Achat immédiat or sur Ebay

20F or se terminant sur Ebay

Bonnes affaires eBay - O.Crottaz - Le blog à Lupus - Tradosaure - Argentum Aurum - Calculatrice Or & Argent
Achat immédiat argent sur Ebay

Lots argent se terminant sur Ebay
Nous sommes actuellement le 13 Déc 2017 00:50

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1533 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 117, 118, 119, 120, 121, 122, 123 ... 154  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Mieux que l'or et l'argent : les Bitcoins ?
MessagePublié: 26 Oct 2017 14:55 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Jan 2010 17:18
Messages: 5466
Localisation: Poitou
Geos33 a écrit:
Là ou de nombreuses personnes se trompent c'est que l'or "on" investit pas dessus ; on s'assure avec.

Nuance, fondamentale.


On s'assure avec l'or, mais clairement, on investit dans l'argent métal, détail qui a son importance. :geek:

_________________
Moi aussi j'ai une grosse brute! http://eltrovar.labrute.fr

«La chose affirmée arrive, par la répétition, à s'établir dans les esprits au point qu'ils finissent par l'accepter comme une vérité démontrée. » Gustave Le Bon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mieux que l'or et l'argent : les Bitcoins ?
MessagePublié: 26 Oct 2017 15:36 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Juil 2010 17:38
Messages: 3074
Argenor a écrit:
La NSA aurait découvert l'identité réelle du créateur du Bitcoin.
pour trouver la véritable identité de Satoshi, la NSA a placé des trillions de textes de plus d'un milliard de personnes
Mince alors, Argenor il va falloir que tu soignes ton nortografe si tu veux être bien noté par cette *£},ù%* de NSA :twisted:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mieux que l'or et l'argent : les Bitcoins ?
MessagePublié: 26 Oct 2017 20:19 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Juil 2010 17:38
Messages: 3074
Pour réflêchir sur le Bitcoin et les cryptocurrencies
https://brunobertez.com/2017/10/25/pour ... urrencies/

Je cède humblement la place pour commenter (et comprendre !)

Encore un qui arriverait à nous faire peur ! :cry:
Crypto-monnaies, le calme avant la tempête Mac Slavo
http://www.24hgold.com/francais/actuali ... =Mac+Slavo.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mieux que l'or et l'argent : les Bitcoins ?
MessagePublié: 30 Oct 2017 03:28 
En ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 11 Juin 2010 22:01
Messages: 1973
Localisation: 29
Ce jour, le Bitcoin Cash à fait +21%. Et c'est pas une crypto-monnaie inconnue, c'est la 4eme valorisation (6 milliards d'actifs) issue de la sission cet été du Bitcoin.

https://coinmarketcap.com/#EUR

Sinon, rumeurs que l'Algérie va interdire le Bitcoin, tandis qu'Amazon va peut-être autoriser les paiements en Bitcoin.
En fait, c'est même plutôt logique que les sociétés vivant du libéralisme économique favorisent le Bitcoin, tandis que les états, a qui le contrôle échappe, tentent de le museler...

PS : Pour l'anecdote, j'avais miné quelques bitcoins en 2010 quand cela valait que quelques centimes. A l'époque je ne m'étais pas interessé et j'avais vite arrêté car mon bureau chauffait un peu trop (et le cout énergétique était largement pas intéressant...). Par chance je n'ai pas effacé le disque dur.
Je ne savais pas combien j'avais de bitcoins, pour moi c'était des chiffres sans intérêts, cela valait que dalle.
J'ai retrouvé l'autre jour ces bitcoins sur un disque dur. Sans avoir l'idée de combien j'avais. La bonne surprise était que j'avais de quoi m'acheter carrément une nouvelle voiture neuve avec... ;-))) Et là, je me dis que putain de merde, pourquoi j'ai pas mis 100 euros comme je le pensais à l'époque. Je serai multi-millionnaire aujourd'hui. Screugneugneu...

_________________
Gold & Silver ToolBox : http://goldsilver.dr-pepper.fr/

La calculatrice or et argent : http://calculatrice.dr-pepper.fr/
Les prix, primes et stats en temps réel : http://stats.dr-pepper.fr/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mieux que l'or et l'argent : les Bitcoins ?
MessagePublié: 30 Oct 2017 08:42 
Hors-ligne

Inscrit le: 30 Déc 2010 22:28
Messages: 6013
Tu aurais été multimilionnaire, n'ayant aucun besoin d'autre argent et aurais pu exercer gratuitement ton art chez les pauvres.

