Ad-Libros - O.Crottaz - Le blog à Lupus - Tradosaure- Argentum Aurum


Nous sommes actuellement le 04 Fév 2023 05:30

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Dédolarisation & nouvelle monnaie de réserve mondiale
MessagePublié: 07 Nov 2022 09:30 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 7915
Localisation: Portugal
À propos de la guerre en Ukraine, j'avais écrit il y a quelques jours...

Argenor a écrit:
Argenor a écrit:
On ne prend pas le risque d'une guerre mondiale, en menaçant d'invoquer l'article 5 de la charte de l'Otan, pour la défense de quelques principes.
Il faut qu'il y ait une menace réelle et existentielle pour l'occident.

L'Union européenne n'a jamais eu de telles réactions pour aucune des guerres de ces dernières années ; Kosovo, Irak, Libye, Syrie, Afghanistan, Yémen, etc.… pourtant il y a eu bien davantage de morts dans ces guerres-là, justifiées surtout par un accès aux ressources énergétiques ; pétrole et gaz.

Cette fois, c'est différent, je crois qu'il faut rechercher la cause de cette hystérie dans la décision récente de la Russie de refuser de vendre désormais son gaz, son pétrole, son charbon, ses engrais et toutes ses matières premières à l’occident en dollars ou en euros, mais exclusivement en Roubles ou en or.

Cette décision représente un risque vital pour le dollar de perdre son statut de monnaie de réserve mondiale et accessoirement pour l'euro, deux devises qui ne reposent sur rien d'autre que la confiance. Se rappeler du sort qui a été réservé à Mouammar Kadhafi et Saddam Hussein pour avoir voulu refuser de vendre leur pétrole en dollars...

Vu sous cet angle, on comprend mieux les déclarations d'Ursula von der Pfizer du 22-09-2022 : « Il y a beaucoup en jeu, pas seulement pour l'Ukraine mais aussi pour l'Europe, pour la communauté internationale et pour l'ordre mondial », et d'Elisabeth Borne le 03-10-2022 : « Nous devons avancer unis avec l'Europe. Nos valeurs sont attaquées. Ce conflit dure et durera ! ».
Nos « valeurs » se référant probablement à notre monnaie unique l'Euro ?

J'ai retrouvé cet article de 2016 qui rappelle combien la vente du pétrole en dollars est importante pour l'oncle Sam, mais ce n'est jamais qu'une coïncidence de plus ?

Citer:
Accident ou attentat ? J'ai enquêté sur la vie et la mort de Christophe de Margerie
22-04-2016 – Mod. le 23-04-2016 - Par Muriel Boselli, journaliste - Édité et parrainé par Julia Mourri

Que s'est-il vraiment passé, le soir de la mort de l'ancien patron de Total, Christophe de Margerie, le 20 octobre 2014 ? Pourquoi l'enquête avance-t-elle si peu ? Journaliste spécialisée dans le secteur de l'énergie, Muriel Boselli a publié le 21 avril "L'énigme Margerie", le fruit d'une enquête de 18 mois, où elle tente d'élucider les mystères qui entourent la mort de Christophe de Margerie – mais aussi sa vie. (...)

Total est la 4e plus grosse entreprise pétrolière au monde, mais la première qui n’est pas anglo-saxonne : elle ne défend pas les intérêts de l’oncle Sam mais ceux de la France. À plusieurs reprises, cela a posé problème.

On se souvient de l’embargo imposé par les États-Unis contre l’Iran, notamment avec le Iran sanction Act, en 1996, qui interdisait aux entreprises de façon unilatérale de faire des affaires dans le secteur pétrolier de la république islamique. Or Christophe de Margerie détestait qu’on lui dise ce qu’il devait faire ou pas. Il voulait continuer son business là où il le souhaitait. Il était sur un gros coup en Iran, il est allé jusqu’au bout. Ça a fortement déplu aux États-Unis.

Plus récemment, il y a eu les sanctions occidentales contre la Russie, dans le sillage de la crise ukrainienne et de l’annexion de la Crimée. Christophe de Margerie a défendu bec et ongle les Russes. Il a été le seul grand patron au monde à se positionner publiquement contre ces sanctions, à dire haut et fort que c’était une mauvaise idée. Le groupe a signé, sous son impulsion, un projet gazier à hauteur de 27 milliards d’euros. Si ça marche, la Russie deviendrait pour Total le premier fournisseur d’hydrocarbures d’ici 2020. Nous sommes face à des intérêts gigantesques. "Business is business."

Margerie/Mattei : des similitudes troublantes

Christophe de Margerie a également beaucoup critiqué l’hégémonie du dollar dans le monde, notamment dans le secteur pétrolier. Le pétrodollar pèse sur l’économie européenne : il a ouvertement évoqué l’idée d’acheter le pétrole dans une autre devise.

Une menace directe pour les États-Unis : la demande en dollar est directement liée à la demande en pétrole. Celle-ci permet de maintenir un dollar fort. Il est d’ailleurs intéressant de constater que, depuis que les sanctions ont été levées en Iran en janvier 2016, des contrats d’approvisionnement ont été signés entre l’Iran et Total, en euro et non plus en dollar. C’est une grande première et un bouleversement dans l’ordre établi de l’économie mondiale. (...)

