Ad-Libros - O.Crottaz - Le blog à Lupus - Tradosaure- Argentum Aurum


Nous sommes actuellement le 04 Fév 2023 05:11

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: La Bombe FTX ...
MessagePublié: 17 Nov 2022 20:42 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 7915
Localisation: Portugal
Citer:
FTX : les dominos de la fraude financière ne sont pas encore tombés :o
Jeudi 17 Nov. 2022 - Écrit par Charles Hugh Smith via le blog OfTwoMinds,

Une fois que les actifs se sont révélés avoir une valeur bien inférieure à celle réclamée, l'insolvabilité est le résultat inévitable. (...)

Jusqu'où s'étendront les rangées de dominos renversés ?
Très probablement beaucoup plus loin que les crédules croient possible.


https://www.zerohedge.com/crypto/ftx-dominoes-financial-fraud-have-yet-fall
Citer:
(...) lorsque le nouveau PDG et liquidateur de FTX, John Ray III, qui a également supervisé le démantèlement et la liquidation d'Enron, admet que : « Jamais dans ma carrière je n'ai vu un échec aussi complet des contrôles de l'entreprise et une absence aussi complète d'informations financières fiables comme cela s'est produit ici ».

Et juste au cas où son choc face à la fraude aux proportions épiques de FTX n'était pas assez clair, il ajoute que « de l'intégrité des systèmes compromis et de la surveillance réglementaire défectueuse à l'étranger, à la concentration du contrôle entre les mains d'un très petit groupe de personnes inexpérimentées, peu sophistiquées et personnes potentiellement compromises, cette situation est sans précédent ». (...)

Selon Ray, il n'a localisé "qu'une fraction" des actifs numériques du groupe FTX qu'ils espèrent récupérer lors de la faillite du chapitre 11. Jusqu'à présent, ils ont sécurisé environ 740 millions de dollars de crypto-monnaie dans des portefeuilles froids hors ligne, une méthode de stockage conçue pour empêcher les piratages.
Ce n'est qu'une fraction des 10 à 50 milliards de dollars de passif que la société a divulgués dans son dossier de mise en faillite. (...)

« Je comprends qu'il ne semble pas y avoir de documentation pour certaines de ces transactions en tant que prêts, et que certains biens réels la succession a été enregistrée au nom personnel de ces employés et conseillers dans les registres des Bahamas », a déclaré Ray, qui a également noté que la société n'avait pas de gouvernance d'entreprise appropriée et n'avait jamais tenu de réunions du conseil d'administration. Il n'y avait pas de liste précise des comptes bancaires et des signataires des comptes, ainsi qu'une attention insuffisante portée à la solvabilité des partenaires bancaires.

Ray a déclaré que l'entreprise n'avait pas "une liste précise" de ses propres comptes bancaires, ni même un dossier complet des personnes qui travaillaient pour FTX (voir ci-dessous). Il a ajouté que FTX utilisait "un compte de messagerie de groupe non sécurisé" pour gérer les clés de sécurité de ses actifs numériques.

Le dossier met en lumière les pratiques commerciales bâclées, telles que les employés de FTX demandant à être payés via une plate-forme de "chat" en ligne "où un groupe disparate de superviseurs a approuvé les décaissements en répondant avec des emojis personnalisés". (...)

Bien que les conseillers en restructuration contrôlent FTX depuis moins d'une semaine, ils en ont vu assez pour décrire la société de cryptographie comme une entreprise profondément défectueuse. Les enregistrements durables de la prise de décision sont difficiles à obtenir : Bankman-Fried communiquait souvent via des applications qui se supprimaient automatiquement en peu de temps et demandaient aux employés de faire de même, selon Ray. « Les fonds d'entreprise du groupe FTX ont été utilisés pour acheter des maisons et d'autres objets personnels pour les employés, a déclaré Ray. »

La gestion de trésorerie... ou son absence :

Le groupe FTX ne maintenait pas de contrôle centralisé de sa trésorerie. Les défaillances des procédures de gestion de trésorerie comprenaient l'absence d'une liste précise des comptes bancaires et des signataires des comptes, ainsi qu'une attention insuffisante à la solvabilité des partenaires bancaires dans le monde. Sous ma direction, les débiteurs établissent un système de gestion de trésorerie centralisé avec des contrôles et des mécanismes de rapport appropriés. (...)