_________________
Le survivaliste qui a oublié son ouvre-boîte ne mérite pas de survivre.
(155 au kilo)

Joseph Berchoux : Qui nous délivrera des Grecs et des Romains ?
Najat V.B : présente !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mieux que l'or et l'argent : les Bitcoins ?
MessagePublié: 01 Nov 2017 11:53 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 14:17
Messages: 5337
Localisation: Portugal
Amha, on est dans la phase mania, ça monte trop vite que pour ne pas finir mal... mais bon, plus rien n'est logique dans le monde de la finance actuellement et, c'est bien connu, tout va plus que bien !

Le cours du bitcoin dépasse les 6350 dollars
Par Elsa Trujillo - 31/10/2017

Depuis le début de l'année, le cours du bitcoin a été multiplié par six. Plusieurs raisons expliquent cette fulgurante progression.

La bulle du bitcoin n'en finit pas d'enfler. La cryptomonnaie la plus connue du grand public a atteint un nouveau record mardi 31 octobre en dépassant les 6350 dollars. Depuis le début de l'année, cette monnaie virtuelle autorégulée, qui préserve l'anonymat de ses propriétaires, traverse plusieurs phases de hausse, par vagues successives. Pour rappel, son cours avoisinait les 1000 dollars en janvier, et seulement quelques centimes à son lancement, en février 2009.

Le nouveau record est justifié par une annonce de CME Group, rapporte Reuters. Le plus important marché à terme du monde va lancer des contrats de futures sur la monnaie virtuelle. Ces contrats constituent un engagement ferme d'acheter ou de vendre une certaine quantité d'un actif à une date et un prix convenus. Le lancement de cette plate-forme est prévue d'ici la fin de l'année et laisse envisager un premier cadre réglementé pour les cryptomonnaies.

Au delà de cette annonce, plusieurs raisons sont derrière la fulgurante progression de cette cryptomonnaie depuis janvier. L'influence de la Chine, qui représente plus de 60% des échanges de bitcoins dans le monde, joue surtout sur sa volatilité. En septembre, le gouvernement chinois a décidé de durcir la législation à l'égard des cryptomonnaies, entraînant la fermeture de plusieurs plateformes d'échange et une chute du cours de bitcoin de près de 40%. Le gouvernement pourrait désormais assouplir sa politique, comme le rapporte Forbes.

«Cela fait des années que la Chine joue avec les prix du marché, en annonçant des interdictions, puis en revenant dessus», indique Alexandre Stachtchenko, cofondateur de Blockchain Partner et président de La Chaintech, qui vise à favoriser la visibilité des acteurs francophones de la blockchain. «Dans les communautés intéressées par les cryptomonnaies, tout le monde a saisi le petit jeu de la Chine, en intégrant ce paramètre au cours actuel». L'augmentation constante et soutenue du cours du bitcoin est, selon lui, avant tout liée à des raisons structurelles et à un engouement croissant pour cette monnaie.

Ressource limitée

Petit à petit, le bitcoin gagne en légitimité. Il est reconnu comme moyen de paiement officiel au Japon depuis avril. Les plus grandes banques mondiales prennent le sujet très au sérieux. Goldman Sachs pourrait consacrer une équipe de traders entièrement dédiée au bitcoin. JPMorgan Chase, la plus importante banque aux États-Unis, a annoncé mi-octobre d'importants investissements dans la technologie blockchain, qui sous-tend le bitcoin, rapporte CNBC. Son PDG, Jamie Dimon, a néanmoins qualifié à plusieurs reprises le bitcoin de «fraude», affirmant qu'il «licencierait sans la seconde» tout trader qui échangerait de cette cryptomonnaie.

«Bitcoin profite aujourd'hui de l'engouement généralisé autour des blockchains, des cryptomonnaies et des ICO (Initial Coin Offering) en général», estime Alexandre Stachtchenko. Depuis le début de l'année, selon le site CoinSchedule, plus de 3,2 milliards de dollars ont été récoltés grâce à ces levées de fonds d'un nouveau type. Ces levées de fonds en cryptomonnaies, lancées par des start-up de l'écosystème blockchain, promettent de collecter d'importants montants rapidement auprès d'une communauté d'investisseurs avisés.