Il est donc clair que les États-Unis ne portaient pas Christophe de Margerie dans leur cœur, et vice-versa. L’ex patron de Total n’est d’ailleurs pas le premier chef charismatique d’une compagnie pétrolière européenne à s’être un jour aventuré sur les plates-bandes des États-Unis au Moyen-Orient.

On se souvient d’Enrico Mattei, le patron de la firme pétrolière italienne ENI, mort lui aussi dans l’explosion de son avion, au moment d’atterrir à Milan en 1962. On invoquera le mauvais temps comme cause de l’accident.


Ce n’est que 35 ans plus tard que la vérité éclate. Suite à des déclarations de repentis de la mafia sicilienne, on ouvrira de nouvelles enquêtes. Si la mafia est identifiée pour l'exécution de l’attentat, l'identité des mandataires reste jusqu’à ce jour inconnue. Dans tous les cas, beaucoup avaient intérêt à voir Enrico Mattei disparaître, à commencer par les grandes sociétés pétrolières anglo-saxonnes, dont l’arrivée d’ENI les a forcés à revoir leurs contrats, avec des pertes colossales à la clef. Les similitudes entre les histoires de ces deux PDG sont pour le moins troublantes. (...)

https://leplus.nouvelobs.com/contribution/1507292-accident-ou-attentat-j-ai-enquete-sur-la-vie-et-la-mort-de-christophe-de-margerie.html
En fait, le projet de création d'une nouvelle monnaie de réserve mondiale couvait depuis plusieurs années déjà, d'où la nécessité de trouver un prétexte pour couper les ailes aux BRICS, les affaiblir, pour qu'ils ne puissent pas avancer dans leur projet qui mettrait fin à la domination de king Dollar et de son rejeton, l'euro...

_________________
« Si la connaissance crée parfois des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui permet de les résoudre. » (Isaac Asimov)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédolarisation & nouvelle monnaie de réserve mondiale
MessagePublié: 07 Nov 2022 09:31 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 7915
Localisation: Portugal
Citer:
La Russie et la Chine annoncent officiellement une "nouvelle monnaie de réserve mondiale"
22 juil. 2022 - Quoth the Raven

Et encore une fois, comme cela arrive souvent avec les nouvelles conséquentes aux États-Unis et en Occident, personne ne l'a remarqué et personne ne semble s'en soucier.

Depuis le début de l'année, j'écris sur la possibilité que la Russie et la Chine contestent le statut de réserve mondiale du dollar américain. Maintenant, ça se passe.

Cela ne devrait pas surprendre ceux qui y prêtent attention que la Russie et la Chine renforcent leurs liens économiques au milieu des sanctions occidentales continues contre la Russie à la suite de la guerre du pays en Ukraine.

Ce qui peut surprendre certaines personnes, cependant, c'est que la Russie et les pays BRICS, dont le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud, travaillent officiellement sur leur propre "nouvelle monnaie de réserve mondiale", a rapporté RT fin juin. Personne ne semblait même s'en apercevoir.

"La question de la création d'une monnaie de réserve internationale basée sur un panier de devises de nos pays est en cours d'élaboration", a déclaré Vladimir Poutine lors du forum d'affaires des BRICS le mois dernier.

Et bien sûr, comme la Russie a été coupée du système SWIFT, elle s'associe également à la Chine et aux pays BRIC pour développer "des mécanismes alternatifs fiables pour les paiements internationaux" afin de "réduire la dépendance au système financier occidental".

Dans l'intervalle, la Russie prend également d'autres mesures pour renforcer l'alliance entre les pays BRICS, notamment le réacheminement du commerce vers la Chine et l'Inde, selon CNN :
Le président Vladimir Poutine a déclaré mercredi que la Russie détournait le commerce vers des "partenaires internationaux fiables" tels que le Brésil, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud alors que l'Occident tentait de rompre les liens économiques.

"Nous sommes activement engagés dans la réorientation de nos flux commerciaux et de nos contacts économiques étrangers vers des partenaires internationaux fiables, principalement les pays BRICS", a déclaré Poutine dans son discours d'ouverture vidéo aux participants du sommet virtuel BRICS.

En fait, "le commerce entre la Russie et les pays BRICS a augmenté de 38% et a atteint 45 milliards de dollars au cours des trois premiers mois de l'année" cette année, indique le rapport. Pendant ce temps, les ventes de brut russe à la Chine ont atteint des chiffres records au printemps de cette année, devançant l'Arabie saoudite en tant que principal fournisseur de pétrole de la Chine.

"Avec les partenaires des BRICS, nous développons des mécanismes alternatifs fiables pour les règlements internationaux", a déclaré Poutine.

Poutine a poursuivi en déclarant le mois dernier : "Les contacts entre les milieux d'affaires russes et les milieux d'affaires des pays BRICS se sont intensifiés. Par exemple, des négociations sont en cours pour ouvrir des chaînes de magasins indiennes en Russie [et pour] augmenter la part des voitures, équipe-ments et matériel sur notre marché."