L'approche de FTX Group en matière de ressources humaines associait des employés de diverses entités et des sous-traitants externes, avec des dossiers et des lignes de responsabilité peu clairs. À l'heure actuelle, les débiteurs n'ont pas été en mesure de préparer une liste complète des personnes qui travaillaient pour le groupe FTX à la date de la requête, ou les conditions de leur emploi. Les tentatives répétées pour localiser certains employés présumés afin de confirmer leur statut sont restées infructueuses à ce jour. (...)

Les pratiques de gestion inacceptables comprenaient l'utilisation d'un compte de messagerie de groupe non sécurisé en tant qu'utilisateur racine pour accéder à des clés privées confidentielles et à des données extrêmement sensibles pour les sociétés du groupe FTX dans le monde entier , l'absence de rapprochement quotidien des positions sur la blockchain, l'utilisation de logiciels pour dissimuler l'utilisation abusive des fonds des clients ,l'exemption secrète d'Alameda de certains aspects du protocole d'auto-liquidation de FTX.com, et l'absence de gouvernance indépendante entre Alameda (détenue à 90 % par M. Bankman-Fried et 10 % par M. Wang) et Dotcom Silo (en que des tiers avaient investi. (...)

Résumé
• Aucun enregistrement de compte bancaire
• Aucun enregistrement de comptes de trésorerie
• Aucune trace des signataires
• Aucun enregistrement d'employés
• Aucun enregistrement de dettes ou de créances
• Aucun enregistrement d'investissements
• Aucun enregistrement de toute prise de décision
• Aucun compte rendu des réunions du conseil d'administration
• Aucune trace de quoi que ce soit (...)


Si SBF évite la prison, c'est uniquement parce que ses dizaines de millions de "dons" aux démocrates (volés) lui ont permis d'obtenir une carte de sortie de prison à vie.

https://www.zerohedge.com/political/worse-enron-new-ftx-ceo-slams-unprecedented-failure-corporate-controls

_________________
« Si la connaissance crée parfois des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui permet de les résoudre. » (Isaac Asimov)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bombe FTX ...
MessagePublié: 18 Nov 2022 11:30 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Jan 2010 18:18
Messages: 6933
Localisation: Poitou
TFX serait également impliqué, via sa fondation, dans le financement d'études "achetées" pour valider la vaccination et à charge contre l'ivermectine et l'hydroxychloroquine. Décidément, quand on tire sur un fil plein de merde, toute la pelote s'en vient.

_________________
"Les personnes âgées vivent trop longtemps, il y a un risque pour l'économie mondiale. Il faut faire quelque chose, rapidement ! " Christine Lagarde, FMI


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bombe FTX ...
MessagePublié: 18 Nov 2022 12:09 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Jan 2010 18:18
Messages: 6933
Localisation: Poitou
Faillite de FTX : Coinhouse bloque les retraits sur ses « Livrets Crypto »

Citer:
Affectée par les réactions en chaîne faisant suite à la faillite de FTX, la plateforme Coinhouse a suspendu, « temporairement » promet-elle, la possibilité d'investir, mais aussi d'effectuer des rachats sur ses « Livrets Crypto », lancés fin 2021.


Citer:
Les épargnants qui ont cédé aux sirènes du « Livret Crypto », avec sa promesse de rendement de 5% (le Livret A plafonnait à l'époque à 0,5%), déchantent-ils aujourd'hui ? Dans une série de tweets, Coinhouse vient en tout cas de leur annoncer qu'ils ne peuvent plus, dans l'immédiat, accéder à leur argent

Dans le même fil, Coinhouse explique qu'il « faudra un peu de temps pour que les choses reviennent dans l'ordre et que les tensions sur les marchés se calment », sans plus de précisions. Hors « Livrets Crypto », la plateforme Coinhouse reste toutefois opérationnelle.