Entreprises comme particuliers sont séduits par les alléchantes perspectives financières représentées par ce secteur en ébullition. Or, toute personne souhaitant investir dans les cryptomonnaies, sera amenée à acquérir du bitcoin, qui constitue une valeur d'entrée. «Cela fait croître la demande en bitcoin, et donc le prix, d'autant plus qu'il s'agit d'une ressource en nombre limité», explique Alexandre Stachtchenko. Le nombre maximal de bitcoins a été programmé pour ne jamais pouvoir dépasser les 21 millions. Plus de 16,5 millions ont déjà été créés à l'heure actuelle, grâce à la puissance de calcul des ordinateurs. De quoi laisser imaginer que le bitcoin puisse poursuivre son envolée.

Source

_________________
On reconnaît le rouquin aux cheveux du père et le requin aux dents de la mère.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mieux que l'or et l'argent : les Bitcoins ?
MessagePublié: 01 Nov 2017 17:49 
En ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 27 Juin 2009 09:43
Messages: 1236
Localisation: pas de calais
asteure : 5719 € / 6644 $

_________________
"Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche." Michel Audiard


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mieux que l'or et l'argent : les Bitcoins ?
MessagePublié: 01 Nov 2017 18:15 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Juil 2010 17:38
Messages: 3074
Argenor a écrit:
cette monnaie virtuelle autorégulée, qui préserve l'anonymat de ses propriétaires
........
une communauté d'investisseurs avinés
Je voudrais qu'on m'explique : à l'heure où tout est traçable en banque et sur le net, fliqué, écouté.....comment peut-on prétendre "préserver l'anonymat de ses propriétaires" ?
Il y a bien, un moment où, en échangeant ses cryptos, il faut passer par la case Bank ou Cash, ou faire un achat qui doit laisser des traces dans la compta du vendeur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mieux que l'or et l'argent : les Bitcoins ?
MessagePublié: 01 Nov 2017 20:10 
En ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 22 Juin 2012 15:02
Messages: 816
Citer:
Je voudrais qu'on m'explique : à l'heure où tout est traçable en banque et sur le net, fliqué, écouté.....comment peut-on prétendre "préserver l'anonymat de ses propriétaires" ?
Il y a bien, un moment où, en échangeant ses cryptos, il faut passer par la case Bank ou Cash, ou faire un achat qui doit laisser des traces dans la compta du vendeur.


Tout à fait l'anonymat c'est un leurre, utilisé comme un argument bidon pour freiner l'engouement.
Ce qui sert l'anonymat c'est de coupler le réseau bitcoin avec des outils comme Tor, mais en aucun cas, l'anonymat est "programmé" dans le bitcoin. En fait c'est tout le contraire, en créant un noeud de transactions bitcoin, on est dans l'obligation de télécharger TOUTES les transactions effectuées en bitcoin depuis le début avant de l'utiliser. De ce fait, on peut remonter toutes les transactions d'un BTC depuis sa création au minage. La transparence s'arrête si ce bitcoin se mélange avec d'autres bitcoins via un mixeur basé sur un algorithme humain (les plateformes de trading peuvent être implicitement des mixeurs ).
Comme tout est tracé dans la base de données bitcoin, ce qui est échangé ce sont les attributions des clients entre eux. Bref du shadow banking comme il existe dans les paradis fiscaux.

Il peut avoir un passage dans le réel si on achète un bien, par exemple, le commerçant peut faire une connexion entre l'historique d'une transaction et l'adresse postale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mieux que l'or et l'argent : les Bitcoins ?
MessagePublié: 01 Nov 2017 20:38 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Juil 2010 17:38
Messages: 3074
Einstein avait une image pour présenter l'infini,
nous, nous avons maintenant une autre image pour la masturbation intellectuelle


Bitcoin : un prochain fork agité Auteur H. Seize
http://www.24hgold.com/francais/actuali ... r=H.+Seize

Le 16 novembre prochain, au matin, un événement secouera le petit monde des monnaies cryptographiques : Bitcoin subira un nouveau fork, c’est-à-dire une nouvelle séparation en deux chaînes de blocs distinctes. Pourquoi ? Comment ? Est-ce bien nécessaire ?
Le débat qui agite la communauté Bitcoin fait rage depuis deux ans et porte sur la méthode que la monnaie cryptographique doit suivre pour croître aussi harmonieusement que possible. Cette croissance passe par l’augmentation du nombre de transactions que le réseau peut supporter à chaque nouveau bloc, produit une fois toutes les 10 minutes environ.