En juin, Poutine a également accusé l'Occident d'ignorer "les principes de base de l'économie de marché" tels que le libre-échange. "Cela sape les intérêts commerciaux à l'échelle mondiale, affectant négativement le bien-être des personnes, en fait, de tous les pays", a-t-il déclaré.
Le président Xi a fait écho aux sentiments de Poutine, selon un article publié en juin par Bloomberg :

« Politiser, instrumentaliser et militariser l'économie mondiale en utilisant une position dominante dans le système financier mondial pour imposer des sanctions sans raison ne ferait que blesser les autres et se blesser soi-même, laissant les gens du monde entier souffrir. Ceux qui sont obsédés par une position de force, élargissent leur alliance militaire et recherchent leur propre sécurité aux dépens des autres ne feront que tomber dans une énigme sécuritaire ».

Les développements renforcent évidemment ma conviction de longue date qu'une monnaie de réserve mondiale adossée à l'or est en route - quelque chose sur lequel j'écris depuis des mois.
Je suis également stupéfait que personne ne semble se soucier du fait que le plus grand changement sur le terrain de jeu macroéconomique mondial au cours du dernier demi-siècle puisse avoir lieu.

Bien sûr, dans le contexte du conflit en Ukraine, les nouvelles peuvent sembler « normales », ce qui peut amener les médias et le monde financier à les minimiser. Mais mettez cette information seule, sans contexte - qu'il y a un défi mondial coordonné pour le dollar américain - et ce serait la plus grande nouvelle depuis des décennies. Imaginez si la Chine et la Russie laissaient tomber cela de nulle part ? Maintenant, rappelez-vous que les deux pays travaillent et se préparent à cette situation depuis des années.

Je veux dire, bon sang, regardez les avoirs du Trésor russe depuis 2018 :
Pièce jointe:
Russia's Dollar reserves.jpg
Russia's Dollar reserves.jpg [ 89.25 Kio | Consulté 1615 fois ]

Comme je l'ai déjà noté, la Russie augmentait également ses avoirs en or au cours de la même période :
Pièce jointe:
Russia Gold Reserve.png
Russia Gold Reserve.png [ 36.21 Kio | Consulté 1613 fois ]

Et ce titre est sorti en 2020, quelques mois seulement avant l'invasion russe de l'Ukraine
Pièce jointe:
Russia-china.png
Russia-china.png [ 289.57 Kio | Consulté 1615 fois ]

Est-ce que quelqu'un pense que c'est une coïncidence ?

Nikkei écrivait à l'époque :
La dédollarisation est une priorité pour la Russie et la Chine depuis 2014, lorsqu'elles ont commencé à étendre leur coopération économique à la suite de l'éloignement de Moscou de l'Occident suite à son annexion de la Crimée. Remplacer le dollar dans les accords commerciaux est devenu une nécessité pour contourner les sanctions américaines contre la Russie.

Par conséquent, il me semble que les pays du BRIC comprennent exactement à quel point la situation financière des États-Unis - et de notre dollar - est précaire. Malgré le récent renforcement du dollar, ces pays sont au milieu d'un plan de plusieurs décennies visant à dé-dollariser.

Même avant le début du conflit en Ukraine, la Chine et la Russie stockaient de l'or et travaillaient à la dénomination des transactions en dehors du dollar américain. C'était un autre "secret" qui était là-bas à l'air libre.

Rappelez-vous à quel point ce titre était "fou" il y a à peine 6 mois lorsque je l'ai prédit pour la première fois ?

Tout le monde m'a dit que c'était un étirement. Aujourd'hui, ce n'est plus tellement le cas.

Pendant ce temps, depuis la conférence BRICS, les liens entre la Russie et la Chine continuent de se resserrer, le Japon mettant même en garde cette semaine contre le « renforcement des liens militaires » de la paire – en même temps, la Chine a examiné de près un voyage prévu par la présidente de la Chambre Nancy Pelosi à Taïwan .

Le Japon a déclaré la semaine dernière :
« En raison de l'agression actuelle, il est possible que la puissance nationale de la Russie décline à moyen et à long terme, et que l'équilibre militaire dans la région et la coopération militaire avec la Chine changent ».

Dans les environs du Japon, la Russie a pris des mesures pour renforcer la coopération avec la Chine, par exemple par des vols de bombardiers conjoints et des voiles de navires de guerre conjointes impliquant les militaires russes et chinois, ainsi que des mesures pour présenter cette coopération militaire comme une coordination stratégique.

Le Japon a déclaré que cet alignement entre les deux pays « doit continuer à être étroitement surveillé à l'avenir ».

Alors que les rouages économiques tournent dans les coulisses, la Chine devient également de plus en plus méfiante vis-à-vis de Taiwan. Le pays "a envoyé des avions de guerre dans la zone d'identification de la zone de défense aérienne autoproclamée de Taïwan à plusieurs reprises ces derniers mois", selon CNN, et a récemment fait allusion à l'idée d'une zone d'exclusion aérienne au-dessus de Taïwan avant la visite prévue de Nancy Pelosi.

