Achat immédiat or sur Ebay

20F or se terminant sur Ebay

Bonnes affaires eBay - O.Crottaz - Le blog à Lupus - Tradosaure - Argentum Aurum - Calculatrice Or & Argent
Achat immédiat argent sur Ebay

Lots argent se terminant sur Ebay
Nous sommes actuellement le 18 Déc 2017 15:24

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Le coin des mines (analyse fondamentale, idées, infos)
MessagePublié: 13 Fév 2016 12:35 
Hors-ligne

Inscrit le: 06 Mai 2011 13:23
Messages: 195
Pour changer des autres files minières où l'AT est reine, j'ouvre ici un endroit où l'on pourra aborder le secteur d'un point de vue plus "fondamental". C'est l'occasion d'échanger aussi sur des compagnies qui ne méritent peut-être pas une file dédiée ou d'échanger des infos sur le secteur. Ce serait bien que l'on évite les posts avec juste un lien d'article, aussi merci de proposer systématiquement en parallèle un résumé ou une analyse personnelle (même succincte).

Pour commencer, des généralités et quelques mines (des bonnes et des mauvaises ;)). Je me suis basé sur un message que j'ai posté dans un autre forum en octobre dernier.

Un aperçu de ce que je comprends des différentes catégories du secteur :

Les minières sont diverses et variées. Par leur taille, mais aussi par le stade développement de leur projet. Les seniors font un peu de tout (exploration, développement, production).

Explorateurs : Le risque est ici au maximum. Certains délimitent des réserves dans des zones où l'on sait qu'il y a de l'or (ou un autre métal) d'autres partent de presque rien (cas assez rares dans les sociétés cotés). L'explorateur peut être un générateur de projets qui va chercher un partenariat ou revendre la mine, éventuellement contre des royalties. Il peut à l'inverse avoir l'ambition d'explorer, de développer puis de produire.

Développement : étude économique, obtentions des permis, financement, les embûches sont nombreuses à ce stade. Plus on s'approche de la mise en production commerciale, plus les risques diminuent, même si de mauvaises nouvelles de dernière minute sont toujours possibles.

Producteurs : c'est le secteur ou les « cash costs » et autres AISC sont scrutés à la loupe. Sans oublier de garder un œil sur les réserves et sur le potentiel d'augmentation de la durée de vie de la mine.

Royalty et streaming : catégorie à la mode car les risques sont plus faibles.

Principe important : plus les coûts de production sont élevés plus l'effet de levier (dans les 2 sens...) sur les cours du sous-jacent est important. Même réflexion par rapport au niveau de dettes.

Voici quelques sociétés que j'ai en portefeuille. Évidemment, il ne s'agit pas de conseil d'investissement. Et vu mes performances catastrophiques, il vaut mieux ne pas suivre...

Producteurs :

Nevsun Resources
Une mine d'or qui se transforme en mine de cuivre pour bientôt devenir aussi une mine de zinc.
450 Millions $ de cash – pas de dettes – capitalisation boursière 660 millions de $ – dividende de 4,8 %
Le risque principal est lié au pays, l'Erythrée (l'état possède d'ailleurs 40% de la mine)

Oceana Gold
Vive les Daubasses qui ont déniché ce producteur aux coûts de production faibles, voire... négatifs (en « cash cost » et grâce à la production de cuivre) sur une mine aux Phillipines : bas les masques Oceana.

Même pas peur l'équipe d'Oceana, avec en 2013 un coup de poker (absorbtion de Pacific Rim englué dans un litige au Salvador), en 2015 l'achat d'une mine Neo-zélandaise auprès de Newmont et aussi l'absorption de Romarco et de sa mine en construction.

Orvana Minerals
Magnifique parcours boursier que je ne résiste pas à montrer...
Image
Point positif : du cash (au niveau de la capitalisation boursière) et plus de dettes (grâce à la vente d'un projet « cuivre »).
Point négatif : des coûts de production élevés (AISC supérieur aux cours actuels) et des réserves faiblardes (des explorations sont prévues pour trouver des réserves à coté des mines actuelles)

Developpement

Red Eagle Mining
Mine en construction en Colombie (financement bouclé). Les coûts de production devraient être faibles et donc les caisses devraient se remplir rapidement. Passionnante bataille en cours pour l'acquisition de CB Gold et de son projet Vetas également en Colombie.

True Gold
Profil un peu similaire à Red Eagle mais au Burkina Faso. Les troubles dans le pays ont entraîné des dommages et un arrêt temporaire de la construction de janvier 2015 à Mai 2015. Belle illustration du risque pays qui a eu un impact sur le cours de l'action.