Cette suspension des retraits est un dommage collatéral de la chute de FTX, ex numéro 2 mondial de l'échange de cryptoactifs, qui a annoncé la semaine dernière sa faillite, après que des manœuvres frauduleuses de son patron, Sam Bankman-Fried, ont été exposées. Ce « crash » inattendu, dont l'étendue des répercussions sont encore incertaines, entraîne notamment une crise de liquidité sur le marché des cryptoactifs, et notamment chez certaines contreparties utilisées pour placer l'argent des Livrets Crypto.

Dans son fil de tweets, Coinhouse cite notamment Genesis, une importante plateforme de prêts crypto. Elle a annoncé, hier mercredi 16 novembre, qu'elle suspendait les rachats et les nouveaux prêts.

Dans un étrange timing, Nortia, une place de marché spécialisée dans la gestion de patrimoine, et Coinhouse ont dévoilé aujourd'hui leur partenariat, qui permettra au premier de distribuer les produits du second.

Plus tôt cette semaine, les dirigeants de Coinhouse avaient tenu des propos rassurants suite à la chute de FTX. « En termes de conditions générales, on aurait pu dire à nos clients qu'ils devaient prendre la perte, mais nous avons choisi de la couvrir », a ainsi déclaré Romain Saguy, directeur des opérations, à Investir, dans un article publié le 16 novembre. Une promesse qui vaut pour les pertes des clients liées directement à la faillite de FTX... mais pas pour les problèmes liés à Genesis qui ont provoqué l'annonce de la suspension des retraits sur les Livrets Cryptos.

_________________
"Les personnes âgées vivent trop longtemps, il y a un risque pour l'économie mondiale. Il faut faire quelque chose, rapidement ! " Christine Lagarde, FMI


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bombe FTX ...
MessagePublié: 19 Nov 2022 10:59 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 7915
Localisation: Portugal
Outre les financements du "Parti Démocrate" et du "World Economic Forum" de Klaus Schwab, l'on apprend que Sam Bankman-Fried, PDG de FTX, avait créé une société nommée « Together Trials » pour de produire des "études cliniques" bidons, notamment sur le Covid-19 afin de discréditer des médicaments comme l'Ivermectine, études censées démontrer son inefficacité, en vue de favoriser les labos pharmaceutiques et leurs vaccins.
Citer:
(...) Parmi eux figurait le racket de la planification pandémique. C'est vrai : il y avait des liens profonds entre FTX et Covid qui ont été cultivés pendant deux ans. Regardons.

Plus tôt cette année, le New York Times a claironné une étude qui n'a montré aucun avantage à l'utilisation de l'ivermectine. C'était censé être définitif. L'étude a été financée par FTX. Pourquoi ?

Pourquoi un échange crypto était-il si intéressé par la démystification des médicaments réutilisés afin de pousser les gouvernements et les gens à utiliser des produits pharmaceutiques brevetés, même ceux comme le Remdesivir qui ne fonctionnaient pas réellement ? Les esprits curieux aimeraient savoir.

Quoi qu'il en soit, l'étude et surtout les conclusions se sont avérées fausses. David Henderson et Charles Hooper soulignent en outre un fait intéressant :
« Certains des chercheurs impliqués dans l'essai TOGETHER avaient fourni des services payants pour Pfizer, Merck, Regeneron et AstraZeneca, toutes des sociétés impliquées dans le développement de thérapies et de vaccins COVID-19 qui sont nominalement en concurrence avec l'ivermectine ».

Pour une raison quelconque, SBF savait juste qu'il était censé s'opposer aux drogues réutilisées, bien qu'il ne sache rien du tout sur le sujet. Il était heureux de financer une étude médiocre pour la rendre vraie et le New York Times a joué le rôle qui lui avait été assigné dans toute la performance.

Ce n'était que le début. Une enquête en douceur du Washington Post a révélé que Sam et son frère Gabe, qui dirigeait une organisation à but non lucratif Covid fondée à la hâte, « ont dépensé au moins 70 millions de dollars depuis octobre 2021 pour des projets de recherche, des dons de campagne et d’autres initiatives destinées à améliorer la biosécurité et à prévenir la prochaine pandémie."