Le président Biden a commenté les plans de voyage de Pelosi cette semaine, déclarant : « L'armée pense que ce n'est pas une bonne idée pour le moment. Mais je ne sais pas quel est son statut. »

Nous sommes sûrs que Pelosi finira par y aller de toute façon. Rappelez-vous, c'est la même femme qui a dansé à travers Chinatown pendant que Covid se propageait aux États-Unis, depuis la Chine, pour prouver qu'elle n'était pas raciste.

Je peux l'entendre en route vers Taïwan maintenant :
"Je négocie des transactions boursières d'un million de dollars pour le petit-déjeuner, je suis sûr que je peux gérer cette poubelle en euros."

https://quoththeraven.substack.com/p/russia-and-china-officially-announce

_________________
« Si la connaissance crée parfois des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui permet de les résoudre. » (Isaac Asimov)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédolarisation & nouvelle monnaie de réserve mondiale
MessagePublié: 07 Nov 2022 09:38 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 7915
Localisation: Portugal
Citer:
Les BRICS développent une nouvelle monnaie de réserve mondiale – Poutine
22 juin 2022

Il sera basé sur un panier de devises du bloc des cinq nations, selon le président russe.

Le président Vladimir Poutine a déclaré mercredi que les pays BRICS – Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud – travaillaient actuellement à la mise en place d'une nouvelle monnaie de réserve mondiale.

« La question de la création d'une monnaie de réserve internationale basée sur un panier de devises de nos pays est en cours d'élaboration », a-t- il déclaré lors du forum d'affaires BRICS.

Selon le président russe, les États membres développent également des mécanismes alternatifs fiables pour les paiements internationaux.

Plus tôt, le groupe a déclaré qu'il travaillait à la mise en place d'un réseau de paiement conjoint pour réduire la dépendance au système financier occidental. Les pays BRICS ont également stimulé l'utilisation des monnaies locales dans le commerce mutuel.

https://www.rt.com/business/557627-brics-developing-global-reserve-currency/

_________________
« Si la connaissance crée parfois des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui permet de les résoudre. » (Isaac Asimov)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédolarisation & nouvelle monnaie de réserve mondiale
MessagePublié: 07 Nov 2022 09:44 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 7915
Localisation: Portugal
Citer:
Il y a des "acheteurs mystères" massifs et record dans l'or tout d'un coup
4 novembre - Quoth the Raven

J'ai écrit au cours des dernières semaines sur la façon dont l'or semble être l'un des actifs « les moins aimés » de tous les secteurs. Dans mes dernières mises à jour de portefeuille, j'ai écrit sur la façon dont les mineurs et les métaux m'apparaissent aujourd'hui comme l'énergie était en avril 2020 : complètement jetés à la poubelle et oubliés.

Être mal aimé, bien sûr, présente une opportunité, à mon avis. Mais la meilleure partie est que la toile de fond avec laquelle les métaux se vendent le rend encore plus attrayant. Depuis des mois, j'écris sur la façon dont nous assistons, en temps réel, à une bifurcation de l'économie mondiale comme nous n'en avons jamais vu auparavant. Les pays du BRICS - qui incluent désormais l'Arabie saoudite - se séparent délibérément de l'Occident et cherchent à aller de l'avant avec leur propre économie.

Et ai-je mentionné qu'ils avaient tout le pétrole, la capacité de production et l'or ?
Pièce jointe:
gold.png
gold.png [ 216.34 Kio | Consulté 1599 fois ]

Ce qui m'amène au dernier canari massif dans la mine de charbon pour les métaux précieux : tout à coup, nous avons un « acheteur mystère » souverain sur le marché de l'or. Et ils semblent avoir un appétit insatiable pour le métal précieux.

Reuters a rapporté cette semaine :
Les banques centrales ont acheté un record de 399 tonnes d'or d'une valeur d'environ 20 milliards de dollars au troisième trimestre de 2022, contribuant à stimuler la demande mondiale pour le métal, a déclaré mardi le World Gold Council (WGC).

La demande d'or était également forte de la part des bijoutiers et des acheteurs de lingots et de pièces d'or, a déclaré le WGC dans son dernier rapport trimestriel, mais les fonds négociés en bourse (ETF) stockant des lingots pour les investisseurs ont diminué.

Bloomberg a qualifié les acheteurs de "baleines mystérieuses" et a postulé que les acheteurs mystérieux étaient probablement la Chine, la Russie, l'Arabie saoudite ou l'Inde.

Il a noté que les achats de la Banque centrale étaient presque le double du record précédent.
Pièce jointe:
china gold.png
china gold.png [ 56.54 Kio | Consulté 1597 fois ]

Qu'est-ce que tous ces noms ont en commun ? Ils font tous partie de l'alliance BRICS qui vient de se renforcer. Oui, le même qui a déclaré espérer créer une monnaie de réserve mondiale pour défier le dollar.

Reuters a poursuivi :
Au total, la demande mondiale d'or s'est élevée à 1.181 tonnes en juillet-septembre, en hausse de 28% par rapport à 922 à la même période en 2021, a indiqué le WGC.