Deux grandes écoles s’affrontent : la première vise à augmenter le nombre de transactions dans chaque bloc ce qui revient à augmenter la taille des blocs. La seconde entend faire porter la plupart des transactions en dehors de ces blocs et de ne reporter dans les blocs effectivement produits que des transactions de règlement global (settlement). Tout se résume donc à savoir si Bitcoin peut grossir en accroissant la taille de ses blocs ou en déportant une partie de plus en plus importante des transactions dans une seconde couche protocolaire (appelée Lightning Network).

Si, il y a deux ans, les deux options étaient ouvertes et le débat animé, les positions des uns et des autres se sont progressivement cristallisées et endurcies à tel point que les deux factions semblent maintenant irréconciliables.

La première école, tenante des « gros blocs », a déjà réalisé un premier fork en Août dernier que j’évoquais dans un précédent billet et qui a donné naissance au Bitcoin Cash. De façon intéressante, une partie des mineurs qui sécurisent la chaîne Bitcoin a rejoint les équipes de Bitcoin Cash et parallèlement, une majorité des mineurs sur le marché semble indiquer vouloir augmenter la taille des blocs aussi sur la chaîne historique.
La seconde école, dite Bitcoin Core, s’y refuse maintenant catégoriquement au point que les dissensions s’accumulent entre les mineurs (tenant d’un doublement de la taille des blocs) et les développeurs de Core.

Dans ce contexte et du point de vue extérieur d’un investisseur lambda, mettre de l’argent (ou laisser de l’argent) dans Bitcoin actuellement, c’est prendre de fait un pari risqué sur la capacité de tout un écosystème à surmonter ces dissensions internes d’autant que les deux familles ont des positions par nature antinomiques et ont un autre souci : les développeurs assurent la maintenance de l’applicatif, les mineurs assurent la sécurisation du réseau.
Autrement dit, on ne peut guère se passer ni des uns, ni des autres sur le plan technique.

Sur le plan économique, cependant, c’est plus complexe encore : les développeurs sont, par nature, achetables (même si un paquet de ceux travaillant sur Core sont maintenant millionnaires puisque bénéficiant des récentes montées de cours du Bitcoin). Les mineurs, par nature, ont lourdement investi pour leur infrastructure. Changer complètement de chaîne ou de méthode de travail leur coûterait potentiellement une fortune, ce qui leur impose un pragmatisme économique implacable. S’ajoute à ces acteurs les échanges (plateformes de trading et d’achat/vente de bitcoin ou de cryptomonnaies) qui peuvent faire un choix politique en donnant ou non la possibilité des acteurs de marché d’échanger ou non les cryptos produites ainsi qu’attribuer des tickers (des noms) à ces cryptos. Ainsi, un échange qui déciderait de donner le ticker « BTC » à la chaîne produite par les mineurs (Segwit2X) donne directement la possibilité aux acteurs de marché d’échanger ce bitcoin spécifique plutôt que le « bitcoin Core », et inversement.

Les autres acteurs économiques (traders, consommateurs lambda, commerçants) n’ont en réalité pas leur mot à dire puisque leurs échanges et leurs « votes économiques » ne sont comptés que lorsqu’ils font des transactions, transactions qui sont prises en compte par les échanges et enregistrées in fine par les mineurs. Restent les nœuds du réseau pair-à-pair, ceux qui ne minent pas et qui se contentent de valider les transactions : ces derniers peuvent choisir d’accepter ou non les bitcoins des uns ou des autres, mais en définitive ils n’ont pas d’impact réel tant qu’il existe au moins un nœud de chaque parfum donné, connecté à un ou plusieurs échanges.

Économiquement, les seuls acteurs pertinents du tableau sont donc les mineurs et les échanges qui déterminent quasiment à 100% dans quel sens le marché se comportera vis-à-vis de tout nouveau fork. Les autres acteurs seront obligés de suivre.

Concrètement, c’est actuellement une belle confusion entre les différents échanges et les mineurs : une super-majorité de ces derniers veulent S2X (c’est en tout cas ce qu’ils signalent), et les échanges semblent tendre à considérer que la nouvelle chaîne produite par ces derniers sera libellée B2X et non BTC, ce qui impactera directement son prix (l’acheteur/vendeur lambda voulant du BTC et pas autre chose).