Je ne peux pas faire mieux que de citer le Washington Post :
« Les ondes de choc de la chute libre de FTX se sont propagées dans le monde de la santé publique, où de nombreux leaders de la préparation à la pandémie avaient reçu des fonds des bailleurs de fonds de FTX ou cherchaient des dons ». (...)

https://www.zerohedge.com/political/covidcrypto-connection-grim-saga-ftx-sam-bankman-fried
Pièce jointe:
20221119 - Together Tria_750.jpg
20221119 - Together Tria_750.jpg [ 338.6 Kio | Consulté 1846 fois ]
Citer:
L'ivermectine ne réduit pas le risque d'hospitalisation pour Covid, selon une grande étude
30 mars 2022 - Mis à jour le 1er avril 2022 - Par Carl Zimmer – New York Times

Une nouvelle étude, qui a examiné plus de 1.300 personnes infectées par le coronavirus, a effectivement exclu l'ivermectine comme traitement utile pour Covid, ont déclaré les chercheurs.

Le médicament antiparasitaire ivermectine, qui a gagné en popularité en tant que traitement alternatif pour Covid-19 malgré le manque de recherches solides pour le soutenir, n'a montré aucun signe d'atténuation de la maladie, selon les résultats d'un vaste essai clinique publié mercredi. (...)

Au Brésil, des chercheurs ont mis en place un essai clinique connu sous le nom de TOGETHER en juin 2020 pour tester les patients Covid avec un certain nombre de médicaments largement utilisés, dont l'ivermectine. Les traitements étaient en double aveugle, ce qui signifie que ni les patients ni leur personnel médical ne savaient s'ils recevaient un médicament de traitement Covid ou un placebo.

Au cours d'un cycle de l'essai, les chercheurs ont trouvé des preuves prometteuses qu'un médicament antidépresseur appelé fluvoxamine réduisait d'un tiers le besoin d'hospitalisa-tion. Les chercheurs ont publié leurs résultats en octobre dans The Lancet Global Health.

Dans une nouvelle étude publiée mercredi, l'équipe TOGETHER a rendu compte de ses données sur l'ivermectine. Entre mars et août 2021, les chercheurs ont fourni le médicament à 679 patients pendant trois jours. Les résultats étaient clairs : la prise d'ivermectine ne réduisait pas le risque d'un patient Covid de se retrouver à l'hôpital. (...)

Le Dr Boulware doutait que les essais supplémentaires aboutissent à une conclusion différente, car l'essai TOGETHER était si vaste et soigneusement conçu. "Vous vous attendez rarement à trouver quelque chose de différent", a-t-il déclaré.

Le Dr Paul Sax, un expert en maladies infectieuses au Brigham and Women's Hospital de Boston qui n'a pas participé à l'essai TOGETHER, partageait le point de vue du Dr Boulware.

https://www.nytimes.com/2022/03/30/health/covid-ivermectin-hospitalization.html

_________________
« Si la connaissance crée parfois des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui permet de les résoudre. » (Isaac Asimov)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bombe FTX ...
MessagePublié: 23 Nov 2022 09:02 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 7915
Localisation: Portugal
Citer:
Comment l'argent de Gates et de FTX a acheté le silence scientifique
Mardi 22 Novembre 2022 - Écrit par Jeffrey Tucker via The Epoch Times,

Avec le recul, il est tout à fait bizarre de voir comment le monde de la science a pu rester si silencieux alors même que le monde s'est enfermé et que des vies ont été brisées par milliards par les gouvernements du monde entier. Le silence était assourdissant.

Nous sommes passés d'une lettre du 2 mars 2020 signée par 800 experts en santé publique associés à l'Université de Yale - qui mettaient en garde contre les quarantaines et les fermetures - à une étrange disparition de presque toutes les voix claires quelques semaines plus tard. Et ainsi les choses se sont maintenues pendant la majeure partie de deux ans.