Les achats par les banques centrales au troisième trimestre ont largement dépassé le record trimestriel précédent dans les données remontant à 2000 et ont porté leurs achats pour l'année jusqu'en septembre à 673 tonnes, soit plus que le total des achats de toute année complète depuis 1967, selon le WGC.
Pièce jointe:
India.png
India.png [ 67.98 Kio | Consulté 1602 fois ]

Pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, je vous recommande fortement d'écouter l'interview suivante que j'ai faite il y a environ un mois avec Andy Schectman de Miles Franklin.

Dans ce qui ne peut être décrit que comme une interview extrêmement troublante qui m'a laissé bouche bée à la fin, Andy et moi avons une discussion franche sur :
• Le prix du pétrole et la réponse du pays à la hausse des prix
• Comment la Fed est coincée entre le marteau et l'enclume, entre l'inflation et la récession en ce moment
• Les pays du BRICS se regroupent économiquement et défient le dollar américain en tant que monnaie de réserve mondiale
• Les réflexions d'Andy sur la façon dont presque tous les actifs traditionnels - y compris les actions, les obligations, l'immobilier et le dollar - peuvent se retrouver "vaporisés"

« Je pense que tout le système pourrait exploser avec la perte du statut de réserve pétrolière du dollar », avait-il déclaré à l'époque.
« Il y a certains panneaux indicateurs en cours de route, que lorsque vous les voyez, il devient clair que nous sommes sur la voie de la dé-dollarisation », dit-il. « L'hégémonie du dollar est sur le point de se briser lorsque vous réalisez que l'Arabie saoudite est sur le point de rejoindre les pays du BRICS ».

Pensez-vous que Biden va voler là-bas pour demander plus de pétrole ? Il est allé là-bas pour les supplier de ne pas rejoindre les BRICS.

"Le dollar est devenu une monnaie de réserve uniquement à cause de notre protection du royaume saoudien", poursuit Andy. Il note ensuite que l'Arabie saoudite a signé de nouveaux accords de protection avec la Russie.

« Tous les pays d'Europe de l'Est qui ont rapatrié leur or. Ils font tous partie de l'UE mais ils échangent tous leur propre monnaie. Ils vont tous rompre avec le système occidental !

Clause de non-responsabilité de QTR : Je suis un idiot et je me trompe souvent et je perds de l'argent. Je peux posséder ou effectuer des transactions sur tous les noms mentionnés dans cet article à tout moment sans avertissement. Ce n'est pas une recommandation d'acheter ou de vendre des actions ou des titres, juste mon opinion. Je perds souvent de l'argent sur les positions dans lesquelles j'échange/investis. Je peux ajouter n'importe quel nom mentionné dans cet article et vendre n'importe quel nom mentionné dans cet article à tout moment, sans autre avertissement. Rien de tout cela n'est une sollicitation d'achat ou de vente de titres. Ces positions peuvent changer immédiatement dès que je publie ceci, avec ou sans préavis. Tu es seul. Ne prenez pas de décisions basées sur mon blog. J'existe en marge. L'éditeur ne garantit pas l'exactitude ou l'exhaustivité des informations fournies dans cette page. Ce ne sont pas les opinions d'aucun de mes employeurs, partenaires ou associés. J'ai fait de mon mieux pour être honnête à propos de mes révélations, mais je ne peux pas garantir que j'ai raison ; J'écris ces messages après quelques bières parfois. De plus, je me trompe beaucoup. Je le mentionne deux fois parce que c'est si important.

https://quoththeraven.substack.com/p/there-are-massive-record-breaking

_________________
« Si la connaissance crée parfois des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui permet de les résoudre. » (Isaac Asimov)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédolarisation & nouvelle monnaie de réserve mondiale
MessagePublié: 07 Nov 2022 10:34 
Hors-ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2011 18:31
Messages: 3712
C'est bien beau, mais je doute que quoi que ce soit puisse contraindre les USA à renoncer à mettre la merde partout.
Et comme tout ce petit monde sera jusqu'au-boutiste, ça risque de passer crescendo de ww économique en ww3 réelle.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédolarisation & nouvelle monnaie de réserve mondiale
MessagePublié: 09 Nov 2022 08:43 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 7915
Localisation: Portugal
L'hégémonie mondiale du dollar se termine (et cela peut être une bonne chose)
Mercredi 09 Novembre 2022 - Écrit par Patrick Barron via l'Institut Mises,

La fin de l'hégémonie mondiale du dollar approche et presque personne au gouvernement ne remarque ou ne comprend même ce que cela signifie. Depuis la conférence de Bretton Woods en 1944, le dollar est la seule monnaie acceptée dans le monde pour le règlement des comptes commerciaux internationaux entre les nations.

Avant 1944, l'or physique était utilisé pour les règlements internationaux. Lorsqu'un exportateur du pays A vendait des marchandises à un importateur du pays B, le pays B payait avec sa propre monnaie. Mais le pays A n'avait aucun intérêt à laisser la monnaie du pays B s'accumuler dans ses coffres au-delà d'un montant nécessaire pour satisfaire les besoins de ses propres importateurs. Ainsi, le pays A demandait au pays B de racheter sa propre monnaie en or. Parfois, le pays B expédiait de l'or physique vers le pays A. Ou peut-être que l'or détenu dans un pays tiers était désigné comme appartenant maintenant au pays A, une transaction d'inscription en compte qui est plus pratique que le mouvement physique.