Midway Gold
Ou comment tout perdre... Petit projet simple, rentable même à des cours bas (une partie de la production « hedgée » à 1200 $). Mais patatras, les teneurs sont plus faibles que prévues et nous voilà au chapitre 11 de l'histoire...

Explorateur

Strategic Metals
Générateur de projets, Strategic Metals prospecte puis revend éventuellement contre actions ou royalties, ce qui lui permet de rester exposé à ces dossiers. C'est aussi une « banque minerale » avec de nombreuses propriétés. La société a pour habitude de racheter ses propres actions lorsque son niveau de cash est supérieur au cours de bourse. Ce qui est le cas en ce moment...

Colorado Resources
Belle illustration de volatilité. Une belle découverte, le cours explose. Un nouveau forage ne confirme pas la nouvelle et le cours s'effondre...
Image


Ne pas oublier que c'est parfois la chance qui donne les meilleurs résultats... Une fusion par exemple. Ou une descente aux enfers moyennés régulièrement sans grande conviction mais qui finit par faire une ligne gratuite (Claude Resources) plus importante que celles constituées avec mes « pépites » de 2007...

Deontologie : je suis actionnaire des sociétés mentionnées


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des mines (analyse fondamentale, idées, infos)
MessagePublié: 13 Fév 2016 19:45 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Mai 2009 07:24
Messages: 241
Localisation: Mons (Picardie belge)
Que penses-tu de CDE ?
As-tu vu les derniers résultats ?
D'après mes calculs, l'or devrait être à 1500$ et l'Ag à 18$ pour qu'elle commence à sortir la tête hors de l'eau. Bien sûr possible mais pas trop assuré.
Merci pour ton avis.

Deontologie : je suis actionnaire des sociétés mentionnées

_________________
On peut s'ouvrir l'esprit sans se fracasser le crâne. ( Etienne Klein )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des mines (analyse fondamentale, idées, infos)
MessagePublié: 13 Fév 2016 20:46 
Hors-ligne

Inscrit le: 06 Mai 2011 13:23
Messages: 195
J'ai déjà fait un commentaire dans la file CDE ;)

En résumé, je la mettrais aussi dans la catégorie "sur le fil"... J'en ai déjà quelqu'une comme ça en portefeuille, dont Banro, évoqué dans la file de Leonard Sartoni suite à une recommandation de Loic Abadie.

Aujourd'hui, avec plus d'expérience qu'à mes débuts et aussi en tenant compte du marché actuel, je privilégie les coûts de production et le cash. Si je m'aventure parfois sur des coûts plus élévés et pas de dettes ou des coûts faibles et de la dette (configuration finalement plutôt confortable), le cumul coûts élevés + dettes est très risqué et je préfère éviter.

Déontologie : je suis actionnaire de CDE


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des mines (analyse fondamentale, idées, infos)
MessagePublié: 16 Fév 2016 20:46 
Hors-ligne

Inscrit le: 06 Mai 2011 13:23
Messages: 195
La tactique de l'option, du call long-terme, du formidable levier des projets non rentables aux cours actuels est un « marronnier » du secteur minier. Il faut être conscient que ce jeu est dangereux et/ou être prêt à perdre sa mise. N'en déplaise à Rick Rule (president et CEO de Sprott Holdings US) dont l'interview est ici, je préfère maintenant essayer de trouver des options gratuites sur des petits projets que des options payantes sur d'énormes dossiers (même si j'ai encore ce type de gouffre dans ma collection). Je suis par contre d'accord sur un point, j'apprécie quand des prospecteurs aux poches remplis (si, si, il y en a) se mettent en sommeil, arrêtent de dépenser, de forer et attendent tranquillement des jours meilleurs.

Le match First Mining / Abitibi Royalties

Je me suis récemment retrouvé actionnaire de First Mining. Par chance, cette compagnie a racheté Gold Canyon, un explorateur que j'avais en portefeuille, et ce avec un premium de 204%. Vu la médiocre performance boursiere de First Majestic, dont le patron est aussi Keith Neumeyer, j'ai préféré profité de l'aubaine pour revendre pratiquement à mon PR. Il faut dire que le schéma de First Mining me laisse dubitatif : racheter en actions et avec de gros premiums (donc en diluant largement ses actionnaires) des projets non rentables aux cours actuels pour constituer une banque minérale. A l'inverse, j'ai réinvesti le produit de la vente dans Abitibi Royalties dont la stratégie me plait beaucoup.