Les gouvernements ont été autorisés à créer un vaste carnage basé sur une nouvelle expérience sans aucun précédent dans l'histoire et aucune littérature scientifique qui l'a soutenue. Même le plan de lutte contre la pandémie de l'Organisation mondiale de la santé n'incluait rien de tel que des confinements comme solution à un agent pathogène répandu. À l'époque, il était évident pour moi et pour d'autres que le silence n'était pas dû à un large accord avec les politiques mais à autre chose.

Ce quelque chose, c'est triste à dire, c'était de l'argent.
Nous découvrons de plus en plus le rôle accru que l'échange crypto FTX a joué dans l'acheminement de l'argent vers les principaux avant-postes de santé publique et les universitaires de Johns Hopkins et de l'Université de Stanford, ainsi que ses liens familiaux avec le département de santé publique de l'Université de Columbia. Et avant l'ouverture de ce robinet de financement, il y avait la Fondation Gates qui était clairement passée d'une recherche apparemment non partisane à un soutien total aux blocages.

Certes, il n'y a pas qu'une seule explication à la catastrophe. Toute la profession était déjà infectée par le virus intellectuel du rationalisme mécaniste et du modelage. L'idée était que si vous associez des mathématiques et des équations et que vous laissez l'ordinateur prendre le relais, vous pouvez obtenir une image des résultats de la maladie dans divers scénarios. De tels modèles sont facilement manipulables avec de petits changements dans les variables.

Deborah Birx s'est entièrement appuyée sur ceux-ci dans ses efforts pour amener l'administration Trump à autoriser les verrouillages. Et il ne fait aucun doute sur cette histoire maintenant que le compte Twitter de Trump est à nouveau vivant. La fin de la censure nous permet de voir comment il a été contraint de jeter ses meilleurs instincts et d'adopter à la place une politique de verrouillage, non seulement pendant deux semaines mais pendant des mois après, au point même de critiquer le gouverneur Brian Kemp de Géorgie pour son ouverture que Trump considérait comme « trop tôt ».

(En passant, la restauration du compte de Trump nous permet également de voir que ses deux derniers tweets ont exhorté tous les manifestants du 6 janvier 2021 au Capitole à rester pacifiques et à respecter les bleus. Il n'est pas étonnant que l'ancien régime sur Twitter ait voulu que son compte soit bloqué et supprimé.)

Après avoir étudié de près cette trajectoire, il semble impossible d'ignorer ici les motivations politiques. Il ne fait aucun doute que de nombreuses élites dans de nombreux endroits se sont lancées dans une frénésie au point qu'elles étaient prêtes à écraser l'ensemble de la société et même à abandonner deux ans d'éducation pour les enfants afin de chasser Trump du bureau.

L'intrigue était de l'amener à passer lui-même l'appel initial en lui disant des mensonges sur la gravité du virus et l'efficacité des verrouillages. Il n'était pas question qu'il ait été trompé.

Cependant, en plus de ces facteurs, on ne peut négliger les facteurs financiers. De toute évidence, l'argent de la subvention à l'époque et pendant deux ans plus tard était clairement du côté des blocages et du Parti démocrate, ainsi que les médias d'élite et leur ligne narrative selon laquelle l'ouverture équivaut à la mort et les blocages/masquages/obligations étaient d'esprit public.

Un grand nombre de scientifiques qui auraient pu et auraient dû s'exprimer sont restés silencieux ou, pire, ont prêté leur voix pour soutenir l'indignation. Une grande partie de la raison a à voir avec la façon dont la science est financée au niveau universitaire. Il s'agit d'obtenir la prochaine subvention. C'est tragique, mais il y a une forte motivation ici pour organiser ses opinions d'une manière qui ouvre la voie à de futures sources de financement.

C'est pourquoi il n'est pas nécessaire que chaque scientifique vendu reçoive des fonds directs de Gates, FTX ou de l'industrie pharmaceutique. Tout ce qu'il faut pour contrôler tout un secteur d'opinion, c'est que le mot sorte dans les rues qu'une source de financement est là avec d'innombrables millions et est prête à débourser.