L'accord de Bretton Woods et sa disparition

L'accord de Bretton Woods a ajouté le dollar comme équivalent à de l'or physique à 35 $ l'once. La raison était simple : à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis avaient accumulé une prépondérance de l'or, principalement en raison de leur rôle d'« arsenal de la démocratie ». Ainsi, les banques centrales pouvaient échanger des dollars contre règlement plutôt que de déplacer ou de redéfinir la propriété de l'or physique. La faiblesse de ce système était que le monde devait faire confiance aux États-Unis pour ne pas créer plus de dollars qu'ils ne pourraient en échanger contre de l'or à 35 dollars l'once. Mais les banques centrales ont toujours eu la possibilité d'exiger de l'or physique des États-Unis et donc de s'assurer que leur confiance dans la mesure de 35 dollars l'once était pleinement soutenue.

Après environ vingt ans de cet arrangement, le marché s'est inquiété du fait que les États-Unis ne respectaient pas leurs obligations. L'origine de cette préoccupation était centrée sur la France. Le président Charles de Gaulle lui-même était un fervent partisan de l'étalon-or classique, tout comme son conseiller financier Jacques Rueff. À partir de la fin des années 1960, de Gaulle a ordonné à la Banque de France de racheter 80 % de ses vastes réserves de dollars contre de l'or. D'autres banques centrales ont emboîté le pas et une panique bancaire typique s'est développée.

Alors que les réserves d'or des États-Unis atteignaient des niveaux extrêmement bas, le président Richard Nixon a retiré les États-Unis de l'étalon de change-or, comme on appelait le système de rachat de la banque centrale, à l'automne 1971. Il n'a PAS dévalué le dollar en or, ce qu'il aurait pu faire, et promettre d'arrêter l'expansion du dollar. Au lieu de cela, les États-Unis ont simplement mis fin à l'échange de dollars contre de l'or, permettant aux États-Unis de créer autant de dollars fiduciaires que le marché mondial en accepterait.

Il s'est avéré que le marché mondial accepterait beaucoup de dollars fiduciaires. L'une des principales raisons était que l'Arabie saoudite, le plus grand producteur de pétrole au monde, avait accepté d'exiger le paiement en dollars de son pétrole, créant ainsi une demande mondiale de dollars.

L'ère du pétrodollar supplante Bretton Woods, mais sa fin est proche

Cet arrangement « pétrodollar » est en train de s'effondrer, en raison de la dépréciation toujours plus rapide du dollar. La cause de l'avilissement est l'alliance impie de la Réserve fédérale, de la banque centrale américaine et du gouvernement américain. La Réserve fédérale crée, à partir de rien, tous les dollars dont le gouvernement a besoin pour maintenir son déficit de dépenses massif et sans cesse croissant. La monétisation de ces déficits a conduit à une perte de pouvoir d'achat du dollar à un rythme accéléré.

Le but d'expliquer tout cela est de donner un contexte à la situation en cours d'évolution. Pendant près de quatre-vingts ans, le gouvernement fédéral a pu dépenser autant qu'il le souhaitait, sachant que le monde retiendrait ses dollars ou que la Fed monétiserait tout ce que le marché n'accepterait pas - c'est-à-dire que la Fed achèterait elle-même la dette du gouvernement et (au sens figuré) imprimerait l'argent qu'il donnerait au Trésor. La Fed conserverait alors la dette sur son propre bilan. L'ampleur de son intervention est choquante. En 2008, le bilan de la Fed était légèrement inférieur à 880 milliards de dollars. Aujourd'hui, il est de 8.816 milliards de dollars.
Pièce jointe:
20221102 - Balance FED_650.jpg
20221102 - Balance FED_650.jpg [ 44.76 Kio | Consulté 1297 fois ]
https://www.federalreserve.gov/monetarypolicy/bst_recenttrends.htm

Alors, qu'a fait le gouvernement fédéral avec tout cet argent nouvellement imprimé? Il l'a dépensé pour la guerre et le bien-être, bien sûr. L'État-providence Great Society de Lyndon Johnson est désormais solidement ancré et en constante expansion. L'armée américaine est intervenue aux quatre coins du monde. Il semble que tout ce qui est nécessaire pour que les États-Unis interviennent militairement est qu'un opposant local à l'autre bout du monde, avec ses propres animosités historiques incompréhensibles, prétende que son voisin envahit son territoire souverain et/ou commet des atrocités. Le peuple américain est fouetté dans une frénésie de droiture et nous partons pour Tombouctou. Le résultat est des milliers de morts, des milliards gaspillés et la situation locale encore pire qu'avant.