Un mini-fonds de producteurs et une micro royalty à prix discount ?

Un nouveau président est arrivé chez Mc Ewen début janvier 2016. A cette occasion, je me suis demandé où était passé le jeune poulain de Rob, Ian Ball. En août 2014, il était devenu CEO d'Abitibi Royalties. En creusant le sujet, je m'aperçois que cette entreprise correspond bien à ce que je cherche en ce moment dans une compagnie minière : des finances robustes et des options de croissance. Dans cette entreprise de royalties en construction, nous avons : un mini-fonds de producteurs (des actions Agnico-Eagle et Yamana pour 35 millions de cad $ aux cours actuels), du cash (1,7 millions de cad$), une redevance active de 2% NSR sur une partie (Gouldie zone) de la mine de Malartic (une des plus grandes mines d'or du Canada) et une redevance sur une autre partie de la mine (Barnat Extension et Jeffrey zone) qui n'est pas encore en production. Ces 2 redevances ont une valeur estimée par la compagnie entre 20 et 30 millions de cad $.

On trouve aussi un portefeuille de royalties en construction. Le projet « Royalty search » consiste à profiter des conditions de marché pour payer les redevances minières des explorateurs qui sont à court de cash. C'est malin ;) . Les critères sont précis. Ils recherchent des projets de mines d'or principalement, proches d'une mine en activité (dans un rayon de 50 km maxi mais certaines sont à seulement 200 mètres) et avec une bonne géologie. Plutôt en Amérique, mais un projet en Turquie est déjà dans la corbeille. Avec un chouette site internet et une réponse annoncée sous 48 heures, ça décoiffe ! L'objectif est de construire un portefeuille de 25 à 30 propriétés et d'espérer que dans le lot 2 projets réussissent. Fin 2015, ils comptaient 70 soumissions. En septembre 2015, 7 projets ont été aidés pour un total investi de moins de 75 000 $.

D'autres aspects sont attractifs. Un peu dans l'esprit de Mc Ewen, le CEO est payé en actions. Au lieu de diluer largement et régulièrement les actionnaires comme souvent dans le secteur, Abitibi a un programme de rachat d'actions. J'aime bien le discours du management qui mélange prudence (« Rule number 1.  Don’t lose money. Rule number 2. Don’t forget rule number 1. »), opportunisme et citation de Justin Beiber... J'espère par contre qu'ils ne sont trop mégalos en annonçant vouloir construire « the best gold company »...

Pour revenir aux finances, ils s'attendent à avoir en 2016 un cash-flow de 2 à 2,5 millions de cad$ en provenance des royalties et des dividendes. Les dépenses opérationnelles ont été de moins de 350 000 $cad au 3ème trimestre 2015.

En résumé, nous avons grosso modo :

Pour une action à 3,40 $cad : 3,20 $ d'action Yamana et Agnico-Eagle, 0,15 $ cad de cash, les « redevances Malartic » (estimé de 1,9 à 2,8 $cad par action) ainsi quelques tickets de loterie (royalties sur des projets).

Coté fonctionnement, la compagnie ne brûle pas de cash puisque les royalties et dividendes couvrent les frais de fonctionnement.

Celui qui est prêt à détenir des actions Yamana et Agnico-Eagle (avec tous les risques associés aux actions aurifères) trouve dans la corbeille Abitibi des royalties pratiquement offertes.

Celui qui cherchent plutôt des royalties a en bonus des actions Yamana et Agnico-Eagle à prix super discount.

A chacun de se forger sa propre opinion et attention car cette analyse rapide peut comporter des erreurs. Je rappelle aussi que le secteur des mines de métaux précieux est un des plus volatils qui soit. Pour creuser le sujet voici une lettre et 2 interviews de celui qui sera peut-être un jour premier ministre du Canada :

Lettre aux actionnaire – Mai 2015

Northernminer-Août 2014

Palisade Radio – Dec 2015


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des mines (analyse fondamentale, idées, infos)
MessagePublié: 20 Fév 2016 10:02 
En ligne

Inscrit le: 28 Mar 2010 11:58
Messages: 1432
http://www.321gold.com/editorials/hamil ... 21916.html

A lire


Pièces jointes:
image.gif
image.gif [ 27.05 Kio | Consulté 7831 fois ]
image.gif
image.gif [ 31.14 Kio | Consulté 7838 fois ]
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des mines (analyse fondamentale, idées, infos)
MessagePublié: 20 Fév 2016 21:00 
Hors-ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2009 17:38
Messages: 126
cleblud a écrit:
D'après mes calculs, l'or devrait être à 1500$ et l'Ag à 18$ pour qu'elle commence à sortir la tête hors de l'eau. Bien sûr possible mais pas trop assuré.