Par conséquent, même les personnes les plus intelligentes et les plus crédibles peuvent être facilement mises au pas. Et il ne fait aucun doute que FTX a rapidement acquis la réputation de se préoccuper d'une manière ou d'une autre de la "planification en cas de pandémie" et que l'ensemble de l'industrie s'est alignée, les mains dans les poches. Après tout, FTX a promis 100 millions de dollars de subventions !

C'est pourquoi, rapporte le Washington Post, « Les ondes de choc de la chute libre de FTX se sont propagées dans le monde de la santé publique, où de nombreux leaders de la préparation à la pandémie avaient reçu des fonds des bailleurs de fonds de FTX ou cherchaient des dons ».

La partie recherche est la clé ici. Mais la piste de l'argent aussi. FTX a financé les dernières étapes des plus grands essais de thérapies réutilisées pour le COVID. D'innombrables vies étaient en jeu dans ces procès. De nombreux médecins du monde entier ont obtenu d'excellents résultats dans des circonstances difficiles avec des médicaments génériques tels que l'HCQ, l'ivermectine, la fluvoxamine et d'autres, en particulier lorsqu'ils sont utilisés avec d'autres vitamines et du zinc. Les tester était crucial. Les résultats ont été soutenus par un blitz médiatique prévisible : de telles thérapies ne fonctionnent pas.

Pendant ce temps, l'étude a été sévèrement critiquée non seulement pour la mauvaise construction de l'étude, mais aussi pour les conflits d'intérêts des meilleurs chercheurs qui ont également consulté des sociétés pharmaceutiques.


Tout cela est très important car il y a un fort sentiment que la raison de la négligence des thérapeutiques - par les National Institutes of Health, la Fondation Gates, et aussi les grands médias, qui ont sali quiconque suggérait qu'il pourrait y avoir une meilleure façon - pourrait tout tracer au motif économique de fermer les alternatives bon marché aux vaccins.

Le journaliste indépendant Alexandros Marinos a tracé la chronologie de l'étude :
Pièce jointe:
20221121 - Together_750.jpg
20221121 - Together_750.jpg [ 68.82 Kio | Consulté 1567 fois ]

La Fondation Gates a été la première à entrer, suivie de Rainwater et FastGrants. FastGrants est un programme mis en place par la Fondation Charles G. Koch qui a également fini par donner de l'argent au modéliste de l'Imperial College Neil Ferguson, qui a d'abord dirigé la propagande de verrouillage au Royaume-Uni et aux États-Unis. FTX a modélisé son propre programme d'octroi de subventions sur FastGrants, puis a pris en charge le fardeau du financement plus tard dans le processus. (Il y a une ironie suprême ici : le mensonge partout sur Internet était que la déclaration de Great Barrington avait été financée par Koch, alors qu'en fait ce flux d'argent allait à l'opposition !)

En outre, note le Post, FTX « a accordé 1,5 million de dollars au Centre d'innovation en santé mondiale de l'Université de Stanford en juillet pour des subventions de démarrage destinées à catalyser la recherche et les innovations qui préparent et aident à prévenir la prochaine pandémie ».

Aussi : « Les engagements du Future Fund comprenaient 10 millions de dollars pour HelixNano, une start-up biotechnologique cherchant à développer un vaccin contre le coronavirus de nouvelle génération ; 250.000 $ à un scientifique de l'Université d'Ottawa qui étudie comment éradiquer les virus des surfaces en plastique ; et 175.000 $ pour soutenir le travail d'un récent diplômé de la faculté de droit au Johns Hopkins Center for Health Security.

Nous ne savons pas combien d'argent Gates/FTX a donné au Center for Health Security de la JHU (qui avait parrainé l'événement 201), mais cela a suffi pour que le directeur du centre, Tom Inglesby, revienne complètement sur sa position antérieure contre les lockdowns pour en devenir un grand défenseur.

« Dans l'ensemble, le [FTX] Future Fund était une force pour le bien », a déclaré Inglesby au Post. « Le travail qu'ils faisaient essayait vraiment d'amener les gens à penser à long terme… pour se préparer à une pandémie, pour diminuer les risques de menaces biologiques. »

Suivre la piste de l'argent de FTX à l'établissement de santé publique révélera sans aucun doute plus d'informations, d'autant plus que le frère de Sam Bankman-Fried, Gabe, dirigeait une organisation de lobbying entièrement consacrée à la « planification pandémique ».

