =PIECES+OR

Cet article est très partiel. Il est basé surtout sur les tentatives historiques US de fixer un ratio O/A (qui était resté pendant presque 2 millénaires autour de 15 à 18).
Pour nous il est intéressant de suivre le ratio O/A comme indicateur de tendance. Il faut mettre une corrélation entre les variations de prix du jaune et du blanc (l'ARGENT est le métal BLANC, le gris c'est le plomb !!!). On constate que le blanc mène la danse en cas de hausse continue (jusqu'au pic du ratio de 35 en 2011)
Donc un ratio actuel de 75 n'est vraiment pas encourageant.
Il faut aussi suivre les données géologiques et minières qui montrent que l'Argent existe dans un rapport inférieur à 15 par rapport à l'Or dans la croûte terrestre.
Il faut suivre l'évolution industrielle de l'Argent qui en fait un métal abandonné pour certains usages (rôle monétaire et photo argentique) mais largement utilisé dans les industries de pointe telles le photovoltaïque.
Il faut suivre le rapport entre l'Argent produit et l'Argent consommé (industrie, monnaies/investissement, bijouterie) qui montre depuis plusieurs années un déficit constant. (et croire que le dragage des nodules métalliques des fonds océaniques va provoquer un renversement dans l'offre)
.....donc le ratio G/S peut varier !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Revue de presse : ARGENT / SILVER !
MessagePublié: 21 Aoû 2017 09:56 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Juil 2010 18:38
Messages: 2774
Ah le ratio or/argent , à surveiller comme le lait sur le feu :mrgreen:

Comment se comporte l’argent quand le ratio or/argent se renverse
Jeff Clark Goldsilver
Publié le 21 août 2017

Il existe une condition spécifique qui, pour l’argent, s’avère être un indicateur de prix relativement fiable. Historiquement, à chaque fois que cette condition a été remplie, le prix de l’argent a augmenté pendant les deux ou trois années qui ont suivi.

Depuis le milieu des années 1990, le ratio or/argent (prix de l’or divisé par le prix de l’argent) a atteint 80 quatre fois. Bien que ce ratio ait pu grimper plus haut par le passé, depuis 1995, il s’est renversé rapidement après avoir atteint ce niveau.

Et qu’a fait le prix de l’argent à chaque fois que le ratio s’est renversé ?

Mes amis de chez First Majestic Silver (dont je suis actionnaire) ont établi un graphique qui montre cette tendance. Et si vous êtes haussier sur l’argent, vous devriez le trouver excitant.

Ils ont mesuré les performances de prix de l’or et de l’argent après que le ratio s’est renversé après avoir atteint 80 :

Les trois dernières fois que le ratio or/argent a atteint 80, il s’est renversé et le prix de l’argent a significativement augmenté. Il n’a jamais manqué de grimper, et parce que le ratio chutait, il a pu largement surpasser l’or. Notez que le processus n’a pas été éphémère, mais a duré deux à trois ans.

Notez également qu’après chaque épisode, le ratio a rebondi après avoir enregistré un déclin initial, pour fluctuer ou grimper pendant un temps avant de replonger brusquement. C’est ce qui semble se passer aujourd’hui – ce qui implique que la tendance se répète et que le prix de l’argent pourrait être significativement plus élevé l’année prochaine à la même période.

Cette tendance est relativement fiable, notamment parce qu’elle se répète sous les mêmes conditions. Mais aussi parce qu’elle s’est produite pendant un marché baissier – le milieu des années 1990 a été si difficile que la période a été qualifiée d’ « hiver nucléaire » par les sociétés minières. La tendance a pu se développer alors même que le marché de l’argent était manipulé.

Si la tendance actuelle se comporte de la même manière que les trois dernières, alors le prix de l’argent devrait grimper en cours d’année prochaine. Si ses performances étaient égales aux précédentes, l’argent devrait atteindre 35 à 60 dollars.

Il est nécessaire de se montrer patient. Tout suggère que le moment soit désormais venu d’acheter de l’argent. Son prix cassé ne durera pas indéfiniment.
http://www.24hgold.com/francais/actuali ... Jeff+Clark. (voir le graphique !)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 239 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 20, 21, 22, 23, 24

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Google [Bot] et 10 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
Powered by phpBB2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr



Vendre des bijoux ou de l'or sur oravendre.com



Pensez à Amazon pour vos achats