Deontologie : je suis actionnaire des sociétés mentionnées

Comme vous, je ne suis pas trop rassuré à propos de CDE. Outre l'absence de rentabilité, je m'inquiète à propos notamment à la durabilité de " l'écrémage actuel" des mines ( traitement des concentrations les plus élevées) qui sera forcément limitée dans le temps.
Par contre, il y a aussi des évolutions positives telles que :
- fin ( sept 2016) de la royauté payée à Franco-Nevada pour Palmarejo,
- ratio de dette / Ebitda ramenée de 4,2 à 2,9,
- maintien de 200M de trésorerie.
Puisque la discussion porte sur l'analyse fondamentale, je me demande si ce côte fondamental n'est pas un peu négligé pour CDE notamment en ce qui concerne la prise en compte des nouvelles acquisitions en 2015. Par exemple, pour Wharf, le coût de production ne serait que de 570$ l'once et cette mine a produit pour le seul dernier trimestre un flux de trésorerie de 17M alors qu'elle a été acquise pour 100M. Ca me paraît prometteur !
Merci d'avance pour vos avis.

22/02 Je complète. Selon cet article, http://www.microsofttranslator.com/BV.a ... -415412%2F
Pour les experts, l'argent devrait être à 16,5$ pour l'équilibre de CDE.

Déontologie : suis actionnaire de CDE


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des mines (analyse fondamentale, idées, infos)
MessagePublié: 28 Fév 2016 18:42 
Hors-ligne

Inscrit le: 06 Mai 2011 13:23
Messages: 195
goldfisher a écrit:
Je viens d'avoir une étrange conversation avec le CFO d'une compagnie minière d'or en Afrique.
1. Ils sont dans la merde et sous-capitalisés. Tant que l'or ne remontera pas, les investisseurs les bouderont.
2. Les effets du pétrole bas sont inexistants pour eux car les gouvernements locaux maintiennent des niveaux d'accises et taxes qui rendent le carburant d'exploitation aussi cher qu'il ne l'a jamais été auparavant. Donc aucun gain de productivité sur le baril.
3. Peu n'envisagent de convertir leurs permis d'exploration en permis d'exploitation tant que l'or ne montera pas et que la baisse du pétrole se répercutera localement.

Donc AMHA les seules industries d'extractions qui en valent vraiment la peine actuellement sont celles d'extraction de données. :?

L'accès aux capitaux est un problème générale pour les minières. Certaines ont d'ailleurs profité des hausses récentes pour faire des AK. La remarque sur le pétrole est très intéressante. Elle rejoint ce que j'ai lu pour le Mexique dans une interview de Keith Neumeyer (patron de First Majestic Silver) où les prix du diesel ne seront alignés sur les cours mondiaux qu'à partir de janvier 2017 (source : https://www.moneymetals.com/podcasts/20 ... ver-000823).

Pour revenir à l'Afrique, il me semble difficile de généraliser. Des entreprises comme Teranga Gold ou Endeavour Mining ont pu trouver des nouveaux actionnaires de référence récemment. Par contre, il se peut que certains pays ne profitent pas des baisses des taux de change et des baisses de masse salariale par rapport au dollar US. Si j'en crois mon portefeuille, l'année dernière ce sont les minières opérant au Canada qui ont bénéficié d'un ciel très favorable. Mais avec une once à 1200 $ il est toujours difficile et couteux (en stream par exemple) de financer de nouvelles mines.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des mines (analyse fondamentale, idées, infos)
MessagePublié: 04 Mar 2016 21:07 
Hors-ligne

Inscrit le: 06 Mai 2011 13:23
Messages: 195
Ça bouge en Afrique de l'Ouest avec Endeavour Mining (dont La Mancha est maintenant l'actionnaire principal) qui continue sa croissance en achetant (en actions) True Gold (mentionné dans un post précédent) et sa mine qui va entrer en production au Burkina Faso.

Le crowd funding au secours des exploratrices ?

En mal de financement, les exploratrices vont pouvoir se tourner vers une nouvelle plateforme de Crowd Funding : Klondike Strike (site web). Les multiples juniors du marché canadien ont déjà la réputation d'être des scams alors le crowd funding sur ce marché me fait craindre le pire… Car si les spécialistes ne croient pas à un projet, je ne vois pas comment des particuliers pourraient être capables d'en évaluer la géologie. L'appellation "ticket de loto" semble donc parfaitement justifiée pour ces opérations extrêmement risquée.