Pas question que toute cette machine soit devenue un mastodonte industriel en deux ans. Lorsque j'ai commencé le Brownstone Institute, mon téléphone et mes e-mails ont commencé à exploser avec des offres d'argent et de financement, mais toujours avec une réserve. Je devais connecter nos scientifiques à leur réseau de scientifiques dans un système déjà établi.

Il n'y avait aucun doute dans mon esprit sur ce qui se passait : on me disait de jouer au ballon en échange de gros chèques pour faire fonctionner cette jeune organisation à but non lucratif. D'une certaine manière, cela m'étonnait : on me proposait un chemin vers la richesse à condition de vider toute la mission ! Et cela se produisait avant même que nous ayons publié la moindre de nos recherches !

Donc, oui, j'ai vu comment ce système fonctionne de première main. Bien sûr, j'ai complètement rejeté l'idée simplement parce que continuer irait à l'encontre de l'intérêt de fonder un institut en premier lieu. Et pourtant, la présomption de la part des contacts était que ce n'était sûrement qu'un autre racket dans un espace plein d'entre eux et je serais heureux d'abandonner tous les principes d'un financement généreux. Je n'y ai jamais pensé un seul instant.

Il y a une tragédie grotesque dans tout cela. Des gens formidables ont renoncé à tous leurs principes et à leur intégrité en échange de subventions et de subsides de la part de gros bonnets qui ont utilisé leur argent et leur pouvoir pour détruire le monde en deux ans, et ils ont pu le faire avec très peu d'opposition professionnelle. Et pourtant, nous en sommes là aujourd'hui. Qui sont les véritables stars du monde scientifique aujourd'hui ? Pas ceux qui sont à la remorque de Gates/FTX. Ce sont les hommes et les femmes qui ont pris leur courage à deux mains pour faire ce qui est juste.

https://www.theepochtimes.com/how-money-from-gates-and-ftx-bought-scientific-silence_4876787.html

_________________
« Si la connaissance crée parfois des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui permet de les résoudre. » (Isaac Asimov)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bombe FTX ...
MessagePublié: 23 Nov 2022 19:13 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 7915
Localisation: Portugal
Pièce jointe:
20221123 - Zelensky-FTX_650.jpg
20221123 - Zelensky-FTX_650.jpg [ 175.89 Kio | Consulté 1396 fois ]

_________________
« Si la connaissance crée parfois des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui permet de les résoudre. » (Isaac Asimov)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bombe FTX ...
MessagePublié: 23 Nov 2022 19:21 
Hors-ligne

Inscrit le: 04 Jan 2010 10:58
Messages: 1018
Localisation: Alsace
La purge continue

https://insolentiae.com/apres-ftx-la-pl ... -faillite/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bombe FTX ...
MessagePublié: 13 Déc 2022 09:04 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2011 15:17
Messages: 7915
Localisation: Portugal
Citer:
Sam Bankman-Fried arrêté aux Bahamas, accusé de fraude électronique, de fraude sur titres et de blanchiment d'argent.
Lundi 12 Décembre 2022

Mise à jour (20 h 35 HE) : Selon le NYT, les accusations portées contre SBF qui, dans un acte d'accusation qui sera rendu public mardi, comprenaient la fraude par fil, le complot de fraude par fil, la fraude en valeurs mobilières, le complot de fraude en valeurs mobilières et le blanchiment d'argent. Bien sûr, SBF devrait également être accusé d'avoir trop parlé et d'avoir ajouté 15 ans à sa peine en étant un sociopathe mégalomane, mais nous prendrions plutôt la tentative de corruption de l'ensemble du Parti démocrate.

Un avocat intervient, soulignant que selon les directives fédérales en matière de détermination de la peine, SBF pourrait envisager environ 612.000 ans de prison. :mrgreen: Alors que plus d'un demi-million d'années de prison peuvent sembler excessifs, la prison à vie pour le donateur démocrate en disgrâce semble juste.