Cette confusion signifie aussi que le fork sera potentiellement un moment de grande volatilité. Dans ce genre de situation, il faut être sûr de pouvoir acheter ou vendre rapidement, ce qu’aucun échange ne pourra garantir ; pire, cette situation pourrait durer le temps que les deux chaînes issues du fork se sécurisent correctement. Si 80% du hashrate (la puissance de calcul fournie par les mineurs) disparaît de la chaîne Core, la production du bloc de transactions suivant sera 5 fois plus lente, par exemple. Si le prix chute sur l’une des deux chaînes, les mineurs devront faire des choix économiques rapides pour rediriger leur puissance vers la chaîne la plus rentable. Les variation de cette puissance pourraient ajouter à la confusion, sans compter que, pour un mineur, basculer d’une chaîne B2X vers une chaîne Core ou même vers une chaîne Bitcoin Cash ne représente guère d’effort technique, mais seulement un pari économique.

Tous les ingrédients sont réunis pour une belle panique, ou, en tout cas, une volatilité importante du cours du Bitcoin. Si elle est temporaire, ceux qui seront sortis avant cette période pourront très bien se repositionner plus tard en rachetant à moindre coût les Bitcoins devenus meilleurs marchés lorsque la poussière retombera…
......
des communautés qui s’adressent à des publics très différents, et particulièrement étanches.
Les premiers sont essentiellement des business-men qui recherchent le profit et qui seront tenus, économiquement, de s’adapter à la donne, quelle qu’elle soit. Les seconds, en revanche, peuvent très bien faire fi des réalités économiques et se concentrer sur les aspects purement techniques. Ce n’est pas forcément gênant en soi, mais cela induit des pratiques qui ralentissent à l’évidence la pénétration du Bitcoin en tant que produit sur un marché particulièrement concurrentiel (à titre d’exemple, on pourra noter que le logiciel principal n’a pas évolué en ergonomie sur les sept dernières années).
Autrement dit : la communauté des mineurs vise à rendre le système capable de répondre à des demandes croissantes de transactions, ici & maintenant. En cela, ils rejoignent Bitcoin Cash, à tort ou à raison, qui cherche à fournir un système capable de traiter un nombre progressivement plus grand de transactions, directement sur la blockchain, sans passer par des inventions techniques supplémentaires.

A contrario, Core cherche à pousser les petites et nombreuses transactions en dehors de la chaîne principale (via Lightning Network), ce qui ne permet absolument pas de répondre aux besoins exprimés ici & maintenant, mais seulement à des besoins futurs, éventuellement, si les développements se passent bien et si le réseau se comporte comme prévu. Core propose dans le futur des réponses techniques fort complexes à des problèmes actuels dont la solution simple et rapide a déjà prouvé qu’elle fonctionnait (au moins sur les sept précédentes années de croissance du Bitcoin). De surcroît, pour l’utilisateur lambda, les techniques proposées sont particulièrement complexes à comprendre et à utiliser (je vous mets au défi d’expliquer les side-chains et Lightning Network à votre grand-mère).

On peut ergoter des heures sur les avantages comparés des techniques d’un côté et de l’autre. Il reste néanmoins que la vision initiale de Nakamoto consistait à créer une monnaie électronique sans tiers de confiance, utilisable par tout le monde. Un tel but nécessite d’apporter des réponses technologiques dont la sécurité et la facilité d’usage soient au moins égale à celle de l’argent liquide et des moyens de paiement électroniques qu’on connaît actuellement.

Or, depuis l’arrivée du Bitcoin, d’autres cryptos continuent à rechercher ce but. Bitcoin qui bénéficie jusqu’à présent de son avantage de premier arrivé et de son effet réseau, se fait progressivement grignoter des parts de marché. Les deux années écoulées sur ce débat trop animé, qui se terminent par ce fork délicat ont laissé du temps aux concurrents pour se solidifier. Peut-être ce fork permettra-t-il de clarifier les positions.

En tout état de cause, ces éléments imposent à mon sens la plus grande prudence concernant Bitcoin et les investissements qu’on pourra y faire dans les prochaines semaines.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1533 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 117, 118, 119, 120, 121, 122, 123 ... 154  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : dodo, guerrin, Majestic-12 [Bot], Montenegro, TETE, toniooo et 15 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
Powered by phpBB2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr



Vendre des bijoux ou de l'or sur oravendre.com



Pensez à Amazon pour vos achats