Tout ce chaos ne pouvait être financé que par l'acceptation mondiale du dollar fiduciaire. Mais une grande partie du monde en a assez. Il existe plusieurs organisations qui coopèrent pour développer une alternative au dollar pour le règlement du commerce international. Les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), l'Organisation de Coopération de Shanghai (OCS) et l'Union économique eurasienne ont formé un groupe de travail pour développer un moyen d'échange basé sur les matières premières pour remplacer le dollar comme principal moyen de règlement du commerce international. Alasdair Macleod de Goldmoney a beaucoup écrit sur ce projet. De plus en plus de pays, en particulier des pays utilisant actuellement le dollar, comme l'Arabie saoudite, ont annoncé leur intention de rejoindre le projet. D'autres, beaucoup plus, suivront l'Arabie Saoudite.

Le chéquier magique

Décomposons cela au niveau individuel, afin que chacun puisse en saisir tout le sens. Supposons qu'on vous ait remis un chéquier et qu'on vous ait dit que vous pouviez émettre autant de chèques que vous le souhaitiez, du montant de votre choix et, plus important encore, que personne ne refuserait de prendre votre chèque et que personne ne l'encaisserait parce que le compte courant n'a pas d'argent de toute façon. Celui qui reçoit le chèque ne peut le transmettre, via le commerce ordinaire, qu'à quelqu'un d'autre.

Tout d'abord, vous pouvez voir qu'une fois cet argent créé par vous, il ne sera jamais détruit. Il continuera de croître chaque fois que vous rédigerez un nouveau chèque. En d'autres termes, la masse monétaire augmentera en fonction de votre propension à dépenser. Supposons maintenant que lorsqu'on vous a donné ce chéquier magique, vous avez été une personne économe et responsable. C'est l'une des raisons pour lesquelles on vous l'a donnée en premier lieu. Pendant un certain temps, vous avez continué à vivre frugalement, mais au fil des années, votre maîtrise de vous-même s'effondre et vous commencez à dépenser.

Pour apaiser votre conscience, vous dépensez une partie de l'argent pour les autres, c'est-à-dire les pauvres, les personnes âgées, les handicapés, etc. Mais finalement vous succombez à des DEMANDES toujours croissantes d'argent pour indemniser les victimes de toutes sortes de catastrophes. Si vous n'envoyez pas d'argent aux masses qui souffrent, vous êtes condamné par tous.

Alors, vous dépensez. Ensuite, vous décidez que vous devriez dépenser de l'argent pour réhabiliter l'humanité, explorer le système solaire, financer l'enseignement supérieur. Les DEMANDES d'argent de votre chéquier magique augmentent et augmentent. Si vous essayez de modérer vos dépenses, vous menacez de nuire à votre réputation internationale.

Les choses deviennent incontrôlables. Mais ce n'est pas la fin de l'histoire. Les dépenses du chéquier magique ont créé des augmentations de prix massives et ont financé une classe de sycophantes, de mauvais payeurs et de mégalomanes. Un groupe dissident décide de refuser d'accepter les chèques du chéquier magique et de développer un nouveau moyen d'échange. Ce n'est pas facile, et cela prend un certain temps. Il y a des avancées et des réductions, mais finalement l'argent honnête réapparaît. Désormais, de plus en plus de personnes refusent d'accepter vos chèques du chéquier magique.

Montée en puissance d'une monnaie de réserve concurrente

C'est vers cela que le monde se dirige, car les États-Unis ne peuvent pas forcer les nations souveraines à accepter le dollar, surtout s'il existe un autre et meilleur choix. Les États-Unis n'ont pas été à la hauteur de leur responsabilité de protéger le pouvoir d'achat du dollar en contrôlant son approvisionnement. L'avertissement de Lord Acton est plus important aujourd'hui que jamais : « Le pouvoir a tendance à corrompre, et le pouvoir absolu corrompt absolument ».

La nouvelle monnaie SCO supplantera le dollar en tant que première monnaie de réserve mondiale, principalement parce qu'elle sera adossée dans une large mesure aux matières premières et qu'elle ne sera pas sous le contrôle d'un pays souverain mais d'un certain nombre de pays souverains, tous dédiés à la santé de leur politique monétaire pour assurer la libre circulation des échanges et des paiements internationaux. Ce sera une perte pour le dollar, bien sûr, et pour les États-Unis, mais franchement, le monde en profitera globalement.

https://www.zerohedge.com/geopolitical/world-dollar-hegemony-ending-and-may-be-good-thing

_________________
« Si la connaissance crée parfois des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui permet de les résoudre. » (Isaac Asimov)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédolarisation & nouvelle monnaie de réserve mondiale
MessagePublié: 09 Déc 2022 09:12 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 7915
Localisation: Portugal
Citer:
Xi signe des dizaines de milliards dans des accords avec les Saoudiens, du cloud computing de Huawei aux liens militaires élargis
Jeudi 08 Décembre 2022

Le premier jour complet de sa visite au cours de laquelle il a été chaleureusement accueilli et a reçu un traitement complet sur le tapis rouge après son arrivée dans le royaume (clairement plus que le voyage d'été de Biden à Djeddah), le président chinois Xi Jinping a rencontré le roi Salmane et le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane jeudi, et de vastes accords commerciaux économiques et technologiques ont été signés à hauteur de dizaines de milliards de dollars, ainsi que des promesses d'étendre la coopération militaire.