Ne nourrissez pas la bête, comme l'écrit l'auteur du blog Incakolanews.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des mines (analyse fondamentale, idées, infos)
MessagePublié: 07 Mar 2016 20:47 
Hors-ligne

Inscrit le: 06 Mai 2011 13:23
Messages: 195
Confirmation qu'il se passe toujours quelque chose du coté des mines, puisque Silver Standard annonce ce jour qu'il va racheter en actions Claudes Resources. Le premium est de 30% sur le dernier cours mais surtout il finalise pour les actionnaires de Claude Resources (dont je fais partie comme mentionné dans un autre commentaire) un formidable rallye avec un cours multiplié par 10 depuis mai 2014. Mieux valait cependant faire des moyennes à la baisse, car le plus haut de 2,40 en février 2011 n'a pas été revu. Le parcours de Claude Resources montre que malgré un sous-jacent peu performant il est possible de réaliser parfois de beaux parcours. Pas de secret, pour cela il leur aura fallu dégager des cash-flows en baissant les coûts de production et en se désendettant. La faiblesse du dollar canadien aura aussi bien aidé.

Coté Silver Standard il va falloir penser à changer de nom car 2 de leur 3 mines produiront principalement de l'or... A titre personnel la période récente me permet sans rien faire de réduire le nombre de lignes. Entre les rachats de Lake Shore par Tahoe, de True Gold par Endeavour Mining et maintenant de Claude Resources par Silver Standard, voici 3 lignes en moins. On peut voir à cette occasion que la thématique "fusion et acquisition" a toute sa place dans le secteur aurifère (et argentifère) et bouleverse souvent les portefeuilles.

Sur l'aspect historique de cette dernière transaction, elle signera la fin d'une des plus anciennes compagnies minières puisque Claude Resources a été créée en 1980. C'est très ancien pour ce monde mouvant des minières mais cela reste très loin du dinosaure du secteur, Hecla Mining, fondée en 1891.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le coin des mines (analyse fondamentale, idées, infos)
MessagePublié: 11 Juin 2016 16:44 
Hors-ligne

Inscrit le: 06 Mai 2011 13:23
Messages: 195
A propos d'Hecla Mining, on peut être une vieille dame et préparer activement l'avenir, en absorbant Mines Management après avoir croqué Revett. C'est plutôt bien joué car ces 2 projets à dominante argent sont très proches l'un de l'autre et aussi d'une autre mine d'Hecla. De plus, ils constituent des réserves importantes intéressantes pour le futur (il faudrait toutefois un cours de l'argent plus haut pour pouvoir les mettre en production). Coté environnement, ce sera un peu plus compliqué car la zone est sensible entre les ours et les lacs.
Hecla fête cette année ces 125 ans, ce qui dans le monde des mines en fait un dinosaure.
Voici une vidéo en français pour ceux qui veulent creuser le sujet :



Plus récemment, on peut noter le rachat de Goldrock en Argentine par Fortuna Silver avec un joli premium. A propos de premium, j'essaye d'être attentif aux augmentations de capital. La norme est d'émettre des actions au prix actuel + en cadeau un warrant. Mais parfois, on constate que certaines minières arrivent à émettre des actions avec un premium par rapport à leur cours de bourse. Cela me semble un critère intéressant (et rassurant ?) à prendre en compte. J’imagine que vu les faibles capitalisations, le premium se justifie car il permet à de nouveaux entrants d’acheter leur part du gâteau ce qu’il ne pourrait pas faire en direct sur le marché. Etre dilué dans ses conditions me semble plutôt favorable et peut constituer un critère de choix pour s’y retrouver dans la longue liste des juniors. A noter que quelque fois sont aussi émis "en bonus" avec les actions des warrants, mais à des cours encore supérieurs. En 2015, Goldrock a fait une AK avec premium ;)

Quelques exemples : Wesdome Gold (premium 27% en décembre 2015), Goldrock Mines (92% premium en mars 2015), Almaden Minerals (39% premium en novembre 2015), Argonaut Gold (24% premium en Mai 2016).

Déontologie : je suis actionnaire des sociétés citées (sauf Goldrock que je viens de revendre).


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
Powered by phpBB2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr



Vendre des bijoux ou de l'or sur oravendre.com



Pensez à Amazon pour vos achats