Et puisque SBF était la seule personne accusée dans l'acte d'accusation, il semble que nous avions raison lorsque nous avons dit que sa collègue (et ancienne amante) Caroline Ellison roulerait sur lui (voir "Alameda's Caroline Ellison Spotted In NY Amid Speculation She Is Sur le point de rouler sur SBF après avoir embauché l'avocat emblématique de Clinton " ).

* * *
Quelques heures seulement après avoir refusé d'assister à une audience du Sénat sur son rôle dans l'effondrement de FTX , Sam Bankman-Fried a été arrêté par la Royal Bahamian Police Force, selon une déclaration du procureur général des Bahamas, le sénateur Ryan Pinder KC.

L' arrestation est intervenue après que les États-Unis ont déposé des accusations criminelles contre Bankman-Fried . Les procureurs américains annoncent qu'ils lèveront les scellés sur un acte d'accusation mardi...

Cela fait une merveille au moment, car cela s'est produit juste une semaine après que Carline Ellison - l'ancienne PDG d'Alameda Capital - a été repérée à New York (pas en garde à vue) et avait demandé conseil, représentée par le cabinet d'avocats de DC, WilmerHale.

Sa petite amie l'a-t-elle jeté sous le bus de manière préventive alors qu'elle voyait la défense "Simple Jack" gagner du terrain ?

En outre, le communiqué indique que la nation s'attend à ce que les États-Unis demandent aux Bahamas d'extrader rapidement Bankman-Fried.

"À la suite de la notification reçue et des éléments fournis avec celle-ci, il a été jugé approprié que le procureur général demande l'arrestation de SBF et le maintienne en détention conformément à la loi sur l'extradition de notre pays.

Au moment où une demande formelle d'extradition est faite, les Bahamas ont l'intention de la traiter rapidement, conformément à la loi bahamienne et à ses obligations conventionnelles avec les États-Unis."

Cela n'aurait pas dû être une surprise totale après que John Ray, l'actuel PDG de FTX, ait écrit dans des remarques préparées que FTX avait des fonds "mélangés"...

En réponse à l'arrestation de SBF, le Premier ministre Davis a déclaré :
" Les Bahamas et les États-Unis ont un intérêt commun à tenir pour responsables toutes les personnes associées à FTX qui pourraient avoir trahi la confiance du public et enfreint la loi. Alors que les États-Unis poursuivent individuellement des poursuites pénales contre SBF, les Bahamas poursuivront leur propre réglementation et des enquêtes criminelles sur l'effondrement de FTX, avec la coopération continue de ses partenaires chargés de l'application de la loi et de la réglementation aux États-Unis et ailleurs."

Cela signifie vraisemblablement qu'il n'assistera pas à l' audience du Congrès de demain avec Maxine Waters ... ce qui est dommage car nous aurions aimé entendre des réponses...
Dans ses remarques préparées pour cette audience, Bankman-Fried a offert une évaluation brutale de sa situation.

"Je voudrais commencer par déclarer formellement sous serment : j'ai merdé", a-t- il déclaré dans les propos obtenus par Bloomberg News.
En effet tu l'as fait jeune homme...

https://www.zerohedge.com/crypto/sam-bankman-fried-arrested-bahamas-set-prompt-extradition

_________________
« Si la connaissance crée parfois des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui permet de les résoudre. » (Isaac Asimov)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bombe FTX ...
MessagePublié: 13 Déc 2022 09:32 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Jan 2010 18:18
Messages: 6933
Localisation: Poitou
Il a le profil pour être retrouvé suicidé dans sa cellule. Il est beaucoup plus utile mort que vivant.....

_________________
"Les personnes âgées vivent trop longtemps, il y a un risque pour l'économie mondiale. Il faut faire quelque chose, rapidement ! " Christine Lagarde, FMI


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bombe FTX ...
MessagePublié: 13 Déc 2022 13:46 
Hors-ligne

Inscrit le: 20 Oct 2009 00:14
Messages: 1610
:shock:
O


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 99 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
Powered by phpBB2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr







*