Parmi les accords commerciaux conclus, un nom qui figurait en bonne place ne manquera pas de faire froncer les sourcils à Washington, compte tenu de l'interdiction générale et de la controverse qui dure depuis des années aux États-Unis : Huawei. Parmi les plus de 29 milliards de dollars d'accords signés, le Wall Street Journal rapporte que les Saoudiens « mettent en place une région de cloud computing Huawei, construisent une usine de fabrication de véhicules électriques en Arabie saoudite et fournissent des batteries à hydrogène vert pour une ville intelligente futuriste que le prince veut construire ».

Peu de déclarations officielles détaillant pleinement le processus des discussions et des accords conjoints ont été publiées, car les pourparlers avec Xi et ses principaux collaborateurs se sont déroulés entièrement à huis clos.

Le WSJ poursuit : « Il manquait dans les déclarations publiques des dirigeants toute mention des aspects les plus controversés d'une relation qui ont hérissé les oreilles des responsables américains, tels que les ventes militaires avancées, l'expansion des réseaux de télécommunications 5G et 6G et la tarification des ventes du pétrole saoudien en yuan, qui se sont accélérées cette année ».

Parmi les autres domaines de coopération figurent le développement urbain, la construction de logements, les complexes de haute technologie, ainsi que les projets de construction dans les domaines de la santé, de l'environnement et des économies d'énergie, tous liés à la Vision saoudienne 2030 et à l'initiative Ceinture et Route de Pékin.

Concernant ce dernier domaine, le WSJ détaille que « l'un des accords implique une grande société saoudienne d'énergie renouvelable, Acwa Power, et l'Industrial & Commercial Bank of China Ltd. - la plus grande banque commerciale de Chine, qui participe directement au CIPS, le Version chinoise de SWIFT - faisant allusion à l'approfondissement de la coopération financière entre les pays ».

Il va sans dire que le sommet sino-saoudien se tient dans un contexte de relations tendues entre l'Arabie saoudite et Washington, alors que les responsables saoudiens considèrent probablement de plus en plus l'Amérique comme une superpuissance en déclin. Ce thème a également été exposé avec une coordination apparente plus confortable avec le Russe Vladimir Poutine, malgré la guerre en Ukraine, qui a vu MbS repousser fermement les appels de Biden à produire plus de pétrole.

Pendant ce temps, les médias occidentaux ont beaucoup commenté à quel point la réception de Xi dans le royaume a été « somptueuse », et pour cause. La salutation ci-dessous comprenait bien plus qu'un coup de poing ...

https://www.zerohedge.com/markets/xi-signs-tens-billions-deals-saudi-arabia-huawei-cloud-computing-expanded-military-ties

_________________
« Si la connaissance crée parfois des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui permet de les résoudre. » (Isaac Asimov)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dédolarisation & nouvelle monnaie de réserve mondiale
MessagePublié: 10 Déc 2022 11:24 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 7915
Localisation: Portugal
Citer:
La Chine utilisera la bourse de Shanghai pour des accords énergétiques en yuans avec les pays du Golfe
9 décembre 2022 - Reuter

Le président chinois Xi Jinping signe un document lors d'une réunion avec le roi saoudien Salman bin Abdulaziz (non représenté) à Riyad, en Arabie saoudite, le 8 décembre 2022. Bandar Algaloud/Courtesy of Saudi Royal Court/Handout via REUTERS

BEIJING, 9 décembre (Reuters) - Le président chinois Xi Jinping a déclaré vendredi à Riyad que la Chine et les pays du Golfe devraient utiliser pleinement la Bourse nationale du pétrole et du gaz de Shanghai comme plate-forme pour effectuer le règlement en yuan du commerce du pétrole et du gaz.

La Chine et les États du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) sont des partenaires naturels pour la coopération, a déclaré M. Xi dans un discours prononcé lors du sommet Chine-CCG.

« La Chine continuera d'importer de grandes quantités de pétrole brut des pays du CCG, d'augmenter les importations de gaz naturel liquéfié, de renforcer la coopération dans le développement pétrolier et gazier en amont, les services d'ingénierie, le stockage, le transport et le raffinage, et d'utiliser pleinement le Shanghai Petroleum and National Gas Exchange en tant que plate-forme pour effectuer le règlement en yuan du commerce du pétrole et du gaz », a-t-il déclaré.

Dans son discours, M. Xi a proposé d'autres domaines de coopération au cours des trois à cinq prochaines années, notamment la finance et l'investissement, l'innovation et les nouvelles technologies, ainsi que l'aérospatiale, la langue et les cultures.

« La Chine est disposée à mener une coopération en matière de réglementation financière avec les pays du CCG, à faciliter l'entrée des entreprises du CCG sur le marché des capitaux chinois, à établir une association d'investissement conjointe avec le CCG, à soutenir les fonds souverains des deux parties pour coopérer sous diverses formes », a déclaré M. Xi.

https://www.reuters.com/business/energy/chinas-xi-tells-gulf-nations-use-shanghai-exchange-yuan-energy-deals-2022-12-09/

_________________
« Si la connaissance crée parfois des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui permet de les résoudre. » (Isaac Asimov)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 99 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
cron
Powered by phpBB2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr







*